Madère avec ma mère, ses 10 coups de coeur

Partir avec sa mère :

Êtes-vous déjà partie en vacances plus d’un week-end seul avec votre mère ? Moi oui, tout les ans depuis 3 ans, chaque année nous décidons d’une destination plus ou moins à l’avance et cela tombe toujours sur des îles. Nous avons fait Lanzarote il y a 3 ans, les Açores l’Été dernier et en Juillet dernier Madère durant une semaine. Le plus souvent, c’est moi qui lui donne des idées d’endroits et nous en parlons ensemble, elle n’aime pas les destinations ni trop chaudes ni trop loin (max 5 heures d’avion). Les îles sont souvent un bon compromis, car l’air marin rafraîchit la température ambiante, de plus il y a le choix entre la mer et la montagne. Ma mère étant sportive, nous arrivons toujours à caser pas mal de randos, au final notre planning est très chargé, car nous voulons tout voir !

Porto Moniz Madère

Le choix de Madère :

Madère est une île située dans l’océan atlantique, pas très loin des Açores et tout comme elles, c’est une région autonome du Portugal. Sa capitale est Funchal, sa monnaie l’euro, et sa langue le portugais. Cette île volcanique possède une végétation luxuriante, son climat étant subtropical la température reste au alentour de 17° à 22° toute l’année. Il y a une heure de moins qu’en France et les prises électriques sont les mêmes. À Madère, on trouve : des sentiers de randonnée aménagée, des piscines naturelles, des bons restaurants pas chère et la gentillesse des locaux. Une destination parfaite pour un séjour mère-fille !

Madère canyon

Le Logement :

Cette fois-ci, nous avons décidé de changer de logement plusieurs fois durant notre séjour. Avant de partir, j’avais réservé trois nuits à Funchal et trois nuits à Porto Moniz. Une fois sur place, je me suis rendu compte que j’avais oublié de réserver une nuit entre les deux et que la troisième nuit à Porto Moniz n’était peut-être pas un bon choix. Nous avons donc fait :

  • 3 premières nuits à Funchal au Train House, idéalement situé car pas très loin du centre et facilement desservis depuis la route principale. Durant notre séjour à Funchal nous avons pu faire Pico Ariero, le centre de l’île, et l’Est.
  • 1 nuit à Calheta  à Quinta das Vinhas, lorsque nous avons voulu faire la randonnée des 25 Fontes et découvrir le Sud-ouest de l’île. Entre l’hotel et la chambre d’hôte.
  • 2 nuits à Porto Moniz à l‘Hotel Euro Moniz, pour visiter le Nord-ouest. L’hotel se situe à côté des piscines naturelles et sa terrasse panoramique est très agréable.
  • 1 nuit à Santana dans la Casa os Manos, pour faire le Sud-Est. Une grande maison tenue par une femme adorable, avec des vignes autour.

10% de réduction sur votre reservation Booking via ce lien .

Santana Madère

Se déplacer sur l’île :

La question de la voiture est très importante lorsque l’on vient à Madère. Il existe un réseau de bus, mais cela est moins pratique lorsque l’on a pas beaucoup de temps pour faire plein de choses, car les horaires des bus sont très espacés. Il y a aussi la solution du taxis lorsque l’on fait des randonnées où la fin n’est pas le point de départ.

On m’avait prévenu qu’il fallait ne fallait pas louer le premier prix et que les routes étaient très pentues la plupart du temps. J’ai donc décidé de louer une Peugeot 108 automatique. Cette voiture est petite mais robuste et elle a très bien fait l’affaire pour deux personnes. Par contre si vous partez à 3 ou 4 personnes, je vous conseille de partir plutôt sur une Renaud Megane. Nous sommes passée par Madeira rent pour avoir un kilométrage illimité. Pour 7 jours, nous avons payé 316 euros et un plein d’essence à 60 euros.

