Nara hors des sentiers battus : itinéraire pour une semaine 

Nara prefecture japon visite itinéraire

La préfecture de Nara est principalement connue pour sa capitale, Nara city, qui abrite de nombreux daims et temples. Mais si vous avez un peu de temps durant votre voyage au Japon, je vous conseille de découvrir d’autres endroits secrets qui vous émerveilleront. C’était la deuxième fois que je me rendais à Nara, mais la première fois que je prenais le temps de me perdre dans les petits villages de cette préfecture que l’on dit être le berceau du Japon. Je vous détaille dans cet article mon itinéraire d’une semaine.

Mon itinéraire détaillé d’une semaine à Nara :

Jour 1 : arrivée depuis Osaka et ballade dans les rues de Nara City

Jour 2 : visite des temples de Nara et rencontre avec un artisan d’encre japonaise

Jour 3 : randonnée dans la forêt primaire Mt Kasuga, dormir dans un temple Bouddhiste

Jour 4 : rencontre avec un artisan de mélangeur de thé et relaxation dans la ville de Yamatoyagi

Jour 5 : Ice trekking et Onsen à Kawakami Village au cœur des montagnes de Nara

Jour 6 : découverte à vélo du village d’Asuka, la première capitale du Japon

Jour 7 : visite de la Ville d’Uda avec des expériences traditionnelles

La carte des lieux visités dans la prefecture de Nara

Comment se rendre dans la ville de Nara ? 

  • Depuis l’aéroport d’Osaka : j’ai pris le bus Nara Kotsu qui m’a déposé au centre-ville de Nara une heure plus tard pour 2050 Yen (16,50 euros).
  • Depuis le centre-ville d’Osaka : Osaka possède une ligne directe avec Nara qui relie les deux gares de JR. Le trajet dure environ 1h avec la ligne Kintetsu-Nara. Si vous possédez un JR pass celui-ci ne fonctionnera pas car il s’agit d’une compagnie privée.
  • Depuis Kyoto : de même que depuis Osaka vous mettrez environ 1h pour rejoindre la gare de Nara depuis Kyoto avec la Kintetsu-Kyoto line.

Comment se déplacer dans la préfecture de Nara et dans la ville ? 

Dans la ville de Nara, tout se fait à pied. Pour les visites en dehors de la ville, vous pourrez pratiquement tout faire en train ou en bus, seuls quelques endroits très reculés de mon itinéraire m’ont obligé à prendre un taxi. Les lignes de train dans la préfecture de Nara sont très développées. Je vous conseille d’utiliser Google Map pour savoir quel est l’itinéraire le plus rapide.

icon-arrow-right Attention le « JR pass » ne couvre pas les lignes de trains privés comme la Kintetsu line. 

Que voir et faire dans la prefecture de Nara en une semaine

Jour 1 : Arrivée depuis Osaka et ballade dans les rues de Nara City

Après avoir pris le bus depuis l’aéroport d’Osaka,  j’ai fait mon check-in à mon hôtel, le Nara Visitor Center qui se trouve juste à côté du centre-ville. Après avoir fait 13 heures de vol, je n’avais qu’une envie : me dégourdir les jambes. J’en ai profité pour faire un tour dans les rues commerçantes de Nara.

Nakatanidou, le meilleur endroit pour déguster des mochis

J’avais repéré une boutique à mochi, Nakatanidou, que j’avais envie d’aller voir. Chaque jour il était possible de regarder les Japonais faire la pâte à mochi, fourrée ensuite de red bean par une machine.

Mochi Nara bonne adresse ville

Rencontre avec les daims de Nara 

Après cette pause sucrée, je suis allée faire un coucou à mes amis les daims que j’avais déjà rencontrés 4 ans auparavant, lors de ma première venue au Japon. À Nara, la semaine après le nouvel an, est toujours très festive. De nombreux stands de street-food étaient installés et le sanctuaire rouge, plus connu sous le nom de Kasuga Taisha, était en train de se préparer pour un grand spectacle.

nara city daim camelia japonais itinéraire visite

Jour 2 : Visite des multiples temples de Nara et rencontre avec un artisan qui fabrique de l’encre japonaise

La ville de Nara et ses temples : 

Les temples de Nara sont parmi les plus beaux et les plus réputés du Japon, Todai-ji est sûrement le plus connu d’entre eux avec son Bouddha géant. L’entrée de chaque temple coûte entre 300 et 600 Yen, prévoyez un budget de 2500 Yen pour tous les visiter. Le plus mystique est le sanctuaire Kasuga, à l’orée de la montagne du même nom. Autour de chaque entrée d’un temple ou d’un sanctuaire, vous trouverez des daims qui sont plus au moins sages. Faites toujours attention lorsque vous vous approchez de l’un d’entre eux, car ils restent sauvages et imprévisibles. Si vous voulez profiter de leur présence sans trop de monde, privilégiez les visites tôt le matin, dès 9 heure.

Nara temple daim Japon visite

Rencontre avec un artisan qui fabrique de l’encre : 

Nara est une ville d’Histoire. Au temps des Romains, la route d’Asie se terminait à Nara et beaucoup de commerces avaient lieu ici notamment celui de l’encre. À l’époque Edo, il y avait 200 artisans qui fabriquaient de l’encre. Aujourd’hui la transformation en liquide par l’industrialisation de ce produit à réduit drastiquement le nombre de personnes pouvant vivre d’une production artisanale. Nara produit 95 % de l’encre vendue dans tout le Japon. L’encre dont je parle se présente sous forme solide, alors que l’encre industrielle beaucoup plus abordable est sous forme liquide.

J’ai participé à un workshop avec l’un des derniers artisans qui fabrique de l’encre solide à Nara. Il m’a expliqué les ingrédients qu’il utilise pour obtenir une pâte d’un noir profond qui se durcit avec le temps pour devenir de l’encre solide. Avant mon arrivée, il avait déjà mélangé la cendre, la gélatine et le parfum pour former une pâte souple qu’il garde au chaud dans un cuiseur à riz. Le but de ce workshop était de réaliser ma propre encre solide avec l’empreinte de mes mains. L’artisan m’a montré comment manipuler la pâte afin qu’elle durcisse et prenne la bonne forme une fois modeler par ma paume. Après avoir fabriqué ma propre encre, la femme de l’artisan l’a enveloppé dans un papier puis mise dans une boite hermétique afin qu’elle sèche durant 3 mois. C’est seulement après ce laps de temps qu’il est possible de l’utiliser.

Informations pratiques :

site web : http://kinkoen.jp

Prix : 2100 Yen 

Durée : 1 heure 

encre japonaise nara city prefecture artisan

Jour 3 : Randonner dans la forêt primaire Mt Kasuga, dormir dans un temple Bouddhiste

Une randonnée à quelques minutes de la ville de Nara :

Le Mont Kasuga est une montagne sacrée qui se situe juste derrière la ville de Nara. On peut dire qu’une fois dépassé le sanctuaire de Kasuga, on rentre dans les bois sacrés. Mon guide était un fervent amoureux de cette montagne. Les quelques heures que j’ai passé avec lui,m’ont permis de découvrir des choses que je n’aurais jamais pu voir par moi-même. Le sentier qui traverse la forêt primaire passe par des endroits très sauvages où les arbres sont entourés de lianes, comme dans la jungle. Il y a quelques années, elle était également habitée par des moines qui venaient se recueillir et s’exercer à la sculpture sur pierre. Leurs œuvres sont parsemées le long du chemin comme des petits trésors cachés. On peut faire cette randonnée sans guide, mais cela serait dommage de passer à côté des explications d’un fin connaisseur des lieux.

Informations pratiques :

Prix : 32 000 Yen pour deux personnes

Durée : 3 heures avec déjeuner inclus

Distance : 8 km 

Dénivelé : insignifiant 

Réservation auprès du Nara Visitor center Inn

Buddha sculpté Kasuga randonnée nara city japon visite itinéraire

Mont Kasuga randonnée nara prefecture foret primaire

Dormir dans un temple Bouddhiste : 

Cette expérience est l’une des plus marquantes de mon séjour dans la préfecture de Nara. Je l’ai d’ailleurs raconté dans un article détaillé sur ma nuit dans un temple Bouddhiste. Depuis la ville d’Oiji, on accède facilement au temple Gyokuzo qui accueille quelques touristes par nuit, pour vivre une expérience hors du commun. La nuit à 85 euros, est un peu plus chère qu’un hôtel, mais cela comprend la cérémonie du feu et la prière du matin qui permettent une totale immersion dans l’univers bouddhiste.

temple bouddhiste nara prefecture japon itinéraire
<h3id= »yamatoyagi »>Jour 4 : Rencontre avec un artisan de mélangeur de thé et relaxation dans la ville de Yamatoyagi

Mr Tanimura, le maître des mélangeurs de thé : 

Non loin du village de Gakken kitaikoma se trouve la maison de la famille Tanimura qui fabrique depuis des générations des mélangeurs de thé matcha pour la cérémonie du thé, autrement appelé shasen. Cet accessoire est indispensable pour mélanger la poudre matcha, du thé vert, avec de l’eau afin d’obtenir une légère mousse qui donne ce goût si particulier au thé bien servit. Durant cet atelier, Mr Tanimura m’a montré les différentes étapes pour arriver à créer la forme arrondit du mélangeur de thé. À partir d’un simple morceau de bambou, il arrive à sculpter avec précision pour obtenir une forme bien spécifique. Après m’avoir expliqué les différentes étapes, j’ai moi-même pu finaliser mon mélangeur à thé en nouant une ficelle autour de l’objet.

Informations pratiques :

Depuis la gare de Gakken Kitaikoma, il faut prendre un taxi pendant dix minutes pour arriver dans la demeure de la famille Tanimura. 

Prix : 6 000 Yen pour une présentation pour deux personnes 

Adresse : 5964 Takayama-cho, Ikoma City, Nara Pref. Japan

Réservation : tango.tanimura@gmail.com

Site web de Tango Tanimura

Tanimura tea wise shasen thé cérémonie japon nara prefecture Shasen Tea wisk tango Tanimura Nara prefecture itinéraire Japan

Relaxation à l’hôtel Candeo dans la ville de Yamatoyagi 

Le Candeo hôtel est un très récent. Il se situe tout en haut d’une tour à quelques minutes à pied de la station de JR. L’hôtel possède un onsen sur son toit terrasse avec une magnifique vue sur toute la préfecture de Nara. Juste à côté, il y a de nombreuses possibilités de restauration. J’ai testé le Nala restaurant qui propose des viandes grillées de très bonnes qualités. 

Informations pratiques : 

  • Nala restaurant : 〒634-0804 Nara-ken, Kashihara-shi, Naizenchō, 1 Chome−1−60 1F ミグランス, ouvert de 11h à 22h tous les jours
  • Candeo hôtel : 1 Chome-1-50 Naizenchō, Kashihara-shi, Nara-ken 634-0804, Japon, à partir de 96 euros la nuit

 

Jour 5 : Ice trekking et Onsen à Kawakami Village au cœur des montagnes de Nara

Ice trekking dans les montagnes de Nara : 

On accède au village de Kawakami par la gare de Yamatokamiichi sur la ligne de Yoshino. Le train s’enfonce alors dans la préfecture de Nara, que peu de touristes se donnent le temps de visiter. Une fois arrivée à la station de train, je retrouve mon guide pour la sortie Ice Trekking. Masayuki doit avoir mon âge, il est plein de vie et parle bien anglais, ce qui est rare dans les villages reculés du Japon. On échange sur les sommets que l’on a tous les deux faits dans d’autres pays, lui au Népal, moi en France ou en Amérique du Sud, notre passion pour la montagne est commune et une complicité nait instantanément de nos échanges.

La randonnée que Masayuki a prévue permet d’approcher deux grosses cascades de glace, visibles seulement en hiver. La randonnée n’est pas difficile, excepté le moment où on doit monter à pic avec des crampons sur un sol très mobile pour accéder à la cascade de glace qui se trouve un peu plus haut. Ici, on sent l’aventure et la nécessité d’avoir un casque, si l’un des stalactites cède cela peut être dangereux. Après trois heures à crapahuter dans les montagnes, on retourne vers la voiture que l’on a laissée à l’entrée du sentier. L’expérience était vraiment belle et unique pour le Japon.

Informations pratiques :

Prix : 22 000 Yen pour deux personnes 

Quand : De début janvier à fin février 

Contact :  yoiyoi.kawakami@gmail.com

Kawakami village nara prefecture ice trekking randonnée

Le Ryokan Suginoyu et son onsen extérieur 

Dans le village de Kawakami il n’y a pas beaucoup de solutions d’hébergements, mais le Ryokan Suginoyu offre une expérience exceptionnelle dans un Japon authentique. Cet hôtel, qui a accueilli l’empereur quelques années auparavant, propose un dîner et un déjeuner de haute gastronomie. J’ai été impressionnée par le charme désuet de cet établissement dont le patron est très fier. Mon coup de cœur s’est affirmé lorsque j’ai vu le onsen extérieur où j’étais absolument seule, avec une magnifique vue sur les montagnes avoisinantes.

