Day trip à Asuka, la première capitale du Japon 

Asuka visite japon, nara prefecture, day trip depuis Nara city

Asuka est un village situé dans la préfecture de Nara. Par le passé, ce fut la première capitale du Japon. De ce fait, on trouve beaucoup de lieux d’histoire et des temples classés comme trésors nationaux. La visite d’Asuka se fait en une journée à vélo pour aller de temple en temple à travers les rizières en terrasse.

Comment accéder au village d’Asuka 

  • Depuis Nara : prendre la Lintetsu Nara Line et s’arrêter à Yamato-Saidaiji pour prendre la Kintetsu Yoshino Line jusqu’à la station d’Asuka. Le trajet dure environ une heure et n’est pas compatible avec le JR pass
  • Depuis Osaka : prendre la Kintetsu-Limited Express depuis Osaka Abenobashi jusqu’à Asuka. Le trajet dure environ quarante minutes et n’est pas compatible avec le JR Pass.

 

Comment se déplacer dans la ville d’Asuka : 

  • En bus : il existe un bus qui dessert tous les endroits touristiques de Asuka, le pass à la journée coût 650 Yen pour un adulte et 330 Yen pour un enfant. Vous trouverez toutes les informations pratiques sur ce site https://www.narakotsu.co.jp/language/en/local/asuka.html.
  • En voiture électrique : à la station d’Asuka, on peut louer directement des voitures électriques à la journée si on est en possession d’un permis de conduire international. Eloïse et Luc de l’œil d’EOS en ont fait l’expérience et ils en parlent dans cet article .
  •  En vélo électrique ou mécanique : au même endroit que les voitures électriques, on peut louer des vélos pour 900 Yen et 1400 Yen pour un vélo électrique. C’est le moyen que j’ai choisi pour découvrir Asuka, car on peut choisir de s’arrêter le temps que l’on veut à chaque endroit, contrairement au bus où l’on doit respecter les horaires de passage.

La ville d'Asuka dans la préfecture de Nara

 

Que voir et que faire en une journée à Asuka  

Les temples et trésors nationaux dans la ville d’Asuka 


Le temple de Tachibana-dera et son plafond aux 260 fleurs

Ce temple, dont l’animal totem est le cheval, se trouve à côté de la pierre Kameishi. Cet endroit est le lieu présumé de la naissance du politicien Shotoku Taishi qui vécut à la grande époque d’Asuka au 6ème siècle. La particularité de Tachibana-dera est d’avoir 260 fleurs peintes au plafond. Dans le jardin du temple, on peut également voir une pierre qui possède deux visages, nommée Nimenseki.

Asuka temple Tachibana-dera Nara prefecture Asuka, temple tachina-dera, Japon, Nara préfecture

Les plus vieux Bouddha du Japon dans le temple Asuka-Dera 

La première version de ce temple fut construite en 588, mais depuis, il a connu de nombreux dommages dont des incendies et des tremblements de terre. Le temple que l’on peut visiter aujourd’hui est une reconstruction datant de l’époque Edo. À l’intérieur du temple, on peut admirer le premier Bouddha construit en bronze, qui a lieu aussi accusé quelques dommages avec le temps. L’entrée coûte 350 Yen et le temple est ouvert de 9h à 17h15 tous les jours.

la temple Asuka-dera et le plus vieux bouddha, Japon, Nara préfecture

La plus grande statue de Nyoirin Kannon dans le temple Oka-dera (T4)

Au printemps, le temple Oka-dera est rempli de rhododendrons colorés, ces fleurs sont disposées en grand nombre sur le sol. Il possède également la plus grande statue de Nyorin Kannon faite en bronze et reconnue comme trésor national. L’entrée coûte 400 Yen et le temple est ouvert de 8h à 17h tous les jours.

Les édifices en pierre datant du VIème siècle dans la ville d’Asuka 

Kameishi, la pierre en forme de tortue 

Cette tortue, sculptée dans le granit, est l’un des emblèmes d’Asuka. C’est par un petit chemin qu’on y accède. Il faut être attentif pour remarquer cette mystérieuse pierre cachée à côté d’une maison. D’autres ouvrages en pierre pour Sakafuneishi sont répartis dans Asuka.

tortue pierre kameishi asuka nara prefecture itineraria japon

La tombe d’Ishibitai Kofun Tumulus, le stone âge japonais

La traduction directe d’Ishibitai est « Stone age », il s’agit du nom donné à la grosse pierre qui recouvre la tombe datant du 7ème siècle. Ces ruines archéologiques m’ont fait penser à certaines tombes Inca que l’on peut voir au Pérou. La chambre funéraire est constituée de 30 grandes pièces de granit qui pèsent 2 300 tonnes. « Sago-no-Umako », une riche famille de l’époque serait enterrée à cet endroit. L’entrée coûte 250 yen et le Tumulus est ouvert de 8h30 à 17h tous les jours.

Asuka capitale japon, nara préfecture

Asuka et son patrimoine archéologique

Les peintures murales du Tumulus de Kitora

À l’extérieur de la ville, à 10 minutes à vélo, se trouve la chambre funéraire du Tumulus Kitora. À l’intérieur du musée qui lui est consacré, on peut admirer les peintures murales retrouvées lors de fouilles archéologiques. Avant de parvenir au musée, on croise sur notre route les répliques des maisons à l’époque d’Asuka, c’est-à-dire du 6ème siècle.

À l’accueil du musée, toutes les informations sont disponibles en plusieurs langues dont en français. C’est vraiment l’endroit à visiter si vous êtes un fan d’histoire et d’astrologie. Les peintures murales exposées représentent les dieux gardiens des quatre orients, les 12 signes du zodiaque chinois (le rat, le bœuf, le tigre, le cheval, le chien,…), une carte du ciel, d’un soleil et d’une lune. Cet endroit est unique au Japon, ces peintures sont les seules à rassembler les quatre dieux.

Au milieu d’une salle d’exposition, se trouve une installation lumineuse reproduisant l’atlas des étoiles du Kitora. Les quatre cercles enchevêtrés sont remplis par les constellations chinoises. À  l’est en doré est représenté le soleil et à l’ouest, la lune. Cela permet d’avoir un peu plus d’explications sur les sujets que l’on voit sur les peintures murales du Kitora.

Informations pratiques : 
Horaires : 9h30 à 17h (16h30 entre décembre et février)
Tarif : gratuit
Adresse : 67, abeyama, Asuka

Les peintures murales de Kaitora Tumulus, la ville d'Asuka, Japon Asuka tumulus Kaitora, carte astrale chinoise

Dormir dans une ferme japonaise à Asuka : Tomaryanse 

Cette ferme, qui date de plus de 200 ans, accueille les touristes pour une expérience exceptionnelle dans un Japon authentique. Située un peu en hauteur, la vue de la chambre sur les rizières est magnifique. L’accueil par la gérante est très convivial, elle prend toujours un moment avec les nouveaux arrivants pour échanger à propos de tout et de rien. On accède à cette ferme à pied en 10 minutes depuis la gare d’Asuka. Au dîner, on a le droit au Asuka-nabe, une sorte de pot-au-feu avec de la viande de bœuf. Le petit-déjeuner traditionnel est également compris dans le tarif de 5 500 Yen pour la nuit.

Informations pratiques : 

Tel : 0744-54-2516

Adresse : 1526 Asuka-mura Mayumi, Takaichi-gun, Nara

Mail pour reserve : order@asuka-minpaku.com

Asuka dans la prefecture de Nara, farm stay

Où manger à Asuka : Coloco le café branché 

Situé juste en face de la gare, le Coloco café est un bistro branché à la française où on trouve aux murs des affiches de Montmartre. Au déjeuner, on a le choix entre un menu occidental et un menu japonais composé avec différents petits plats. C’est un endroit où l’on peut aussi se décontracter pour le quatre heure après avoir visité Asuka.

Le choix des restaurants dans la ville d’Asuka est assez restreint. Je vous conseille donc de déjeuner au Coloco et de prendre le dîner à votre hébergement.

Adresse : 137-1 Misono, Asuka, Takaichi District, Nara Préfecture
Prix : environ 1400 Yen pour un repas

café coloco Asuka Japon Nara prefecture itinéraire Japon

Cet article est le fruit d’un voyage au Japon et plus précisément d’une semaine dans la préfecture de Nara que j’ai pu effectuer grâce à l’office du Tourisme de Nara. Je vous invite à découvrir également mes autres articles du Japon pour vous donner des idées d’itinéraire dans un Japon authentique.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à la partager avec vos amis et à l’épingler sur Pinterest.

À bientôt sur Wildroad.

Day trip depuis nara city dans le village d'Asuka Visiter Asuka village dans la préfecture de Nara

4 Commentaires

  1. J’aime beaucoup le bouddha en bronze. On voit qu’il ne date pas d’hier mais ça le rend encore plus beau je trouve. Je note le nom de ce lieu pour un futur voyage au Japon (j’espère). J’y suis allée en 2016 et je suis tombée amoureuse de ce pays.

    1. Mon premier voyage était il y a plus de 4 ans, depuis je ne cesse de découvrir de nouveaux endroit au Japon, je pays me fascine. Et en plus on en tombe amoureuse facilement comme tu l’as dit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *