Que faire à John Day Fossil: Vivre avec les cowboys et visiter Painted Hills

John Day Fossil beds national monument, une journée dans le passéLa région du Hight Desert commence de Crater lake, le point le plus au sud, pour se finir dans la région de Columbia river Gorge. Dans cette région se trouve le parc de John Day River où j’ai pu voir des paysages spectaculaires de Claro, Sheep Rock ou encore Painted Hill, dont je vais vous parler dans cet article. J’ai passé deux jours autour de la ville de Fossil à explorer des sites archéologiques et géologiques. De plus, j’en ai profité pour me glisser dans la peau d’un cow-boy au Ranch Wilson Retreat. Si vous cherchez du dépaysement et des grands espaces alors la région de John Day River est faite pour vous. 

Que voir et faire à John Day Fossil Beds National Monument 

Le parc national de John Day Fossil se trouve à 4 heures de route de Portland et à 2 heures de Bend. Il est divisé en 3 zones situées à une heure l’une de l’autre en voiture : Painted Hill, Sheep Rock et Clarno. Ce parc national est connu des locaux, mais peu couru par les touristes étrangers qui connaissent seulement Painted Hill. Prévoyez de passer 2 à 3 jours dans cette région pour profiter des paysages exceptionnels. John Day Fossil Bed est l’un des endroits où l’on trouve le plus de fossiles en Oregon, il existe un centre de recherche en paléontologie à Cant Ranch : le centre paléontologique de Tomas Condon. Pour découvrir John Day Fossil, il vous suffit de suivre la Scenic byway « journey through time » qui parcours la région sur 286 km.

Carte John day Fossil beds Oregon

Painted Hill, un décor peint par le temps

Painted Hill est située à quelques kilomètres de Mitchell, une ville de cow-boys qu’il faut absolument visiter. Lorsque j’ai commencé à voir les premières collines aux couleurs safran et ocre, j’ai tout de suite dégainé mon appareil photo. Je n’ai pas eu de chance, ce jour-là le temps était gris et pluvieux donc le relief était totalement aplati et les couleurs plus ternes qu’elles ne le sont en réalité.

Les couleurs si particulières de ces collines sont apparues avec le temps, elles sont les marqueuses des différentes périodes et climats qu’a traversés cette région sur plus de 40 millions d’années.

→Les teintes rouges indiquent un environnement chaud et humide. Des étangs et des lacs parsemaient cette région. Les précipitations devaient être d’au moins 800 mm à 1350 mm par an.
→Les teintes jaune et beige indiquent un environnement plus sec que les couches rouges. L’eau à cette période n’était pas présente dans une grande partie de la région. Les précipitations étaient comprises entre 600 mm et 1200 mm par an.
→Les taches noires sur certaines zones indiquent une concentration de manganèse. Ceci est l’indicateur de l’existence de plantes qui fixaient le manganèse au sol.

Les différents trails de Painted Hill  

  • Carrol Rim Trail : 2,6 km sur 120 mètres de dénivelé pour atteindre le panorama le plus haut sur Painted Hill.
  • Painted Hills overlook trail : 0,8 km pour voir de plus près les différentes palettes de couleur des collines. Pour moi, c’était le trail le plus photogénique.
  • Painted Cove trail : 0 ,4 km pour faire une petite boucle autour d’une colline d’un rouge magnifique. Ce chemin est adapté pour les personnes à mobilité réduite ce qui est très bien penser.
  • Leaf Hill trail : 0,4 km ce petit chemin permet d’observer des fossiles de feuilles marqueur d’une période où la végétation était luxuriante.

Overlook trail Painted Hills Les couleurs de Painted Hills

Sheep Rock, la petite Death Valley

Sheep Rock possède également une palette de couleur étonnante, mais cette fois-ci dans les tons verts et bleus. Situé à 1 heure à l’est de Painted Hill, Sheep Rock est un endroit étonnant qui vaut bien le détour. C’est dans cette zone que se trouve l’office de tourisme du parc ainsi qu’un musée pour comprendre l’histoire de cette région et les différents fossiles. Sheep Rock est en fait la plus grosse montagne colorée, qui s’élève à plus de 1024 m, mais ne passez pas à côté des autres spots comme Bleu Bassin ou Cathedral Rock un peu plus au nord.

Les trails à faire à Sheep rock Unit : 

  • Bleu Bassin overlook trail : 5,2 km avec 230 mètres de dénivelés. Ce sentier permet d’avoir un point de vue en hauteur du bleu bassin, cette formation étonnante de roches bleues. Portez de bonnes chaussures pour faire cette randonnée, car la roche peut être glissante.
  • Island in the Time : 2,1 km ce sentier permet de traverser Bleu bassin et d’observer des fossiles qui sont exposés le long du sentier. Le chemin est un aller/retour.
  • Flood of Fire Trail : 0,8 km ce sentier est composé d’escalier qui mène à une falaise colorée qui nous permet d’observer les formations géologiques étonnantes de Foree.
  • Story in stop Trail : 0,5 km ce sentier permet d’observer différentes couches d’érosion provoquée par le temps.
  • Sheep Rock overlook trail : 0,8 km le sentier début à l’entrée du portail de Cant Ranch pour aller jusqu’au pied de Sheep Rock.
  • River Trail : 1km  le sentier par du parking de Cant Ranch pour longer John Day river.

John Day River Cathedral Rock John Day fossil blue bassintrailCant Ranch, un ranch historique à John Day Fossil Beds

 Les régions sèchent de l’Ouest de l’Oregon offre un climat parfait pour élever du bétail comme des moutons ou des vaches. James et Elisabeth Cant, des immigrants écossais on acheté ces terres au début du 19 ème siècle. La famille Cant vivait ici jusqu’à ce que le parc national achète la propriété en 1970. En 1917 la ranch Cant a été rénové pour accueillir un musé qui explique l’histoire des habitants de la région et plus particulièrement des cowboys.

John Day Fossil Cant Ranch

Clarno Unit, les imposantes formations rocheuses 

Le paysage que vous trouverez à Clarno est différent de celui des deux autres zones (Sheep Rock et Painted hill), la roche ne possède pas de couleur particulière, mais elle s’élève à la manière d’une palissade qui pourrait aussi rappeler le parc de Bryce Canyon. Les 3 chemins de randonnée qui parcourt Clarno permettent d’observer une centaine de fossiles provenant d’une époque où la région était alors une épaisse forêt humide. Encore une fois, j’ai joué de malchance quant à la météo et les photos ne rendent pas justice au lieu, car la couleur ocre des roches est moins perceptible.

Les différents sentiers de randonnée de Clarno : 

  • Trail of fossils : 0,4 km le meilleur sentier pour voir de vrais fossiles. Des feuilles restées imprimées dans la roche sont visibles tout le long du sentier.
  • Clarno arch trail : 0,8 km  sur 60 mètres de dénivelé permettent d’accéder à un point de vue très proche des grosses formations rocheuses, mais aussi d’observer l’arche formée par un éboulement.
  • Geologic Time trail : 0,8 km ce sentier permet d’accéder depuis le parking principal aux autres sentiers.

Les palissade de rochers à Clarno Unit

Le village de Mitchell, le Far West en Oregon 

Le village de Mitchell possède 120 habitants, c’est le seul endroit où vous pourrez faire de l’essence à des kilomètres à la ronde. C’est aussi l’endroit qui vous plongera instantanément dans l’esprit cow-boy de l’Oregon. Dans les rues de Mitchell on se croirait en plein far west, ici les santiags sont enchaînées à l’entrée des saloons et le gifts shop ressemble à un décors de film. Quelques hébergements se trouvent ici pour ceux qui préfèrent dormir dans un lit sinon vous avez pas mal d’options pour camper dans la région.

Camper à Ochoco National Forest 

Ochoco National Forest se situe entre Sheep Rock et Painted Hill, ici vous pourrez camper gratuitement dans un lieu apaisant. La forêt national d’Ochoco recouvre 850 000 âcres de terres publiques et comprend 36 200 acres de nature sauvage désignée comme zone vierge. Ochoco est situé sur une zone volcanique qui a était surélevé et érodée, lorsqu’on s’enfonce dans la forêt, on peut voir le parc de John Day s’étendre à l’horizon. Même si des panneaux au début de la route indiquent que nous n’avons pas le droit d’aller plus loin l’office du tourisme m’a confirmé que si et que l’on pouvait bien camper gratuitement dans le camping qui se situe à quelques kilomètres de la route principale. Le long de la route, j’ai vu plusieurs groupes de biches qui gambadaient dans la forêt.

Point GPS de Ochoco camping : 44°28’26.18 »N 119°56’04.78 »W

Biche dans la foret d'Ochoco, John Day Fossil Beds Ochoco national forest campground, où dormir à John day Fossil Beds

Une journée dans la peau d’un cow-boy au Ranch Wilson Retreat 

La Ranch Wilson Retreat fait partie des hébergements d’exception, durant une journée entière, j’ai été plongée dans la vie d’un cowboy en Oregon. Au milieu des collines, le ranch de la famille Wilson en est à la 6ème génération, Kara gère l’accueil pour la partie B&B. Dans un des livres disposés sur la table du salon, on peut lire l’histoire de la famille, comment ces personnes munit d’une incroyable gentillesse ont su faire perdurer les traditions et étendre leur exploitation au fil des ans. Dans la maison, se trouvent 6 chambres qui peuvent accueillir de 1 à 6 personnes. La décoration est faite à base de photos de famille et d’objets provenant de l’univers des cow-boys. Au sous-sol une étagère remplis de santiags mises à disposition pour les visiteurs qui souhaiteraient pousser l’expérience jusqu’au bout.

Dès mon arrivée au Ranch, Kara m’a prévenue que les cow-boys allaient descendre des collines pour ramener les vaches au près. Je suis donc allée les voir pour prendre quelques photos des jeunes cow-boy en action. Au loin j’ai entendu les cris du cow-boy qui essayait de rameuter les vaches et lorsqu’ils sont arrivés au galop je me serais cru dans un film digne d’un western Hollywoodien. J’ai pu faire quelques portraits de Brandon un des cow-boys qui travail pour le ranch.

Le lendemain après avoir passé une nuit reposante et pris un petit-dej’ dans ce cadre exceptionnel, j’ai pu faire une balade à cheval dans les terres. Avec Math , une jeune cow-boy, j’ai traversé les champs pour rejoindre les vaches, de là, j’avais une vue splendide sur toute la vallée de John Day River. Ensuite, je suis revenu au ranch et j’ai fait quelques photos des chevaux dans l’enclos. Puis est venu le temps de dire au revoir à Kara qui avant de me quitter m’a donné plein de bonnes adresses pour me restaurer sur la route.

Informations pratiques Wilson Ranch retreat
  • Adresse : 15809 Butte Creek Road, Fossil, Oregon 97830

Cow boy dans les plaines de fossil

Chambre au B&B Wilson ranch retreat, Oregon, Fossil

Les bonnes adresses de Condon 

Condon est une ville très étrange où règne un sentiment de ville au milieu de nul part. Cette ville est traversée par une grande route qui vient de John Day Fossil pour aller vers Colombia River Gorge. Ici, vous trouverez plusieurs petits restaurants pour vous restaurer le soir ou le midi. N’hésitez pas à prendre quelques rues perpendiculaires pour visiter la ville et ses airs de village du Far West.

 icon-cutlery Main Street restaurants à Condon : 

  • Granny’s Diner : pour un burger dans la tradition américaine. Les frites sont justes à tomber.
  • Hôtel Condon : Juste en face du Granny’s Diner se trouve l’hôtel historique de la ville. Le chef du restaurant propose quelques bons plats à la carte. Dans le cas où comme pour moi le chef serait absent, le bar de l’hôtel propose également un menu avec des lasagnes plutôt sympa.
  • Condon Café : de l’extérieur, cet endroit ressemble à un fleuriste alors que si vous passez la porte vous y trouverez un café en plus d’un endroit pour acheter toutes sortes de choses. Si vous passez par là, prenez un milk-shake, vous aurez un large choix de saveur.

Que faire autour de John Day River : 

Hells Canyon Dam : à 5 heures de route à l’est, se trouve l’un de Canyon les plus spectaculaire des États-Unis. Si vous avez prévu de vous rendre dans l’Idaho, prenez le temps de passer par la route qui traverse ce canyon.

Strawberry Mountain wilderness : au pied de ses montagnes, se trouve des lacs et des rivières où de multiple chemins de randonnée permettent d’en faire le tour.

Malheur national wildlife refuge : cette zone est recouverte de marécage où des centaines d’espèces d’oiseaux viennent se réfugier lors de leur migration.

Wallowa Mountains : cette chaîne de montagnes compte 19 sommets escarpés. De nombreuses randonnées permettent de découvrir ce massif très méconnu des touristes.

Cet article est terminé, mais si vous souhaitez lire les autres articles issus de mon road trip en Oregon et Washington, c’est par ici. Le prochain article sera dédié à la région du Hight Desert, de Crater lake à Smith Rock.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à l’épingler sur Pinterest avec les images ci-dessous.

À bientôt sur WildRoad !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *