Dormir dans un temple Bouddhiste à Nara : le temple de Gyokuzo

dormir dans un temple bouddhiste nara prefecture

Lors de mon troisième séjour au Japon, j’ai eu la chance de pouvoir faire une expérience extraordinaire : dormir dans un temple bouddhiste. C’est dans la préfecture de Nara que se trouve Gyokuzo, nichée au cœur de la montagne Quasi. L’ambiance qui règne dans ce lieu fait de cette nuit, un moment inoubliable au cours d’un voyage au pays du soleil levant

Comment accéder au temple de Gyokuzo 

Depuis Osaka et Nara, vous aurez pour environ une à deux heures pour rejoindre le temple.

  • Depuis Nara : Prendre la JR Yamatoji line jusqu’à Oji et de là prendre le bus 42 ou 43 ou bien un taxi qui vous amènera jusqu’à Shigiohashi
  • Depuis Osaka : Prendre la JR loop Osaka ou la JR Yamatoji jusqu’à Oji puis prendre le bus 42/43 ou un taxi jusqu’à Shigiohashi
  • Depuis Kyoto : Prendre la JR Nara ou  JR Yamatoji jusqu’à Oji puis prendre le bus 42/43 ou un taxi jusqu’à Shigiohashi. 

Les tarifs pour dormir dans un temple Bouddhiste 

La nuit avec dîner et petit-déjeuner est à : 9 000 Yen (72 euros)

La cérémonie du feu et la prière du matin : 5 880 Yen (47 euros)

Réserver sa nuit au temple Gyokuzo sur leur site internet.

La découverte du temple Gyokuzo dans la préfecture de Nara

Je suis arrivée au temple en fin d’après-midi, le soleil commençait à descendre doucement. Après avoir fait mon check-in avec le maître des lieux, j’ai voulu faire une balade autour du temple pour découvrir tous les petits recoins. Gyokuzo est construit sur le flanc de la montagne. Lorsqu’on se balade dans son enceinte, on gravit plusieurs paliers avec différents temples. Le temple principal est celui qui a la plus belle vue. On peut voir toute la vallée avec la ville de Oji et les montagnes au premier plan. C’est également de cet endroit qu’on a le meilleur point de vue sur le Bouddha géant installé à côté du bâtiment qui sert d’hébergement pour les visiteurs. Il faut bien une heure pour faire le tour de tout le domaine en prenant son temps.

pagode temple bouddhiste nara prefecture japon dormir

Dormir dans un temple avec une chambre au confort simple

Ma chambre possédait un petit balcon qui me donnait une vue sur tout le site religieux, de là, je pouvais voir le temple principal. J’y retrouve le même mobilier avec lequel je me suis familiarisée durant mes voyages au Japon : une table basse, un petit-coussin et de quoi faire du thé… Mon futon est rangé dans l’armoire, mais il sera préparé lorsque je prendrais mon dîner. Je retrouve également un yucata, une sorte de kimono en coton, que les Japonais ont l’habitude de mettre lorsqu’ils sont à l’intérieur d’une maison. J’ai mis mon Kimono avant mangé et après, je suis allée directement au bain publique qui se trouve au sous-sol. Le bâtiment ne possède qu’un seul bain, homme et femme ont chacun leurs horaires.

temple bouddhiste chambre nara japon

Dîner et petit-déjeuner au Temple

Le dîner végétarien des moines bouddhistes :

Composé uniquement de nourriture végétarienne, le dîner est tout de même très copieux. On retrouve comme à son habitude les petits plats aux goûts très différents. Sont proposés du radis, des œufs, du tofu, des mochi salés…

Un petit-déjeuner japonais : 

Le petit-déjeuner est servi après la prière du matin, autour de 7h30. Le poisson est à l’honneur dans les plats présentés. La diète bouddhiste n’aura duré qu’un repas, mais peu importe cela permet tout de même de prendre le petit-déjeuner traditionnel servit au Japon.

 Breakfast temple bouddhiste japon nara prefecture

La cérémonie du Feu : Goma 

Ce soir-là, j’avais mis mon réveil à 5 h 00 afin d’assister à la cérémonie du feu qui est spécialement arrangée pour les visiteurs. Je suis arrivée au lieu qu’on m’avait indiqué la vieille, les yeux, encore un peu fermés. Je sentais que le jour n’était pas loin, le ciel commençait à devenir plus clair. Nous étions sept ce matin-là, à assister à ce rite religieux. Chaque personne a pris place autour du foyer, attendant que le feu soit allumé. Le grand-prêtre et son assistant sont entrés dans le temple pour la cérémonie. Très vite tout s’est mis en place et les premiers sons de percussion ont retenti, me faisant dresser les poils de mon corps.

Grâce au bruit du tambour et au chant produit par l’assistant, le prêtre principal appel Fudo Miyoo, symbole de la sagesse immuable, à se manifester dans les flammes. Ce rituel, Goma, permet d’exacerber ses mauvais désirs et ainsi enlever la jalousie de nos pensées.
Une fois que le feu est allumé au centre, le prêtre l’entoure de bouts de bois sur lesquels sont écris nos prières. Ainsi en brûlant avec le feu, nos prières peuvent se réaliser.

À la fin de la cérémonie, nous étions tous invités à nous rapprocher du feu afin de s’imprégner de sa fumée qui nous délivrera de nos mauvais désirs et nous donnera la sagesse. Avec nos mains, nous attrapions la fumée pour l’amener vers le point central de notre corps.

ceremonie du feu coma buddha temple japon nuit dormir dans un temple bouddhiste cérémonie du feu nara prefecture

La prière du matin au temple principal 

Après avoir assisté à la cérémonie du feu, j’ai continué mon programme avec la prière du matin. La veille, lors de ma rencontre avec le grand-prêtre, celui-ci m’avait demandé d’écrire mon nom, prénom, adresse et mes vœux sur un morceau de papier afin qu’il puisse les prononcer lors de la prière. À 6 h 45, je me dirige vers le temple principal où j’ai retrouvé les autres personnes qui avaient aussi passé la nuit sur place. Nous nous sommes installés à côté de la salle de prière afin d’y assister de près. Six moines bouddhistes sont entrés dans le temple et se sont placés face à la statue en bronze qui représente Kannon (le pendant féminin de Bouddha) puis le prêtre est arrivé pour se mettre en place dans le même sens qu’eux. Ils ont commencé à chanter en cœurs leur mantra. Puis le prêtre a lu toutes les prières qu’il avait recueillies auparavant. Une fois cette étape accomplie les six prêtres placés en arrière ont sorti du banc devant eux, plusieurs livrets qui contiennent les noms des anciens qu’ils ont fait défiler en chantant avant de taper chacun d’eux sur le banc.

À la fin de la prière, les moines bouddhistes se sont retirés et nous ont laissé le champ libre pour entrer dans la salle de prière afin que nous aussi nous puissions transmettre nous aussi nos prières à Kannon.

Lorsque je suis ressorti de la prière du matin, le jour est en train de se lever, les premiers rayons de soleil viennent chatouiller le toit du temple.

le temple principal dormir temple bouddhiste japon

temple bouddhiste japon nara prefecture nuit

lanterne nuit japon temple bouddhiste

Accéder à l’ancien temple pour une vue panoramique sur la préfecture de Nara

Après tous ces événements matinaux, il me restait encore un peu de temps avant de partir de ce lieu spirituel. Comme je l’indiquais plus haut, ce temple est construit sur le flanc d’une montagne, mais il est également possible de continuer la visite en suivant le sentier qui mène à l’ancien temple construit en haut de celui-ci. Il débute au-dessus du temple principal lorsqu’on se dirige vers les shrine. Il m’a fallu environ 20 minutes pour arriver au point culminant. Le sentier passe par un bois traversé de rayons lumineux qui donnent une ambiance particulière. Lorsque je suis arrivée au sommet, les moines étaient intrigués de voir une étrangère levée de bonne heure pour crapahuter dans les montagnes. Mais cet effort matinal a été largement récompensé par une vue magnifique. Je voyais l’horizon s’étendre au loin avec au premier plan, les montagnes de la préfecture de Nara.

nara prefecture temple japon

temple statue tigre enfant mort japon

Continuer l’expérience chez soi après avoir dormi dans un Temple

Après avoir vécu l’expérience de dormir dans un temple Bouddhiste, il est difficile de revenir à la vie quotidienne. Avant de partir le prêtre principal, m’a donné une flèche censée me porter bonheur et que je devrais accrocher à mon temple personnel, si j’en ai un, dans ma maison. Il m’a également donné des morceaux de bois sur lesquels étaient écrit des prières à conserver et à ramener un an après pour que celles-ci soient exhaussées.

moine buddhiste temple nara japonPour dormir dans un temple bouddhiste lors de votre passage dans la préfecture de Nara, prévoyez une journée et demie. Le mieux est d’arriver à 16 h le jour même et repartir le lendemain à 10 h. Je vous conseille vraiment de faire cette expérience, c’est un souvenir que vous garderez en mémoire toute votre vie.

Si cet article vous a plus n’hésitez pas à la partager et à l’enregistrer sur Pinterest avec l’image ci-dessous. Je vous invite également à consulter les autres articles relatifs à ce voyage organisé en partenariat avec la préfecture de Nara.

dormir dans un temple bouddhiste nara japon

3 Commentaires

  1. Wow. Tes photos et ton récit sont incroyables. Mille merci de partager ça avec nous. Je pars bientôt 3 mois au Japon à bord d’un van et j’espérais trouver des lieux comme ceux-ci. Tu m’as tellement donné envie … ! Une petite question par rapport à ce temple : est ce difficile de communiquer avec eux ? Parlent-ils anglais ou pas du tout ?

    1. Dans la prefecture de Nara il y a pleins ‘endroit à proximité en voiture, du coup avec ton van ça sera beaucoup plus facile d’aller visiter des endroits moins touristiques mais tout aussi beau (voir plus) que les autres. Dans le temple le grand prêtre parle anglais et quelques moines se débrouillent, sinon tu peux communiquer avec les gestes, ils sont très patient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *