Les lieux incontournables d’Arequipa la ville blanche

Arequipa lieux incontournable

Arequipa était sans conteste l’un des moments phare de notre voyage au Pérou. Nous y sommes resté à peine une journée durant laquelle nous avons fait les incontournables de la ville blanche. Après cette étape, nous avons repris la route en direction du Canyon de Colca

Comment arriver à Arequipa ?

Il existe deux moyens pour arriver ou partir d’Arequipa : le bus et l’avion. Étant donné que nous avions fait l’oasis de Huacachina la veille nous avons du prendre un bus de Ica à Arequipa avec Cruz del Sur. Le trajet a duré toute la nuit, nous sommes arrivé vers 9h à la gare routière d’Arequipa où nous avons pris un taxis pour une dizaine de sol afin de rejoindre le centre-ville où nous avions réservé notre auberge de jeunesse. Pour le voyage de nuit en bus, je vous conseille de prendre les places VIP, car la différence de prix est de seulement quelques euros, mais le confort change vraiment, surtout lorsque vous avez de grandes jambes. Le tarif est de 23 euros en normal et 31 euros en VIP. En avion depuis Lima, vous pouvez trouver des vols à partir de 40 euros pour une durée de 1h45. Si vous ne passez pas par Huacachina, je vous conseille de prendre l’avion pour vous éviter les nombreuses heures de bus, vous serez ainsi moins fatigué une fois sur place.

Où dormir à Arequipa ?

Nous avons passé une nuit à Arequipa où nous avons séjourné au Los Andes Bed & Brekfast. Nous avons payé 45 euros pour quatre personnes, soit 11 euros la nuit par personne, ce qui est un tarif très attractif. L’hôtel était situé idéalement, à seulement une minute de Plaza de Armas, le cœur de la ville. Comme nous sommes arrivés tôt le matin nous avons pu laisser nos sacs à dos dans une petite pièce prévu à cet effet pour les récupérer plus tard dans la journée. Notre chambre donnait sur la rue, mais cela ne nous a pas du tout dérangé. Le petit-déjeuner servi était vraiment très bon, nous pouvions avoir des œufs au plat ou à la coque à la demande et le pain était frais. En prime nous sommes montés sur le toit de l’hôtel pour admirer le coucher de soleil sur Arequipa avec le volcan El Misti en arrière-plan.

Informations pratiques :

Adresse : Los Andes Bed & Brakfast, Calle La Merced 123 Cercado, Areq 01 Arequipa

Tarifs : 7 euros dans un dortoir de quatre personnes et 18 euros pour une chambre double.

Arequipa el Misti los andes bed and brekfast Arequipa el Misti los andes bed and brekfast

Walking tour gratuit de la ville d’Arequipa pour découvrir tous les lieux incontournables

À peine arrivés à Arequipa nous nous sommes rendu au point de rencontre pour le free walking tour d’Arequipa (https://www.freewalkingtoursperu.com/arequipa/free-walking-tour-arequipa-3-pm) qui a lieu tous les jours à 10h. Le tour est possible en Espagnol ou en Anglais selon vos préférences, nous avions choisi de le suivre en anglais, car il y avait beaucoup moins de monde dans ce groupe. La visite guidée est un bon moyen pour connaître l’Histoire de la ville et passer par ses quartiers et ses monuments incontournables.

Informations pratiques :

Lieu de rencontre : 204 rue Santa Catalina, à l’intérieur du Musée du Choco

Durée : 2h30 à 3h

Site internet :https://www.freewalkingtoursperu.com/arequipa/free-walking-tour-arequipa-3-pm

Tips : À la fin du tour vous êtes invité à donner ce que vous voulez au guide pour sa gentillesse.

Arequipa Ruelles volcan guide tour

Un peu d’histoire sur Arequipa

Arequipa est surnommée la ville blanche en référence à ses façades qui sont toutes en pierre de sillar, une roche volcanique de couleur claire. Avant d’être colonisée par les Espagnoles elle fut occupée par les Incas ce qui explique la richesse historique de cette ville. Arequipa était positionnée sur le chemin de transit du minerais qui provenaient de la Potosi en Bolivie. Après le déclin des mines au XVIII ème siècle les colons britanniques et français trouves dans le commerce de la laine d’Alpaga un moyen de relancer l’activité de la ville. Aujourd’hui Arequipa un endroit réputé pour trouver des pull ou des ponchos en laine d’Alpaga à ramener comme souvenir en France. En 2000 le centre d’Arequipa a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

La ville est entourée de volcans que l’on peut gravir au cours d’une journée de trek, mais sa situation géographique la rend propice à de grands tremblements de terre comme ceux de 1687 et 1868 qui ont fait beaucoup de morts. Arequipa est une ville qui permet l’adaptation de nos corps à l’altitude, car elle est à 2 335 mètres alors que Cuzco est à 3 400 mètres, c’est pour cela qu’on s’arrête en générale dans cette ville un ou deux jours avant de continuer son itinéraire vers des points plus hauts.

Arequipa sillar city guide visite guidée

Arequipa laine Alpaga

Iglesia de la Compañia à Arequipa

Si vous devez voir une église durant votre séjour au Pérou, je vous conseil Iglesia de la Compañia. Cette église jésuite située à côté de la Plaza de Armas est repérable de loin grâce à sa façade magnifiquement sculptée. Construite en un siècle et achevée au XVIIe, elle est un exemple de religion métisse, car elle représente à certains endroits des anges chrétiens dialoguant avec des personnages de mythologie inca. Nous n’avons pas visité l’intérieur de chapelle, mais nous nous sommes baladés dans ses cloîtres où nous avons pu admirer les colonnes sculptées qui démontre d’un grand savoir-faire des artisans de l’époque.

Arequipa iglesia Compania sculpture

Arequipa iglesia Compania cloître Arequipa iglesia Compania

La Plaza de Armas et la Cathédrale 

Au centre de la ville, nous visitons l’incontournable Plaza de Armas. Au milieu de celle-ci, il y a un petit parc où tous les pigeons de la ville semblent se réunirent, mais il y a aussi des bancs où les anciens de la ville viennent de retrouver pour jouer aux cartes. La place est entourée de grandes bâtisses en sillar, cette pierre blanche volcanique. Mais l’édifice le plus imposant reste la cathédrale, qui fait toute la longueur de la Plaza de Armas. Ses deux tours dépassent tous les autres bâtiments aux alentours. La cathédrale fait partie du groupe restreint autoriser à déployer le drapeau du Vatican que l’on trouve à droite de son autel. À l’intérieur de la cathédrale prône le plus grand orgue d’Amérique du Sud offert par la Belgique en 1870. Le meilleur moment pour visiter la Plaza de Armas est au petit matin, quand la ville se réveil et que les premiers rayons de soleil viennent chatouiller le haut des tours de la cathédrale.

Arequipa Plaza de Armas Tour

arequipa Plaza de armas arequipa parc Plaza de armas

Le Couvent Santa-Catalina : une ville à l’intérieur de la ville

Après avoir passé la matinée à arpenter les rues avec un guide qui nous a montré tous les lieux incontournables de la ville, nous avons décidé de faire la dernière visite obligatoire lors d’un passage à Arequipa : le couvent Santa-Catalina. À l’entrée, on nous propose les services d’un guide pour 20 Sol supplémentaires, mais les garçons ne sont pas très chauds à l’idée de dépenser plus d’argent dans cette visite qui coûte déjà 40 Sol. On découvre donc le couvent Santa-Catalina par nous-même en nous promenant dans les ruelles de la cité. Dans le parcours, il y a peu d’information, nous sommes livré à nous-même en essayant de récolter des informations dans nos guides papier sur les endroits que nous visitons. Pour cette raison, je vous conseillerais de ne pas faire pareil que nous, mais plutôt de louer un guide à l’entrée afin de bien comprendre l’architecture de ce monastère qui a accueillit jusqu’à 450 religieuses.

arequipa couvent Santa Catalina

Le couvent Santa-Catalina a été construit en 1579 et c’est comme si le temps n’avait pas eu d’emprise sur ce lieu, tout est resté en l’état et les bonnes sœurs y sont pour quelque chose, ce sont elles qui entretiennent le couvent. Cependant, les murs aux couleurs rouges et bleues doivent être repeints à l’occasion, car leur couleur reste très vive. Le sens de la visite nous fait passer par plusieurs cloîtres : celui du novice avec l’arche « silencio », le cloître des orangers avec des orangers au milieu de la cours et le cloître majeur où l’on trouve une chapelle et une galerie d’art. À l’époque, ils avaient chacun une utilité bien propre. Lorsque les nouvelles arrivantes passaient l’arche où il est écrit Silencio, elle ne devait plus prononcer un seul mot durant les quatre ans de leur noviciat. Après ces longues années de silence, elles pouvaient choisir de prononcer leurs vœux ou de quitter le couvent pour reprendre une vie normale. Dans le cloître des orangers, on trouvait ces arbres symbolisant le renouveau et la vie éternelle, et depuis sa cours, on peut voir la salle où les sœurs tenaient les veillées mortuaires de celle qui était récemment décédée. Dans le cloître majeur on trouve la place Zocodober où les sœurs se réunissaient chaque dimanche pour échanger leurs produits.

arequipa couvent Santa Catalina

arequipa couvent Santa Catalina

Même en faisant la visite par soi-même cela prend au moins 1h30 pour voir tous les recoins du Couvent Santa-Catalina qui est une cité à l’intérieur de la ville. Si vous n’être pas trop sujet au vertige, je vous conseille d’emprunter les escaliers biscornus qui donnent en haut du clocher pour admirer la vue sur toute la ville.

Information pratiques :

Adresse : 301 Santa Catalina, Arequipa

Horaires : 8h-17h, et 8h-20h le mardi et le jeudi

Tarifs : 40 sol

arequipa Couvent Santa-Catalina silencio cloitre

arequipa couvent Santa Catalina

arequipa couvent Santa Catalina

La ville d’Arequipa fut un vrai coup de cœur pour moi, je l’ai même préféré à Cuzco et à Lima. Ces monuments incontournables et ses ruelles blanches m’ont totalement séduite, j’aurais aimé y passer plus de temps. J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette ville, en tout cas n’hésitez pas à me faire part de vos impressions si vous y êtes déjà allé ou bien de votre ressentit à travers mes photos.

Arequipa les lieux incontournables Arequipa les lieux à visiter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *