Une journée de visite sur l’île de Tatihou 

Tatihou, une île au large de Saint-Vasst-la-Hougue

Tati quoi ? Tatihou. Cette île située sur la côte normande, à quelques kilomètres au large de Saint-Vasst-la-Hougue, nous emmène sur les traces d’une des plus importantes batailles de France sous Louis XIV. Partez à la découverte du fort de Vauban classé à l’UNESCO et de son lazaret qui acceuilla les hommes durant la grande peste. Profitez de cette balade pour observer les quelques 150 espèces d’oiseaux qui peuplent l’île, mais n’oubliez pas de rentrer avant la marée haute si le cœur vous en dit de marcher jusqu’au continent. 


carte pour situer l'île de tatihou en Normandie

Accéder à l’île de Tatihou par bateau amphibie

Pour accéder à l’île de Tatihou, vous pouvez embarquer à bord du bateau amphibie. Ce bateau est l’un des seuls de France à être équipé de roues qui permettent de traverser le bras de mer qui sépare l’île avec la côte à marée basse. Le bateau part du port de Saint-Vasst-la-Hougue et effectue des liaisons régulières avec l’île, cependant il est vite plein en haute saison. Pour embarquer à bord du bateau, il vous faudra être muni d’un billet, celui-ci peut être acheté à la billetterie qui se trouve en face du port. Vous pouvez également choisir de faire l’aller en bateau et de revenir à pied à marée basse jusqu’à Saint-Vasst-la-Hougue. La traversée dure environ 10 minutes et l’expérience du bateau amphibie est vraiment originale. 

Informations pratiques pour la traversée en bateau
Adresse et contact de la billetterie :
Quai Vauban
, 50550 Saint-Vaast-la-Hougue

02 14 29 03 30

Tarifs aller-retour (inclus accès au fort et au musée) :
adulte 11,50 euros
enfant (3 à 11 ans) 5 euros

Tarif aller :
Adulte 6,50 euros
enfant 4 euros

Site web de la billetterie

Pour les horaires de traversée vous devez vous renseigner à l’accueil de l’île de Tatihou sur le port de Saint-Vasst-la-Hougue.

Rejoindre l’île de Tatihou à pied

Rejoindre à pied l’île est une autre possibilité, en plus d’économiser de l’argent, cela vous fera prendre l’air. Pour faire cette traversée pédestre vous n’avez pas besoin de guide, cependant il faut absolument que vous vous renseignez sur les horaires des marées, celle ci doit avoir un coefficient de 60 mini (affichées dans le port) afin de ne pas vous retrouver bloqué au milieu du bras de mer. Si vous prévoyez cette sortie en été, vous pourrez la faire pieds nus, mais si vous la faite à un autre moment, je vous conseille les bottes de pluie afin de ne pas vous geler les pieds. Comptez environ 25 minutes pour rejoindre l’île depuis Saint-Vaast-la-Hougue. 

Se rendre à pied sur l'île de tatihou dans le Cotentin. crédit photo : Clara Ferrand - blog wildroad

Tatihou signifie « terre élevée entourée d’eau » 

Dormir sur l’île de Tatihou isolé de tous

Pour ceux qui souhaitent vivre une expérience unique, il est possible de dormir dans l’une des 34 chambres du lazaret. Cet endroit situé au cœur de l’île de Tatihou a vu défiler les siècles, il fut un hôpital avant d’être un centre de colonie puis un lieu de rééducation pour les malades. Aujourd’hui, il accueille les groupes et les scolaires ou des touristes, qui souhaiteraient découvrir l’île un peu plus d’une journée. 

Informations pratiques pour dormir dans le lazaret 

Tarifs : 

Demi-pension : Adulte 64 euros, enfant (3-11 ans) 33,50 euros. 

Pension complète : Adulte 92 euros, enfant 47,50 euros

Réservation par mail : resa.tatihou@manche.fr
dormir au Lazaret de l'île de Tatihou dans le Cotentin. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Dormir dans le Lazaret sur l’île de Tatihou

Le fort de Vauban, un monument classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Vauban, l’architecte militaire de Louis XIV

Le fort de Vauban est l’attraction principale de l’île de Tatihou. Il fut classé en 2008 au patrimoine mondial de l’UNESCO. La tour de Tatihou possède une réplique exacte, la tour de la Hougue située à la pointe de Saint-Vaast-la-Hougue. C’est en 1694 après la défaite de la flotte française contre la flotte anglo-hollandaise, que le fort de Tatihou et de la Hougue est construit par Vauban. 
Ces tours ont pour but de protéger la Hougue contre une potentielle attaque d’ennemis, il serait ainsi prit entre les deux feux des tours jumelles. 

Vauban est un architecte militaire connu pour ses nombreux forts en forme d’étoile, disséminés un peu partout en France au XVIIème. Ils assurent la protection du royaume sur les différents fronts, du côté est face aux envahisseurs allemands, côté nord-ouest face aux envahisseurs anglais. 

Une fois à l’intérieur du fort vous pouvez accéder au sommet de la tour de Vauban. De là s’offre une vue infinie sur la mer, on s’imagine alors embarquer dans un bateau et voguer vers d’autres horizons. Au rez-de-chaussée de la tour, se trouve une petite exposition, celle-ci permet d’en savoir un peu plus sur la construction du fort à l’époque de Vauban. 

Face à cette tour se trouve le fort de l’ilet, construit pour abriter les munitions des canons. On peut y accéder à marée basse, mais l’intérieur ne se visite pas. 

Le fort de l'îlet à côté de la tour de Vauban sur l'île de Tatihou. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Le fort de l’ilet
L'intérieur de la tour Vauban sur l'île de Tatihou. crédit photo : Clara Ferrand
L’intérieur de la tour de Tatihou par Vauban

La réserve ornithologique vu du fort

En vous promenant sur les hauteurs des fortifications vous aurez accès à différents points de vue sur l’île. Une partie de cette île, derrière les fortifications est habitée par des moutons, venus ici paître dans les prés salés. L’île est protégée par le conservatoire du littoral qui s’assure que la réserve ornithologique reste un havre de paix pour les nombreuses espèces d’oiseaux qui viennent nicher ici. 

Les près salés et la réserve ornithologique sur l'île de Tatihou. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Les près salés et la réserve ornithologique

Déjeuner au pied du fort de Vauban

L’unique restaurant de l’île se trouve au pied du fort de Vauban. Lorsque la terrasse est sortie, vous pouvez déguster un plat de moules frites avec le cri des goélands en fond sonore. Les beaux jours, la terrasse est vite bondée, je vous conseille alors de prévoir un sandwich acheté à l’une des boulangeries de Saint-Vasst-la-Hougue. 

Visiter le Lazaret et son musée Maritime

Le lazaret de l’île de Tatihou a été construit en 1720 afin de contenir la propagation de la peste en isolant les marins infectés. Aujourd’hui, dans l’un de ces bâtiments annexe se trouve le musée maritime qui retrace l’histoire de la bataille de la Hougue. On y trouve des anciens canons et autres objets qui ont été retrouvés dans les épaves de la bataille de la Hougue. Cette bataille fut très meurtrière pour la flotte française dont 14 navires ont fini brûlés par les Anglais. Le musée maritime accueille des expositions temporaires en plus de ses expositions permanentes. C’est un endroit très intéressant pour les familles, car on plonge dans les profondeurs d’une époque importante sous le règne de Louis XIV. Un bain d’histoire assuré !

Le Lazaret de tatihou et ses rempart vue de l'extérieur. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
La lazaret vu de l’extérieur
Le musée de la marine dans le lazaret sur l'île de Tatihou dans le Cotentin. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Le musée maritime de Tatihou

Se promener dans les jardins botaniques et maritimes du Lazaret

Le jardin botanique est agréable à visiter surtout à partir du printemps lorsque les fleurs commencent à éclore. Aménagé en 1994 pour reconstituer différents milieux naturels côtiers, il occupe 800 m2 à l’intérieur du lazaret. Lorsqu’on continu la balade le long des grandes allées, on se retrouve dans le jardin maritime. Au milieu, trône une ancienne coque de bateau que les enfants se feraient une joie d’escalader. On finit ensuite par le jardin d’acclimatation qui permet d’observer des espèces de plantes venues de l’hémisphère sud, comme la Nouvelle-Zélande, l’Afrique, l’Asie et la méditerranée. Cette dernière partie est sans aucun doute la plus photogénique. 

Le jardin maritime dans le Lazaret à découvrir lors d'une journée sur l'île de Tatihou. crédit photo : clara Ferrand - blog Wildroad
La jardin maritime et le lazaret

Après avoir passé une journée à remonter le temps, le moment est venu d’embarquer pour le retour sur le bateau amphibie. Un dernier au revoir à cette île qui aura vu le monde changer sans que sa tour ne bouge d’un centimètre. 

Si cet article vous a plus n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à l’épingler sur Pinterest pour le relire plus tard. Pour continuer, je vous invite à lire mon article sur la suite de mes aventures en Normandie. 

À bientôt sur Wildroad ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.