Saint-Pétersbourg en un grand week-end : que voir et que faire

En février dernier, je suis partie un week-end à Saint-Pétersbourg. À l’origine, ce week-end aurait dû être en duo avec Louise du blog miss Pandora, mais elle n’a pas pu venir à cause d’un problème de e-visa. Je me suis donc retrouvée seule pour ma première fois en Russie. Saint-Pétersbourg, la cité des Tsars est à découvrir l’hiver, sous un manteau blanc enchanteur. Vous verrez dans cet article que cette visite m’a ravi bien au-delà de mes espérances. De plus, je vous ai concocté un petit guide pratique à lire avant votre voyage afin de ne rien oublier pour que tout se passe bien une fois sur place. Je vous ai également listé une série de lieux tous plus originaux les uns que les autres afin de découvrir la cuisine locale, ainsi que les incontournables à visiter. Pour ce week-end, j’ai eu la chance de séjourner dans le Grand Hôtel Europe, de la chaîne d’hôtellerie de luxe Belmond. Je vous parlerai également de cette expérience exceptionnelle. 


Sommaire : 
Le budget pour un week-end à Saint-Pétersbourg
Tous mes conseils pour préparer votre voyage
Les différents moyens de paiement 

Se déplacer en transport en commun 
Les visites incontournables en un week-end
Les meilleures adresses de restaurants et de cafés
Dormir au Grand Hôtel Europe

Le budget à prévoir pour un week-end à Saint-Pétersbourg

  • Avion Paris/Saint-Pétersbourg : 300 euros
  • 3 nuits dans un hôtel en centre-ville : 150 euros pour deux
  • Visites : environ 30 euros
  • Repas : 120 euros (20 euros/repas)
  • Taxis et transport en commun : 30 euros 
  • Visa : gratuit 

Soit 555 euros/personne pour un grand week-end (3/4 jours) à Saint-Pétersbourg 

Vous pouvez faire des économies en mangeant dans des endroits plus modestes et en dormant dans une auberge de jeunesse. 

La place du palais avec le palais d'hiver et une calèche

Tous mes conseils pour préparer votre voyage à Saint-Pétersbourg 

Comment faire son visa pour Saint-Pétersbourg ?

Depuis 2019, la ville de Saint-Pétersbourg a ouvert une nouvelle forme de visa, afin de faciliter les démarches des touristes qui souhaitent visiter la ville pendant un court séjour. En effet, le e-visa a révolutionné la vie des voyageurs. Avec ce formulaire à remplir en ligne, on obtient gratuitement un visa permettant l’accès au territoire russe uniquement dans la région de Saint-Pétersbourg 

Mes conseils pour obtenir le e-visa 

Vous trouverez le formulaire à compléter vous-même sur le site officiel de la région de Saint-Pétersbourg. Soyez très attentif lorsque vous remplissez le formulaire, vous devez absolument mettre les bonnes informations, n’oubliez pas de mettre tous vos prénoms et faites attention à ce que votre numéro de passeport ne contienne aucune erreur. Le e-visa est délivré rapidement, comptez environ 2 ou 3 jours ouvrés, vous recevrez une notification par mail lorsque celui-ci aura été accepté. Faite votre demande de e-visa au minimum 3 semaines avant votre départ afin de pouvoir vous retourner auprès de l’ambassade en cas de problème. 

Ce qu’il faut pour faire sa demande de e-visa :

  • l’adresse de ton hébergement avec un contact de référence
  • une photo d’identité sur un fond blanc
  • votre numéro de passeport
  • nom et prénoms
  • les dates exactes d’arrivée et de sortie du territoire

Attention le e-visa est valable pour un séjour court, c’est-à-dire au maximum 7 jours à Saint-Pétersbourg. 

Le formulaire de visa est en anglais, alors si vous ne maîtrisez pas bien la langue, entourez-vous d’une personne qui la comprend bien afin de ne pas faire d’erreur. 

Que faire si votre e-visa contient des erreurs ou qu’il est refusé ?

Si vous vous rendez compte que votre visa contient des erreurs, rendez-vous directement à l’ambassade Russe si vous êtes à Paris ou bien contactez la par téléphone depuis la province. Si votre e-visa contient des erreurs l’accès à l’avion vous sera refusé depuis Paris. Dans ce cas, vous ne pourrez pas être remboursé de vos billets d’avion. De même, si votre visa est refusé, je vous conseille de faire les mêmes démarches. 

Peut-on faire un e-visa si on visite d’autres villes que Saint-Pétersbourg ?

Le e-visa est uniquement valable à Saint-Pétersbourg, dans le cas où vous souhaitez visiter une autre ville, vous devez absolument faire une demande de visa classique. Dans ce cas, les démarches sont plus longues et il faudra compter une petite somme pour l’obtenir. Vous pouvez vous reporter à cet article de À nous la Russie pour savoir les démarches à faire. 

Quelle compagnie aérienne prendre pour se rendre à Saint-Pétersbourg ?

Aeroflot est la compagnie nationale Russe, elle est très fiable et opère des directs une fois par jour entre Paris et Saint-Pétersbourg. Pour ma part, j’ai pris un vol le vendredi vers 11h qui me faisait arriver en fin de journée, puis je suis repartie lundi matin avec le vol de 10h. Cela m’a fait 2 jours pleins avec une soirée en plus. J’ai vu que beaucoup de personnes avaient pris les mêmes vols que moi. En effet, cela évite d’avoir à poser trop de congés pour ce week-end. Il faut savoir qu’à Saint-Pétersbourg, il est 2 heures de plus qu’en France, ce décalage horaire se ressent sur un court séjour comme celui-ci. 

Rejoindre le centre-ville de Saint-Pétersbourg depuis l’aéroport

Une fois arrivé à Saint-Pétersbourg deux options s’offrent à vous pour rejoindre le centre-ville : 
En taxi : 30 minutes
En transport en commun (bus+métro) : 45 minutes 

Prendre le taxi à l’aéroport 

À l’aéroport, de nombreux taxis non-officiels attendent les touristes à la sortie avec des badges jaunes attestant qu’ils sont « officiels ». Détrompez-vous, ils essaieront de vous faire payer la course à 6 000 roubles (77 euros) au lieu de 1500 roubles (19 euros) en moyenne. Le seul moyen de trouver un taxi officiel est de vous présenter au comptoir des compagnies qui vous en commanderons un. Vous pouvez également essayer de commander un taxi via une application comme Uber ou son équivalent Russe Yandex, mais dans ce cas-là vous devez avoir du réseau internet. 

Les transports en commun depuis l’aéroport 

La solution la plus économique, mais aussi la plus complexe lorsqu’on débarque dans un pays étranger : prendre les transports en commun. Aucune ligne ne dessert directement le centre-ville de Saint-Pétersbourg, vous serez obligé d’effectuer un changement afin de prendre le métro qui vous amènera dans le centre. 

Prenez le bus N° 39-E « aéroport express » pour vous rendre à la station de métro Moskovskaya, le prix d’un ticket est de 30 roubles, prévoyez de la monnaie pour payer dans le bus. Une fois arrivée au métro Moskovskaya prenez la ligne 2 pour aller en direction du centre-ville. 

la station de métro de Saint-Petersbourg  ligne 1
La station e métro Avtovo sur le ligne 1

Comment payer ses dépenses sur place en Russie ?

En Russie, la monnaie est le rouble, 1 euro = 85,36 roubles (taux de change en Mars 2020). Comme pour la plupart des pays qui n’ont pas l’euro, j’ai utilisé ma carte bancaire Revolut qui permet de faire tous les paiements sans frais de change. Cela permet également de ne pas avoir trop de liquide sur soi. Je vous conseille toutefois de retirer un peu d’argent à un distributeur une fois sur place, car pour certaines choses vous aurez besoin de petites monnaies. 

Se déplacer en transport en commun à Saint-Pétersbourg

Les métros

Saint-Pétersbourg est très bien équipée en métro, il y a 5 lignes qui desservent le centre-ville et ses extrémités. Sachez qu’entre chaque station de métro la distance est plutôt élevée, comptez en moyenne 15 minutes de marche. Un ticket de métro coûte 50 roubles, je vous conseille de l’acheter directement au comptoir. Vous pouvez également acheter une carte de transport pour 70 roubles que vous pouvez recharger en fonction du nombre de trajets souhaités. 

Les trams

Pour prendre un tramway vous devez repérer l’arrêt de tram sur une carte ou sur le trottoir. Ensuite, la montée s’effectue directement sur la route, regardez bien qu’il n’y a pas de voiture. Vous pouvez prendre le ticket auprès du contrôleur qui se trouve à l’intérieur du tram. Le prix d’un ticket est de 50 roubles. 

Les bus

le ticket de bus s’achète à l’intérieur du bus, comme pour les trams, auprès du conducteur ou du contrôleur. Le prix est également de 50 roubles. Les lignes de bus sont nombreuses et leur fréquence est assez élevée, ce qui est pratique pour rejoindre un endroit mal desservi en métro. 

Se déplacer en Taxi à Saint-Pétersbourg 

Cela n’est pas une mauvaise idée si votre temps sur place est court et que vous voulez visiter beaucoup de choses. Pour ma part, j’ai pris plusieurs fois le taxi pour rejoindre des coins excentrés. J’aurais mis une heure à rejoindre ces lieux en transport en commun alors qu’il ne m’a fallu que 10 minutes en taxi. Vous ne trouverez pas de taxi dans la rue comme en France, le seul moyen de trouver un taxi de confiance est de passer par une des applications mobiles comme Yandex ou Uber. Pour ma part, j’allais demander aux hôtels les plus proches de me commander un taxi. 

Les 11 visites incontournables en un week-end à Saint-Pétersbourg 

Le musée de l’Hermitage, le plus réputé de Russie

L’Hermitage, c’est une des visites à ne pas manquer lors de votre séjour à Saint-Pétersbourg. On dit souvent que c’est l’équivalent du Louvre en Russie pour la richesse des œuvres qu’il abrite. En plus des artistes importants que vous trouverez aux murs comme Le Caravage, Michel-Ange ou encore Rembrandt..., l’Hermitage est à visiter pour son architecture. Vous serez accueillis par l’escalier monumental, qui n’a pas volé son nom, pour ensuite continuer vers des pièces qui ont chacune leur particularité. Je vous conseille vivement de vous munir d’un plan dès l’entrée, afin de ne pas vous perdre dans ce labyrinthe culturel. Les loges de Raphaël est une galerie recopiée à l’identique de celle qui se trouve au Vatican, une vraie merveille à côté de laquelle il ne faut pas passer. J’ai aussi beaucoup aimé la salle du pavillon avec ses grandes colonnes blanches et la salle Rembrandt avec les plus belles œuvres de l’artiste. Pour profiter au mieux de l’Hermitage, je vous conseille de vous y rendre dès l’ouverture, c’est à ce moment que vous aurez la chance d’avoir le moins de monde lors de votre visite. De plus, cela vous laissera le temps de faire une autre visite dans la journée une fois que vous aurez fait le tour du musée. Afin de gagner du temps, je vous conseille de prendre vos billets sur internet et de vous présenter directement à l’entrée réservée aux billets en ligne, cela vous permettra d’éviter la queue et l’affluence de l’entrée principale. 

Informations pratiques pour le musée de l'Hermitage
Horaires :
 
jeudi, samedi, dimanche, mardi : 10h30 – 18h

mercredi et vendredi : 10h3-21h

lundi : fermé 



Les billets : 

Achat en ligne : 18,40 euros,
coupe file 23 euros

Achat sur place : 800 roubles (10,80 euros)

Gratuit pour les étudiants de toute nationalité et les moins de 18 ans. 

acheter votre billet en ligne ici 



Combien de temps prévoir : une demi-journée à une journée
Les visites guidées : Je vous conseille les visites guidées en petits groupes pour 50 euros par personne avec Tatiana une guide francophone pour une durée de 2h30 à réserver par ici.


Les salles à ne pas manquer : l’escalier du Jourdain, la salle du Pavillon, salle de Rembrandt, salle Romanov, Salle des loges de Raphaël, la galerie de la guerre

Le grand escalier Jourdain dans le palais d'Été au musée de l'Hermitage à Saint-Petersbourg
L’escalier du Jourdain
Salle du peintre Rembrandt au musée de l'Hermitage en Russie
La salle du peintre Rembrandt
La salle du Pavillon dans le musée de l'Ermitage
Salle du Pavillon

Église Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé

L’église Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé est celle que vous trouverez en photo sur tous les guides de Saint-Pétersbourg. On lui donne le surnom d’église ice-cream à cause de ses coupoles torsadées qui ressemble beaucoup à celle de la cathédrale de Basile le Bienheureux à Moscou. Cette église est d’une beauté incroyable, à l’extérieur, on en fait le tour pour l’admirer de différents points de vue. Cette église fut construite en mémoire de l’assassinat du tsar Alexandre II en 1881, d’où le nom de « sang-versé ». Lors de ma visite (février 2019) l’église était en rénovation. D’après des locaux, l’église sera encore en rénovation pour un moment, donc ne soyez pas déçu si vous la trouvez en partie couverte, elle reste très photogénique. L’intérieur de l’église se visite et vaut vraiment le coup d’œil, les murs sont totalement recouverts d’une mosaïque retraçant la vie de Jésus. Des visites guidées sont organisées par l’église, mais seulement en anglais ou en russe. 

Informations pratiques pour l'église Saint-Sauveur-du-sang-versé
Horaires : 10h30 à 18h sauf le mercredi,
du 1er mai au 30 septembre elle est ouverte jusqu’à 22h30
Prix : 250 roubles, billet à acheter sur l’une des bornes à l’entrée 

La place du palais pour admirer l’architecture russe

La place du palais est à mon goût la plus impressionnante de Saint-Pétersbourg. Elle est entourée du palais d’hiver où habitaient les tsars de 1762 à 1917 et du double arc de triomphe, un chef d’œuvre architectural Russe. Ici, se déroule le ballet des calèches et des gens costumés qui nous font revivre la belle époque de la cité des tsars. Cette place est encore aujourd’hui l’endroit où se déroulent les événements majeurs de la ville de Saint-Pétersbourg.

La forteresse Saint-Pierre et Saint-Paul et l’île aux lièvres

Face à l’Hermitage, se trouve l’île aux lièvres où a été construite la forteresse Saint-Pierre et Saint-Paul en 1703. On y accède depuis l’île de Petrogradskaïa par le pont de la Trinité, puis on passe les portes de la forteresse pour visiter les différents bâtiments. Le rendez-vous immanquable est à 12h pour le coup de canon qui est lancé depuis la forteresse en souvenir des précédentes batailles livrées par la ville. Vous pouvez monter sur les remparts pour 350 roubles, cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur la forteresse, mais aussi de pouvoir accéder à un magnifique panorama sur la ville de Saint-Pétersbourg. À l’intérieur de la forteresse se trouvent de nombreux musées et un restaurant. La visite de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul est à ne pas manquer, elle abrite quelques tombeaux d’illustres princes et princesses ainsi que les souverains de la Russie. L’intérieur de la cathédrale est un chef d’œuvre, la place du Tsar est encadrée par une grande porte dorée avec des icônes de chaque côté représentant Saint-Pierre et Saint-Paul. 

Informations pratiques pour la forteresse Saint-Pierre et Saint-Paul
Horaires : 

Forteresse : 6h à 21h 

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul : 10h – 19h tous les jours



Tarifs : prix global 600 roubles 

350 euros pour les remparts 

450 roubles pour la cathédrale 

LA Perspective Nevski et ses grands magasins

La perspective Nevski, c’est un peu comme les champs Elysée de Paris, une grande avenue bordée des plus grands magasins. Elle débute à l’Amirauté pour se finir quelques kilomètres plus loin sur la place Vosstanïïa. Cette avenue est intéressante au niveau de la cathédrale Notre Dame de Kazan, car à cet endroit, on est vraiment au cœur du centre-ville et on peut sentir les influences des différentes époques. Ne manquez pas la visite de la librairie Singer, dans laquelle se trouve un café au premier étage. 

La Perspektiv Nevski en centre-ville de Saint-Petersbourg

La cathédrale Saint-Isaac pour un panorama sur Saint-Pétersbourg

Après avoir visité L’Hermitage, rendez-vous à la cathédrale Saint-Isaac, qui se trouve en face de l’Amirauté. Cette cathédrale est connue pour son panorama depuis sa colonnade. Pour y accéder, on gravit les marches qui nous mènent au-dessus de la coupole. De là, on peut faire un tour de 360 degrés sur la plateforme qui surplombe tout Saint-Pétersbourg. Après avoir visité la colonnade, je vous invite à faire un tour à l’intérieur de la colonnade. La cathédrale est aussi impressionnante à l’intérieur qu’à l’extérieur, elle est la 3ème plus grande d’Europe. Les murs sont décorés avec des mosaïques contenant plus de 400 kg d’or. 

Informations pratiques pour la cathédrale Saint-Isaac
Horaires : 10h30 à 18h sauf le mercredi (22h30 de mai à septembre) 

Tarifs : 550 pour l’intérieur

350 pour la colonnade 

Le métro et son ambiance communiste

À Saint-Pétersbourg, les métros sont aussi importants que n’importe quel musée. Les stations de la ligne 1 (rouge) sont toutes plus originales les unes que les autres. Les marques de l’union soviétique sont très présentes, aux murs on retrouve le marteau et la faucille qui sont les signes du communisme. La station de métro Avtovo et ses grandes colonnades baroques sont également très impressionnantes, on pourrait se croire dans un film. Prenez un ticket à 50 roubles au guichet qui vous permettra de faire toutes les stations de la 1 pour ensuite revenir sur vos pas. 

L'intérieur du métro de Saint-Petersbourg avec son ambiance communiste
Le métro de Saint-Petersbourg en Russie

La mosquée bleue pour se téléporter en orient

Cette mosquée n’est pas un bâtiment que l’on s’attend à voir à Saint-Pétersbourg et pourtant, je dirais qu’elle vaut le coup d’œil. Si vous sortez à la station de métro Gorkovskaya pour aller à la forteresse Saint-Pierre et Saint-Paul, la mosquée bleue se trouvera sur votre chemin. Sa porte principale avec ses ornements vous feront directement penser aux grandes mosquées d’orient. 

Les quais de la Neva en hiver

La Neva est le fleuve qui traverse Saint-Pétersbourg en partant de la mer baltique. En été, de nombreuses croisières sont possibles pour découvrir Saint-Pétersbourg depuis l’eau, mais en hiver la Neva est gelée, il est alors impossible de circuler dessus. Une balade sur les quais de la Neva est très agréable, car on se sent tout de suite projeté à l’époque des Tsars où la vie en hiver pouvait être très dure. Sur le fleuve des gros blocs de glace bougent avec le courant qui berce l’eau. On serait tenté de marcher sur cette épaisse couche blanche, mais la peur que la glace cède l’emporte, alors on s’amuse simplement avec les bouts de glace au bord du fleuve. 

Se balader autour de l’Amirauté 

L’Amirauté se repère de loin, c’est un ensemble de bâtiments qui est surmonté d’une flèche d’or. À l’origine, cet endroit avait été construit pour entreprendre un grand chantier naval. Aujourd’hui, il accueille l’école supérieure de la Marine. On ne peut pas visiter l’intérieur de l’Amirauté, mais on peut tout à fait se balader dans les jardins qui l’entourent. 

L’ensemble baroque Smolny

Ce fut l’une de mes dernières visites lors de mon week-end à Saint-Pétersbourg. N’ayant pas eu le temps de me rendre dans l’un des grands palais en marge du centre-ville, j’ai décidé de prendre un taxi pour m’amener à Smolny à seulement 10 minutes du centre. La visite de l’ensemble Smolny est assez rapide, car hormis la cathédrale, les autres bâtiments ne se visitent pas. À l’intérieur de la cathédrale, les photos sont proscrites, mais l’endroit est tellement apaisant que je me suis vite passée de mon fidèle compagnon. La visite de la cathédrale est gratuite. Cependant, on peut accéder à l’une des tours pour 350 roubles afin d’avoir un panorama sur Saint-Pétersbourg. L’endroit est un peu moins visité que la cathédrale Saint-Isaac, alors lorsqu’on est au sommet on se sent un peu privilégié. Avec la neige l’ensemble Smolny était vraiment magnifique, sa façade bleue aurait pu sortir du dessin animé Anastasia. 

Que visiter à Saint-Petersbourg en Hiver

Les meilleures adresses de restaurants et de cafés à Saint-Pétersbourg 

Pyshechnaya, pour des beignets traditionnels 

Cette adresse est très réputée aussi bien pour les touristes que pour les Russes. Ici, on trouve les meilleurs beignets de la ville. Dans ce petit boui-boui aux allures de Fast-food vintage, vous devez commander au comptoir le nombre de beignets que vous voulez à manger sur place ou à emporter. Avec le sucre glace, on s’en met un peu partout, mais c’est tellement bon qu’il ne reste aucune miette. Comptez environ 100 roubles pour 4 beignets et un thé. 

Adresse : Bolshaya Konyushennaya St, 25, St Petersburg, Russie, 191186

Gogol, pour déjeuner dans une maison d’époque

Tout est fait pour que vous vous sentiez comme dans une demeure bourgeoise du 19e. L’univers du romancier soviet Gogol est partout dans la salle, des murs jusqu’à la vaisselle. La cuisine servie est traditionnelle, vous trouverez principalement des plats en sauce. Les prix sont un peu plus hauts que la moyenne, mais on paie aussi le décor. Pour le soir, pensez à réserver votre table. 

Adresse :  Malaya Morskaya Ulitsa, 8, St Petersburg, Russie, 191186

Charlie, le restaurant tendance

Cette adresse m’a été recommandée par une abonnée Russe, et je dois dire que je n’aie pas été déçue. Les plats à la carte sont des basiques de la cuisine russe revisitée. L’ambiance du restaurant est très moderne et chic, la décoration bien pensée nous invite à nous relaxer. En entrée, je vous recommande la tomate mozzarella et en dessert le pavlova. Les prix pratiqués sont plutôt corrects et le service est très efficace. 

Adresse : Griboyedov channel embankment, 54, St Petersburg, Russie, 190000

Pelmenya, monogastronomique de dumpling

Pelmenya est une fois de plus une adresse recommandé par un local. Situé dans le centre-ville, ce restaurant propose toutes les variétés de dumpling. En Russie on les appellera les pelmenis, en Pologne les pierogis, au japon les gyozas... La carte propose une grande variété de raviolis vapeurs à des prix riquiqui pour se faire plaisir. 

Adresse : Fontanka river embankment, 25, St Petersburg, Russie, 191023

Tsar, pour manger à la table des souverains russes

C’est le première adresse que j’ai testé en arrivant à Saint-Pétersbourg. Tsar fait partie de la chaîne Ginza Project qui compte plusieurs restaurants à Saint-Pétersbourg. Cet endroit cultisme a accueilli les plus grands Tsars de la Russie ainsi que des personnages importants de l’union soviétique. C’est l’adresse où l’on va pour se faire plaisir, car les prix sont ceux d’un grand restaurant. La cuisine proposée est traditionnelle, vous pourrez également choisir un vin parmi une belle carte. L’expérience est vraiment à faire lors de votre séjour, je vous recommande d’y venir pour le dîner. 

Adresse : Sadovaya St, 12, St Petersburg, Russie, 191186

Golitsyn Loft, pour un brunch branché

Cet espace réunit en fait plusieurs restaurants, bars, cafés et boutiques de créateur dans une grande friche. Dans la première partie du bâtiment directement à gauche à l’entrée se trouve au premier étage un espace de coworking. Derrière une porte se cache un autre café, nommé Civil, qui propose de merveilleux brunch. Attention, l’endroit est très prisé des locaux alors l’attente pour une table peut-être longue pendant les heures d’affluence. 

Adresse : Fontanka river embankment, 20, St Petersburg, Russie, 191028

Séjourner au Grand hôtel Europe pour un séjour féerique à Saint-Pétersbourg 

Le Grand Hôtel Europe est l’un des endroits important de la ville de Saint-Pétersbourg. J’ai eu la chance pour ce week-end de séjourner dans la suite Mariinsky de cet hôtel de luxe. Habitué à des hôtels plus modestes, je ne m’étais pas préparé à avoir autant d’attention de la part du personnel et cela dès mon arrivée. 

La suite Mariinsky, une chambre pour princesse

Cette suite reprend le thème du ballet russe en référence au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. Les meubles ainsi que la décoration murale nous plongent au 19ème siècle. Sur la table basse, est posé un livre avec des gravures de danseurs habillés en costume traditionnel. Dans le salon, on peut se poser pour siroter son thé tout en écoutant un opéra. La chambre est équipée d’un lit king seize surplombé d’une peinture représentant un palais. Chaque objet qui se trouve dans la suite a été sélectionné avec goût et répond à merveille au thème du ballet Russe. 

Une des chambre du Grand Hôtel Europe à Saint-Petersbourg

Le caviar bar avec son ambiance jazzy

Au rez-de-chaussée se trouve le caviar bar, un endroit cosy où l’on vient à toute heure de la journée pour se délecter d’un mets très apprécié en Russie : le caviar. Chaque soir, un pianiste vient s’asseoir au piano à queue pour jouer un air jazzy qui entraîne les clients. Aux fenêtres, se trouvent des vitraux art déco parfaitement en accord avec les lustres de la même époque. 

La salle de dîner art déco

La pièce phare du Grand Hôtel Europe n’est autre que la salle de dîner avec ses grands vitraux art déco. Cette salle avec une hauteur sous plafond impressionnante accueille tous les vendredis les soirées Tchaikovsky, avec au programme une démonstration de ballet russe ainsi que de la musique traditionnelle. C’est également ici qu’est servi le petit-déjeuner aux clients de l’hôtel. 

La mezzanine aux charmes d’Italie

Cet espace entre l’extérieur et l’intérieur nous met dans l’ambiance d’un café italien. On y  vient pour se relaxer après une journée de visites et déguster une magnifique pâtisserie. Autour de cette mezzanine, se trouvent les galeries de l’hôtel où des œuvres de grandes valeurs sont exposées. Le service se fait de 8h à 22h sans interruption, y compris  si vous ne séjournez pas au Grand Hôtel Europe vous pouvez tout à fait venir prendre un goûter. 

J’espère que cet article vous sera utile pour votre futur voyage à Saint-Pétersbourg. Si vous avez testé les adresses de cet article, n’hésitez pas à dire ce que vous en avez pensé en commentaire. Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux et à l’épingler avec les photos ci-dessous.

À bientôt sur WildRoad ! 

Cet article a été réalisé suite à une invitation des hôtels Belmond à séjourner dans le Grand Hôtel Europe à Saint-Pétersbourg. Je reste cependant libre du contenu éditorial de cet article. 

5 Commentaires

    1. Merci beaucoup pour ton message ! C’est vrais que ces deux endroits sont exceptionnels, surtout Smolny 😉

    1. Merci beaucoup Alex ! Saint-petersbourg on en tombe vite amoureuse, j’aimerais également y retourner, peut-être pour les nuits blanches 😉

  1. Merci Clara pour cet article ! J avais déjà tres envie de cette destination sur un we prolongé Les photos sont superbes!

Répondre à Clara Ferrand Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.