Informations pratiques :

Information pratiques : 

Adresse : Ryokan Suginoyu  695 Ooazasako Kawakami-mura , Yoshino-gun Nara Japan

Prix : à Partir de 176 euros la chambre double 

Tel pour réserver : +81 746-52-0006

Le ryokan de Suginoyu et son Onsen nara prefecture itinéraire japon

Jour 6 : Découverte à vélo du village d’Asuka, la première capitale du Japon

Entre Histoire et archéologie dans la ville d’Asuka

Asuka, c’est un peu la ville oubliée par les touristes, pourtant elle possède un patrimoine riche, car elle fut la première capitale du Japon. Dès la sortie de la gare de train, on fait face à un bel office de tourisme prêt à renseigner les touristes qui franchiront la porte. Juste à côté de celui-ci se trouve un loueur de vélo qui propose pour 900 Yen un vélo mécanique et 1400 Yen un vélo électrique à la journée. J’ai fait le choix d’un mécanique en me disant que ça irait, mais j’ignorais qu’Asuka possédait quelques belles pentes et des faux plats qui avec un vélo trop petit et sans vitesse me paraissaient très dures.
Asuka, c’est un peu comparable à notre grotte de Lascaux, plusieurs fresques ont été découvertes autour du tombeau de Kitora. Leur lien apparent avec l’astrologie fait de ces peintures murales des curiosités d’un ancien temps tout à fait fascinant. En parcourant Asuka à vélo, on va de point d’intérêt en point d’intérêt pour découvrir des trésors comme le plafond du Temple Tachibana-Dara ou la pierre en forme de tortue Kameishi.

Asuka village nara prefecture itinéraire japon tachina-dera tortue pierre kameishi asuka nara prefecture itineraria japon

Coloco le café à la françaises 

Le midi, je me suis arrêtée dans un café à la françaises, le Coloco qui propose plusieurs plats dont un de style japonais et des desserts à tomber par terre. La décoration est très belle et donne une ambiance chaleureuse à l’espace où l’on vient pour se relaxer. 

Adresse : 137-1 Misono, Asuka, Takaichi District, Nara Prefecture

Prix : environ 1400 Yen pour un repas 

café coloco Asuka Japon Nara prefecture itinéraire Japon

Jour 7 : Visite de la Ville d’Uda avec des expériences traditionnelles 

La ville d’Uda est située en plein cœur de la préfecture de Nara. On y accède par une petite ligne de train, la Kintetsu railway Osaka en direction de Haibara. Au printemps, beaucoup de touristes se bousculent pour voir l’un des plus beaux cerisiers du japon, Matabei Zakura qui a plus de 400 ans et qui mesure 3 mètres de hauteur sur 10 mètres de largeur.

Des expériences traditionnelles dans l’ancienne école d’Hirara

Lors de ma visite, je me suis rendue dans une ancienne école primaire qui est aujourd’hui devenue un centre de loisirs. Ce dernier propose des expériences comme porter un kimono, la prise en main d’un Katana, la cérémonie du thé… C’est également dans son jardin que l’on trouve le plus grand nombre d’espèces différentes d’érables.

Uda city nara prefecture Hirara experience JaponHirara school experience hula city nara prefecture

Udano mikumari Shrine, un temple âgé de plus de 900 ans

Non loin de là se trouve l’un des trésors du Japon, Udano Mikumari Shrine, qui a été construit au XIII ème siècle durant la période Edo. Juste à côté de celui-là, on peut admirer un magnifique cèdre avec deux troncs, qui lui vaut son appellation de cèdre-couple.

Luda city tremor national japon nara prefecture

Ma semaine dans la préfecture de Nara a été très intense, si vous voulez reproduire mon itinéraire n’hésitez pas à me poser des questions, je répondrais avec plaisir. Je tiens également à remercier l’office du tourisme de Nara pour son invitation et la création d’un programme accès sur l’outdoor avec deux randonnées. Si vous voulez plus d’idée pour votre séjour vous pouvez aussi consulter le site de la prefecture de Nara.

Si cet article vous a plus pensez à l’enregistrer sur Pinterest pour le relire plus tard,

À bientôt sur Wildroad !

itinéraire une semaine Nara prefecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.