Madère en van

Faire de la randonnée à Madère :

Avant même de partir nous avions prévu de faire de la randonnée, nous avions donc dans nos valises de bonnes chaussures et des habits adaptés à la marche. Il faut savoir qu’en altitude, à partir de 1000m, les nuages peuvent vite arriver et vous glacer les os, à ce moment-là le coupe-vent imperméable sera votre meilleur ami. Les chemins de randonnée sont tous sans exception très bien indiqués et aménagés, le sentier peut être boueux à certains endroits ou étroit lorsque l’on marche à côté d’une Levada, mais la difficulté s’arrête là. Le Rother( 16,50 euros) est un petit livre de randonnée indispensable pour un séjour sportif à Madère, il référence tous les sentiers et vous donne tous les tracés de chaque randonnée. Cependant nous ne l’avions pas et nous avons très bien fait sans en suivant les indications de blogs.

Les randonnées à faire avec sa mère :

  • Pico Arieiro à Pico Ruivo
  • 25 Fontes
  • Levade Norte
  • Caldeiroa Verde et Inferno
  • Ponta de Sao Lourenço

>  Retrouvez tous les détails dans un futur article sur Madère en 1 semaine.

Randonnée à Madère

Qu’est ce qu’une Levada :

Madère compte 2 150km de Levada, des canaux d’irrigation qui permettent l’acheminement de grosse quantité d’eau dans des régions agricoles où l’eau vient à manquer. Les Portugais ont commencé à creuser des Levadas au 16ème Siècle et la dernière date de 1940. Chaque Levada est longée par un chemin qui permet son entretient, et la plupart des randonnées de Madère utilisent ce chemin comme sentier.

Levada verde Madère

Les 10 Coups de coeur de ma mère

1. Le lever de soleil sur Pico Arieiro

Ce matin-là nous nous sommes levées à 6h et partie à 6h30 de notre hôtel à Funchal, nous avions 40 min pour rejoindre le Pico Arieiro et voir le soleil se lever à 7H10 sur l’île de Madère. Sur le parking il y avait déjà quelques voitures de garées, nous n’étions pas les seules à avoir eu cette idée. J’ai pris mon sac à dos et nous avons commencé à marcher, nous avons vu les pico défiler, le soleil rouge devenir de plus en plus jaune et passer au-dessus de la mer de nuages.

Pico de arieiro à Madère

Pico de arieiro à Madère

2. Manger du poisson en bord de plage à Ponta do sol

Les moments mère-fille les plus importants ne sont pas forcément lorsque l’on arrive au point culminant d’une randonnées mais ce sont bien souvent ces petites pauses que l’on s’octroie après. Par exemple, ma mère a adoré se poser en terrasse de ce restaurant de plage à Ponta do sol.

Ponta do sol Madère

3. Le coucher du soleil sur les piscines naturelles de Porto Moniz

Après 19 h, on accède gratuitement aux plages naturelles aménagées pour pouvoir profiter de cet endroit en toute tranquillité. Ce soir-là, il y avait beaucoup de nuages qui ont commencé à se dissiper pour laisser passer le soleil et ses rayons orangés.

Porto Moniz

4. Aux aurores à la pointe de Sao Lourenço

Vous l’aurez compris nous n’aurons pas connu de grasse mat’ durant notre séjour, mais cela valait bien le coup de se lever avant que les oiseaux ne chantent pour assister à un si beau spectacle. Dans la vie on a riens sans rien, et ces moments là sont très précieux. Lorsque l’on arrive à un endroit où normalement le parking est remplis, mais que l’on est seule sur place, on se sent privilégiées. La pointe de Sao Lourenço est parcourue par un sentier facile et très accessible et les paysages sont magnifiques dès le début.

Ponta do Sao Lourenco

Ponta do Sao Lourenco

5. La forêt luxuriante pour accéder à Caldeirao Verde et Inferno

Cette randonnée, à retrouver plus en détail dans mon autre article sur Madère à venir, traverse des forêts d’eucalyptus et des tapis de végétation très vert. Le sentier qui continue jusqu’à Caldeirao de Inferno nous fait passer par des gorges impressionnantes où les cascades dévalent le canyon.

Caldeirao Verde Madeira

6. Le jardin tropical et ses terrasses

Nous avons passé une bonne demis journée à nous perdre dans ce jardin à l’inspiration japonaise. En partant du haut nous descendions terrasse par terrasse pour nous laisser subjuguer par la beauté des plantes environnantes.

Jardin tropical

7. Seules face au Pico Grande

Ma mère et moi, nous nous rejoignons sur un point : nous fuyons les endroits desservis par les bus touristiques. Pour éviter cela nous essayons donc de nous perdre en prenant des petites route sans savoir où cela va nous mener. C’est comme cela que nous somme tombée sur le début du sentier qui mène à Pico Grande où il n’y a absolument personne.

Pico Grande Madère

8. Prahiana, petite plage secrète pour récupérer après une randonnée

Dans un séjour sur une semaine, il faut des temps morts, des moments où l’on se prélasse sur le sable et où on fait bronzette comme tout bon touriste. Prahiana est la plage idéale pour récupérer après une bonne randonnée.

Madère Prahiana

9. Le marché au poisson

Le premier jour lorsque nous nous sommes rendu au Mercado de Lavadas nous n’avons pas tout de suite été enchanté, car nous nous faisons alpaguées toutes les secondes par les marchands de fruits qui vendent des fruits de la passion à un prix exorbitant. En allant au fond du marché nous sommes tombées sur l’étalage des poissons et c’est là que nous avons été sous le charme de ces petits marchants qui découpent leur poisson avec beaucoup de dextérité.

Marcher de Funchal

10. Fin de journée sur la Balade de Jardim do Mar

Nous cherchions un endroit pour dîner et c’est là que nous avons eu l’idée de nous rendre dans le petit village de Jardim do Mar. Nous avons garé la voiture à un bout du village et nous avons marché jusqu’à l’autre bout en passant par la balade du bord de mer. Le soleil était en train de se coucher et tout le monde était déjà dans les restaurants en train de dîner, nous avions la ballade rien que pour nous.
Jardim do Mar Madeira

Pourquoi voyager avec sa mère c’est génial :

Vous l’aurez compris nous avons passé une semaine riche en émotions, il est même difficile à chacune de nous de ne sélectionner que 10 coups de cœur, c’est pour cela qu’un article sur notre itinéraire plus détaillé viendra par la suite. Quant au fait de voyager avec sa mère je trouve qu’il est important de s’accorder une petite parenthèse une fois dans l’année pour se retrouver en tête-à-tête loin de nos tracas quotidiens. Si vous partez pour la première fois avec votre maman, il y aura sûrement quelques petites tensions, le temps que vous vous adaptiez au rythme de l’une et l’autre. Par exemple, je sais que je veux toujours tout faire le plus rapidement possible, mais avec ma mère, j’essaie de prendre un peu plus mon temps, de nous accorder des moments off où l’on ne fait pas grand chose, mais où l’on profite du cadre. Sachez aussi où sont les limites de vos mamans. La mienne a 50 ans passée et elle est toujours très sportive mais en fin de journée elle fatigue plus vite que moi, on essaie donc de prévoir des choses tôt le matin et de ne se coucher pas trop tard.

Voilà, j’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir Madère avec votre mère (ou avec votre père, ou les deux ! ). N’hésitez pas à consulter l’article complet sur notre itinéraire en une semaine sur Madère ou à lire l’article sur notre voyage aux Açores de l’année dernière.

 

Madère en une semaine

6 Comments

  1. Je ne suis jamais partie seule avec ma mère en voyage, et je me demande bien comment cela se passerait. En revanche, je suis partie plusieurs fois avec mes parents plus jeune mais malheureusement nous n’avons pas du tout le même mode de voyage. Tandis qu’eux sont plus chill sur la plage, moi je ne tiens pas en place ! Faire une randonnée avec ma mère, ça je pense que je peux l’oublier haha… En tout cas, chouette article toujours accompagné de magnifiques photos. Je suis convaincue !

    1. Chacun possède ses propres limites… mais je suis sûr que si un jour tu proposes un beau voyage en tête à tête à l’un d’entre eux, il dépassera plus ses limites qui si il restait avec l’autre ! Merci beaucoup pour ton compliment pour les photo 😉

  2. J’aimerais tellement pouvoir voyager comme ça avec ma maman mais je pense que mes deux petits frères seraient jaloux hihi
    En tout cas ton article et tes magnifiques photos m’ont bien donné envie de découvrir Madère 😀

    Merci pour ce superbe partage,
    Marine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *