Partir en voyage seule à Noël

La Tradition du Réveillon

En France Noël c’est un peu LE jour où tout le monde tout le monde se réunit en famille, alors qui aurait l’idée de partir juste à ce moment-là dans un autre pays ? On ne pense pas souvent que chaque personne a une histoire différente, qu’on ressent les choses différemment, qu’on pouvait être attaché à une tradition, mais qu’un jour une rupture s’opère et on ne sera plus à même de la continuer de la même façon.

Profiter de la période de noël pour voyager

Sans entrer dans les détails, je vous dirais simplement que Noël est une période difficile à passer pour moi. Que bien souvent, je me sens triste, alors que tout le monde autour de moi est heureux de chercher le cadeau parfait pour ses proches. Après plusieurs années à essayer de passer un Noël comme les autres, je me suis rendue compte que (pour l’instant) ça ne serais pas possible pour moi. En partant de ce constant, je me suis demandé à quoi bon rester en France ? Autant que je fasse quelque chose qui me procure du plaisir et qui m’aide à me sentir mieux. C’est comme cela que l’année dernière, j’ai pris mon courage à deux mains afin de réserver des billets pour la Jordanie du 22 au 31 décembre.

wildroad_partirenvoyagenoel-8099

Affronter les questions indiscrètes

Quand la semaine de Noël arrive, les questions fusent : où vas-tu pour Noël ? Quels cadeaux as-tu prévu ? Quand je me suis retrouvé face à ces questions, j’ai répondu que je partais une semaine seule en Jordanie : les gens restaient sans mot, par gène ou par surprise je ne sais pas. Au fur et à mesure, je me disais que je préférais profiter de la période de Noël pour découvrir une nouvelle culture plutôt que d’être coincé en France.

L’acceptation des proches de partir en voyage à Noël

Le point le plus délicat quand on veut partir en voyage à Noël, c’est de l’expliquer à nos proches qui eux restent en France pour honorer la tradition. On peut ressentir un sentiment de culpabilité, se dire que c’est égoïste, cependant, je pense que lorsqu’on aime quelqu’un, on veut qu’il soit heureux, donc on le laisse faire ce qu’il faut pour cela. Pour ce voyage, j’avais monté un projet photographique autour de la mer morte. La présentation de ce projet à mes proches leur a prouvé que je ne partais pas simplement par lassitude de ces traditions, mais plutôt, car j’avais besoin de réaliser quelque chose pour moi.

wildroad_partirenvoyagenoel-8749
La mer morte

Le jour de Noël à l’autre bout du monde

Partir ce n’est pas le plus compliqué, lorsqu’on choisit bien sa destination on ne se rend même pas compte que c’est la semaine de Noël. La Jordanie était la destination parfaite pour cette première expérience d’un Noël loin de la France, car la religion principale est l’Islam. Dans les hôtels où je restais, il n’y avait pas ou très peu de décoration de Noël. Cependant, le jour du 24 décembre, j’étais dans un hôtel un peu plus chic, complètement par hasard où l’on m’avais surclassé par gentillesse, et j’étais entouré de familles occidentales.  Le soir venu, il y avait un buffet, j’ai été me servir et je me suis assise à un bout de table. Des gens sont venus s’attabler autour de moi et on commencé la discussion, c’est comme cela que j’ai passé ma soirée du réveillon à parler voyage avec un américain et une russe qui s’étaient rencontrés quelques jours auparavant. Le matin de Noël, je me suis réveillée naturellement tôt, j’ai assisté à l’un des plus beau lever de soleil de toute ma vie, j’en avais les larmes aux yeux.

wildroad_partirenvoyagenoel-7095
lever de soleil le 25 Décembre sur la réserve de Dana

Partir en voyage n’est pas égoïste

Durant tout mon séjour, je suis restée en contact avec ma famille et mes amis, en leur donnant des nouvelles régulièrement. De plus, avec les rencontres que je faisais sur place, je ne me suis pas sentie seule une seconde. À mon retour, je me suis dit que chaque année si j’en sentais le besoin, je réitérerais l’expérience, sans aucun sentiment de culpabilité. Alors que Noël est habituellement une période signe de tristesse chez moi, cette année, je me suis accordé le plus beau cadeau de Noël, mon propre épanouissement, et cela n’a pas de prix.

wildroad_partirenvoyagenoel-8115
Wadi Rum
wildroad_partirenvoyagenoel-7933
Bédouins à Wadi Rum
wildroad_partirenvoyagenoel-7852
Un matin à Wadi Rum

 

embrace the

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close