Destination insolite au Japon : l’île de Sado

île de sado japon insolite niigata prefecture

L’île de Sado est la plus grande des îles archipels, elle se situe à l’Ouest de l’île principale Honshu. Cette île très sauvegardée possède de magnifiques côtes volcaniques, mais aussi des montagnes et des traditions encore bien vivantes. C’est une destination idéale pour sortir des sentiers battus lors d’un voyage au Japon.

Comment se rendre sur l’île de Sado Island

  icon-anchor  En Ferry depuis Niigata :

L’île de Sado est accessible en ferry depuis le port de la ville de Niigata qui se situe à environ 15 minutes en bus de la station JR. Les ferries sont assez réguliers et il y a plusieurs ports d’arrivée possibles, le plus gros est celui de Ryotsu, au centre de l’île.

  • Jetoil les Jetoil express mettent 1 h seulement et coûtent environ 12080 ¥ Aller-retour
  • Ferry normaux, ce type de ferry relie Niigata à Sado en un trajet de 2h30, comptez 4690¥ aller/retour

Consultez ce site pour plus d’informations sur les tarifs et les horaires de ferry disponibles le jour de votre départ. Dans les deux cas, il est possible d’acheter vos billets sur place en vous présentant 30 minutes en avance.

Arriver à Niigata :

Pour aller à Niigata, il faut prendre un shinkansen (train à haute vitesse) depuis Tokyo, le trajet dure 2h et coûte : 113 euros. Niigata possède également un aéroport qui est accessible par des vols depuis Kyoto, Osaka et Tokyo, environ 100 à 200 euros selon la ville de départ. Si vous possédez le JR pass, privilégiez le shikansen.

Sado-Joetsu Pass pour gagner 50% d'économie

Sado-Joetsu Pass 

Il existe un pass valable pour les personnes possédant le JR East Pass ou le JR Ouest Pass qui permet d’économiser 50% sur les transports pour se rendre sur Sado, mais aussi une fois sur place. Cependant la ville de départ n’est plus Niigata mais Naoetsu et les ferry vous feront arriver au sud-ouest de l’île et non au centre.
Prix : 7000 ¥ Adulte, 3500 ¥ Enfant

Ce qui est inclus dans le pass : 

  • Un pass de 2 jours pour la ligne Echigo Railway, qui permet de se déplacer dans la zone de Joetsu pour voir différents lieux.
  • Un trajet aller-retour en bus depuis la station de train Joetsumyoko au port de Naoetsu. Le trajet dure environ 30 minutes
  • Un trajet aller-retour en bateau pour l’île de Sado depuis le port de Joetsumyoko vers le port de Ogi (sud ouest de l’île). Le trajet dure 40 minutes
  • Un pass 3 jours pour les bus locaux sur Sado Island, afin de se déplacer sans avoir besoin de louer une voiture. Cela vous permettra de voir les endroits touristiques de l’île 

Où vous pouvez l’acheter : 

  • Joetsumyoto station tourist information center

5 Yamato, Joetsu  city, Niigata 942-0011

Ouvert de 8h30 à 19h30

  • Echigo Tokimeki Railway Itoigawa Sation Counter

1-7-10 Omachi, Itoigawa city, Niigata 941-0061

Ouvert de 7h à 20h 

  • Echigo Tokimeki Railway Myokokogen Sation Counter

312 Taguchiminami,  Myoko City, Niigata 949-2106

ouvert de 7h à 19h30

Une fois acheté, vous devez utiliser le pass sous moins de 10 jours. 

Comment se déplacer sur l’île de Sado  :

 En bus : 

Le moyen le plus économique pour se déplacer sur l’île est sans doute le bus, mais ce n’est pas le plus pratique. Les bus sont peu fréquents et ne desservent pas les points excentrés. Si vous choisissez le bus, vous verrez moins de chose en peu de temps, je vous recommande alors de passer trois jours sur l’île.

Infos et horaires des bus sur Sado Island https://www.visitsado.com/en/tosado/insado/

En voiture : 

Il est possible de louer une voiture dès la sortie du ferry à Ryotsu. L’agence Toyota se trouve directement à l’intérieur du hall d’arrivée et il y a également d’autres agences à l’extérieur. Selon les saisons, le prix peut varier entre 100 à 200 euros la journée. Pour réserver avant votre arrivée, vous pouvez passer par l’association de tourisme de l’île de Sado qui s’occupera de la réservation pour vous. La voiture est vraiment le meilleur moyen pour profiter pleinement de tout ce que l’île a à offrir.

Combien de temps faut-il pour visiter l’île de Sado ? 

Sado est une île que l’on peut parcourir d’Est en Ouest en 2 h, mais les routes sont étroites et peu nombreuses donc il faut parfois faire un détour avant d’atteindre le point souhaité. Alors, même si le tour de l’île de Sado peut se faire en un jour en voiture, je vous conseille de passer au minimum 2 jours sur l’île. La durée idéale d’un séjour sur Sado Island est de 3 jours afin de ne pas tout faire au pas de course.

Quelle saison est la plus propice pour visiter Sado Island ?

Je me suis rendue sur Sado Island en janvier. Or, pas mal de restaurants et de Guest house étaient fermés, ce qui restreint le choix… Au printemps, beaucoup de festivals ont lieu, c’est une magnifique occasion pour assister à une représentation de danse traditionnelle Ondeko et pour se balader dans les temples fleuris. En été, beaucoup de Japonais viennent sur l’île pour passer quelques jours loin des villes bruyantes. À cette saison, il faut réserver à l’avance pour avoir un logement pas trop cher.

 icon-home Où loger sur l’île de sado ? 

Les campings
  • Nyuzaki campground 

ouvert de Juillet à Août 

800 ¥ adulte, 400 ¥ enfant 

  • Sashisuseso Autocamp Grounds

ouvert toute l’année 

5400 ¥ pour un espace 

  • Auto park Satawa

ouvert de début Avril à fin Novembre 

6 500 ¥ pour un espace 

  • Kubota campground 

Ouvert du 1 Mai au 30 Septembre

200 ¥ par personne plus 1000 ¥ pour un emplacement de tente 

  • Sekizaki AutoCamp ground 

Ouvert de Juillet à Aout

4 110 ¥ pour un espace, plus 510 ¥ par personne 

Les hôtels
 

Dans la zone de Aikawa à l’ouest de l’île de Sado

  • Sado Futatsugame view hotel,1116 Washizaki, Sado
  • Ryokan Doyu, 58 Aikawa Kabuse, Sado
  • Hotel Osado, 288-2 Aikawa Kabuse, Sado
  • Ryokan Iriumi, 782 Kubota, Sado
  • Ryokan Urashima, 978-3 Kubota, Sado
  • Hotel Yahatakan, 978-3 Kubota, Sado

Dans la zone de Ryotsu, au centre de l’île à l’Est

  • Sado Grand Hotel, 4918-1 kamo Utashiro, Sado
  • Hotel Shiiya, 4916-7 Kamo Utashiro, Sado
  • Kohan no Yado Yoshidaya, 261-1 Ryotsu Ebisu, Sado
  • Hotel Toho, 224 Ryotsu Ebisu, Sado

Que voir et faire sur l’île de Sado ?

Sado est une île qui regorge de magnifiques paysages, mais aussi de traditions encore très vivantes aujourd’hui comme la danse Ondeko. Je vais principalement vous parler des lieux que j’ai visité lors de mon séjour au Sud Ouest et au Nord Est de l’île. Pour avoir d’autres idées de ce que vous pouvez voir et faire sur Sado Island, je vous invite à consulter le site internet de l’office du tourisme.

Les expériences culturelles 

 

  icon-check Le temple aux 300 lapins et aux fleurs : Chokokuji Temple 

J’ai vu beaucoup de temples lors de mes nombreux voyages au Japon, mais celui-là reste sans doute le plus surprenant tant par son architecture et ses statues conservées, que pour le moine qui s’en occupe. Au printemps, le temple Chokokuji est recouvert de fleurs entretenues par le moine bouddhiste et sa compagne. En hiver, les fleurs ne sont pas encore là, mais l’ambiance n’en reste pas moins absorbante. Il faut monter de nombreuses marches pour arriver au temple principal et c’est là que les petits habitants de ce lieu se montrent : les lapins qui vivent ici, gambadent au milieu des différents bâtiments. Les Lapins habitent depuis le début sur l’île, le moine a décidé de prendre soin de ceux qui étaient autour de leur temple, jusqu’à édifier une statue d’un lapin sacré qui accueille les visiteurs sur le parking.

Ce temple propose des expériences tout à fait singulières comme la renaissance : il s’agit de rentrer dans une boite qui ressemble à un cercueil, de la fermer et d’en ressortir pour renaître à nouveau. On peut également faire l’expérience de la méditation Sanzen ou encore apprendre à écrire en Kenji.

À l’intérieur de ce temple, on trouve plusieurs salles d’exposition dont une réservée au trésor national qui n’est autre que plusieurs statues en bois et en bronze représentant Bouddha et Kannon. Une histoire très étrange est liée avec ces statues. Il paraît qu’un jour le gouvernement est venu voir ce trésor national et que l’un d’entre eux est devenu aveugle après avoir regardé l’une de ces statues. L’homme recouvra la vue après s’être lavé les yeux dans une fontaine à l’entrée du temple. Depuis ce jour, le trésor national est présenté au public qu’une fois tous les 33 ans.  

chokokuji temple sado islandchokokuji temple sado island Les lapins du temple de Chokokuji sado island japon

 icon-check Le temple de Seisuiji et ses cèdres de 400 ans

L’histoire de ce temple serait celle d’une personne allant boire à la rivière et ayant eue l’apparition d’un Kami qui lui dit de construire un temple. Pour accéder à Seisuiji, il faut escalader les escaliers en pierre qui ont vu passer les années, tout cela entouré de cèdres de plus de 400 ans recouverts par la mousse. Lorsqu’on arrive à la hauteur du temple construit à l’orée de la forêt, on ne peut qu’admirer son architecture inspirée du temple Kiyomizu-dera de Kyoto. La terrasse surélevée serait le signe pour celui qui y monte, que cette personne va sauter le pas d’une étape importante de sa vie.

la terrasse de Seisuiji temple sado island île niigata japon temple seisuiji sado island niigata île

  icon-check Sado Daizen Shrine : une scène pour le théâtre Noh 

Le Théâtre Noh est une des traditions importantes de l’île de Sado car il y a des années, un des écrivains de théâtre Noh, Zeami, s’est exilé sur l’île de Sado et a écrit ses plus grandes pièces de théâtre. À l’époque, l’île possédait 200 scènes comme celle de Sado Daizen shrine pour le théâtre Noh. Aujourd’hui, il n’y en a plus que 35. Si vous voulez assister à une pièce de théâtre sur l’île de Sado, il faut venir au début de l’été et se renseigner auprès de l’association de tourisme de Sado pour connaitre les dates de représentation.

not theatre sado island japon   Le festival de Sanno et la danse traditionnelle Ondeko

J’ai eu la chance de pouvoir assister à une représentation de danse Ondeko lors de mon séjour sur Sado Island. Ce festival n’a lieu en principe, qu’au printemps. Le festival de Sanno est le plus populaire de l’île, il dure 3 jours dans la ville de Niibo. Un groupe de danseurs composé d’une dizaine de personnes va de porte en porte pour se produire. La danse Ondeko est une prière pour souhaiter bonne chance. Deux personnes se déguisent en dieu avec un masque qui ressemble à une face de démon. Le masque en bois est peint en rouge avec de petits yeux et une crinière en crin de cheval blanche pour la déesse ou noire pour le dieu. Aux sons des tambours, le dieu ou la déesse effectue des pas de danse bien réfléchis pour prier.

ondeko sado island earth celebration

  

 icon-check  Le petit village de Shukunegi

Shukunegi est un village situé sur la côte Ouest de Sado island, les maisons de ce village sont toutes construites en bois et datent de la période Edo, début 19e. J’ai adoré me promener dans les ruelles de Shukunegi pour voir la maison triangulaire, mais aussi le temple où les marins venaient prier avant de partir en mer. Le village est traversé par une rivière qui va jusqu’à la mer, et de nombreux petits ponts permettent de passer de l’autre côté.

À l’époque, les habitants du coin ont commencé à utiliser des barriques en bois appelé Taraibune pour aller pêcher. Les fonds étaient très rocheux, alors ces embarcations permettaient aux pêcheurs de pouvoir s’extirper assez facilement des endroits compliqués. Le restaurant Sabo Yamashita, à l’entrée du village, a installé de vieux bateaux ronds en guise de tables pour ses clients. Ainsi, on peut manger de délicieuses pâtes autour de ce meuble qui fait partie de l’histoire du village.

icon-cutlery Restaurant Sabo Yamashita : 

Adresse : 442 Shukunegi, Sado, Niigata 952-0312

Cet endroit n’accepte pas les cartes de crédit

Le déjeuner est servi entre 11h et 14h tous les jours.

Sankakuya Open House shukunegi sado island île niigata

 icon-check  Faire un tour de bateau rond en bois typique, le Taraibune, au port de Ogi

Ces petits bateaux en bois, encore utilisés aujourd’hui par les anciens du village sont très pratiques pour se glisser entre les rochers qui recouvrent les fonds marins autour du port d’Ogi. Ces bateaux à la forme ovale rappellent les barriques utilisées pour le Saké. Les Taraibunes sont utilisés pour récolter les fruits de mer telle que les huîtres ou bien des ormeaux très prisés par les gourmets.

J’ai fait l’expérience de monter à bord de l’un de ces bateaux au port d’Ogi. Le prix était de 500 ¥ par adulte et 300 ¥ par enfant. L’activité est ouverte toute l’année, ce qui permet d’en profiter même en hiver.

Ogi port bateau sado island japonles bateaux traditionels taraibune sado island japon

  icon-check  Les percussions traditionnelles de l’île de Sado : Kodo  

Lors de mon séjour sur l’île, j’ai eu l’occasion de visiter un des centres d’apprentissage pour le Koto, ces percussions traditionnelles qui proviennent de l’île de Sado. Un des jeunes apprentis nous a expliqué comment étaient construites les percussions et un de ses professeurs nous a fait une démonstration. Le Kodo, qui signifie battement de cœur, est un groupe de percussionnistes qui se produisent lors de festival comme la célébration de la terre qui a lieu tous les étés sur l’île.

  icon-check Faire son propre petit déjeuner avec des plantes de l’île de Sado

Okesado est un café qui propose aussi des plats pour le déjeuner. J’ai été accueilli par la patronne qui m’a appris à faire des crêpes à base d’éléments naturels provenant tous de l’île de Sado. J’ai ainsi pu goûter à des saveurs qui m’étaient jusque-là inconnues. Nous avons utilisé la poudre de feuilles de Lindera Umbellata qui a une couleur un peu verte et un goût qui rappelle macha pour faire la pâte à crêpes. Après l’avoir mélangé avec de la farine de riz et du lait de Sado island, nous avons fait cuire les crêpes pour les déguster avec différentes confitures. J’ai pu goûter au camélia japonais, au yuzu et aux flèches de tilleul, tout ça dans une atmosphère un peu rétro.

crepe sado island local ingredient café

Les beaux paysages de l’île de Sado 

Sado est une île reconnue pour ses paysages extraordinaires, elle a même l’appellation de Géo site. L’île est née grâce à la collision de deux plaques tectoniques, et certaines traces d’activités volcaniques sont visibles sur les côtes. 

 icon-check La péninsule d’Ogi

Après avoir visité le village de Shukunegi, je me suis dirigée vers le port. De là, j’ai longé vers la gauche pour arriver à une sorte de cave, il s’agissait en fait d’un passage souterrain qui nous a mené de l’autre côté de la côte. Dès que je suis sortie du souterrain, j’ai été fasciné par les rochers de basalte qui ressemblaient à des sculptures naturelles. Malheureusement, à ce moment de la journée, la marée était haute, ce qui restreignait le champ d’accès. La péninsule d’Ogi est très préservée, car peu accessible, on peut voir les côtes depuis la route, mais il existe seulement quelques points d’accès qui sont connus par les locaux.

basaltes péninsule ogi geo park sado island ogi peninsulare sad island île niigata basalte geo park   Senkakuwan bay et ses falaises déchiquetées 

Je ne suis pas allée voir par moi-même ce lieu, mais il paraît que c’est l’un du plus impressionnant de l’île, surtout en été lorsque l’eau est turquoise. Les smartrippers ont eu la chance de faire une balade en bateau entre ces falaises rocailleuses. Je vous invite à aller voir les photos et lire leur article. La baie de Senkakuwan s’est formée par l’érosion due au vent et à l’eau salée ce qui a donné ces formes spectaculaires au fil du temps.

Senkaku-wan bay sado island smart ripper
copyright Smartrippers

  icon-check Le lac de Kamo 

Non loin du port d’arrivée des ferry, le lac de Kamo s’est formé par l’isolation de l’eau de mer. Je vous invite à faire une balade autour de ce lac pour admirer les montagnes au nord de l’île. L’hôtel dans lequel j’ai passé la nuit avait une très belle vue sur le lac de Kamo.

Lac kamo sado island île insolite japon  icon-check  Le rocher d’Onogame 

Ce rocher en forme de tortue possède son propre sanctuaire, un tori est visible dès l’entrée sur le site, mais l’autre est niché tout en haut du rocher. Il faut faire son propre chemin pour y accéder. Lors de ma visite, le vent n’était pas propice à une telle ascension, je me suis donc restreinte au petit sentier qui parcourt les falaises.  Ces caractéristiques particulières font du rocher d’Onogame un site naturel classé au Guide Michelin avec deux étoiles. Au loin, on peut voir la deuxième tortue, c’est-à-dire le rocher en face de la plage de Futatsugame.

shrine rocher monogame insolite japon sado island sado island insolite japon onogame shrine

  icon-check  La plage de Futatsugame une des 100 plus belles plages du Japon

 Futatsugame est un spot très connu des locaux, mais aussi des touristes qui viennent camper ici en été. Cette plage a été classée comme l’une des 100 plus belles plages du Japon et j’ai vite compris pourquoi… Le jour où je suis allée voir la plage de Futatsugame le temps était très « irlandais ». Un vent violent et une pluie-neige essayaient d’entraver ma découverte de ce lieu. Après avoir fait un petit stop à l’hôtel qui donne sur la plage, j’ai commencé la descente par le sentier qui y mène. Après avoir dévalé les nombreux escaliers, je suis enfin arrivée à un premier point de vue sur le rocher en forme de tortue. C’était vraiment impressionnant, les nuages donnaient un côté dramatique à la scène rendant le tout encore plus spectaculaire que le rocher en lui-même. Après avoir savouré cette première vue, j’ai continué ma descente en direction de la plage. J’étais seule sur cette plage de sable noire à jouer avec les vagues qui venaient doucement finir leur course sur la plage. Futatsugame reste l’un des endroits les plus impressionnants de l’île !

futatsugame sado island plage japon

futatsugame plage japon sado island

L’île de Sado est vraiment riche en paysages. En hiver, les falaises prennent des airs dramatiques qui sont très photogéniques. Les routes qui parcoururent l’île de l’est vers l’ouest offrent un très beau spectacle. Je vous laisse avec quelques photos que j’ai réalisées le long des côtes en m’arrêtant régulièrement en voiture.

L’île de Sado était une belle découverte pour moi, je tiens à remercier l’association du tourisme de Sado pour son invitation. J’espère pouvoir revenir en été ou au printemps afin de jouir un peu plus grandement de tout ce que l’île propose comme activités, traditions et paysages.

landscape sado island japon niigata wild road

Si cet article vous a plus n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ou à l’épingler sur Pinterest.

À très vite sur Wildroad.

japon insolite sado island niigata île de soda island niigata japon insolite

6 Commentaires

  1. Wow, je suis encore sur les fesses ! Autant pour tes photos que pour l’experience que tu nous décris ! Merci pour ce partage, j’ajoute sans aucun doute ce lieu à ma wishlist ! 😁 J’espere que le ferry prend le van. Sinon tant pis il restera garé quelques jours !

    1. Hello Roxane, tu peux prendre le ferry sans problème avec ton van, tu paiera juste un peu plus chère 😉 d’ailleurs c’est mieux si tu as un moyen de transport tel qu’un van pour te déplacer sur l’île !

  2. Merci beaucoup Vanessa ! J’aimerais beaucoup retourner sur cette île au printemps, il parait que c’est très fleuris 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *