La Norvège du Nord en hiver : aurores boréales, ski de randonnée, fjords enneigés

Que faire en Norvège du nord pendant 10 jours de road trip en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

La Norvège est un pays que je rêvais de voir sous la neige, après l’avoir découvert lors de mon voyage dans les îles Lofoten en été 2018. Amatrice des destinations nordiques, j’aime faire des activités outdoors comme du ski de randonnée ou des raquettes alors que les températures sont négatives. De plus, c’est la période idéale pour partir à la chasse aux aurores boréales. C’est à Tromsø que j’ai débuté mon itinéraire pour ensuite découvrir les Alpes de Lyngen puis l’île de Senja, situés tout au nord de la Norvège.


Préparer son voyage au nord de la Norvège
Quelle est la meilleure période pour partir en hiver ?
Quel aéroport pour atterrir au nord de la Norvège ?
Louer une voiture à Tromsø pour un road trip hivernal
Les informations pratiques pour voyager en Norvège
Quel est le budget pour un voyage de 10 jours autour de Tromsø ?
Comment s’habiller l’hiver en Norvège ?
Le choix éco-responsable de la veste doublée Neyland de VAUDE
Mes vêtements de ski de randonnée pour le froid
Les autres accessoires indispensables pour ne pas avoir froid
Mon matériel de ski de randonnée pour la Norvège
Informations utiles pour préparer ses sorties en ski de randonnée
Quelles sont les activités à faire en hiver en Norvège autour de Tromsø ? 
Mon itinéraire de 10 jours au nord de la Norvège 
Que faire en 4 jours dans les Alpes de Lyngen
Que voir en 5 jours sur l’île de Senja en hiver ?
Visiter la ville de Tromsø au nord de la Norvège
Chasser les aurores boréales dans les fjords norvégiens 

Préparer son voyage au nord de la Norvège

La Norvège est un pays tout en longueur qui partage ses frontières avec la Suède, la Finlande et la Russie tout au nord. Il y a certains paramètres à prendre en compte lorsque vous planifiez un voyage dans le nord, surtout par rapport à vos déplacements, car les côtes sont essentiellement constituées de fjords qui vous demanderont parfois d’adapter votre parcours.

S’il y a un conseil que je peux vous donner : ne voyez pas trop grand et ne sous-estimez pas les temps de trajet. Pour 10 jours sur place, privilégiez l’exploration de trois zones, pas plus. Pour ma part, j’ai choisi d’arriver par la ville de Tromsø, puis de partir en direction des Alpes de Lyngen qui se trouve à l’est de cette ville. Pour finir par l’île de Senja qui se trouve au sud-ouest de Tromsø.

Quelle est la meilleure période pour partir en hiver ?

Pour expérimenter la nuit polaire : du 20 novembre au 20 janvier, le soleil est inexistant dans la partie nord de la Norvège.

Pour faire du ski de randonnée et raquettes : de fin février à mi-avril, lorsque les jours rallongent et que la neige devient plus printanière.

Pour voir les aurores boréales : de septembre à fin mars, vous pourrez profiter de ce magnifique spectacle si vous avez une nuit claire et que l’activité solaire est forte. 

Voir des aurores boréales en Norvège en hiver. crédit photo : clara Ferrand - blog Wildroad
Une aurore boréale sur l’île de Kvaloya

Quel aéroport pour atterrir au nord de la Norvège ?

Lors de mon premier voyage dans les îles Lofoten et l’île de Senja, j’avais atterri à Bodø, pour ensuite prendre le ferry en direction de Varøy. Or, pour ce deuxième voyage dont mon itinéraire se situait essentiellement autour de Tromsø, j’ai décidé d’atterrir dans cette ville située la plus au nord de la Norvège. C’est ici, que les voyageurs arrivent pour aller ensuite au cap-nord ou voir les baleines dans les fjords.

Pour aller à Tromsø, j’ai pris une correspondance à Oslo, la capitale du pays. Or avec Lufthansa, je devais récupérer mes bagages pendant ma correspondance, pour ensuite les enregistrer sur le vol de Tromsø. En 1h15, il était impossible de récupérer mes bagages puis d’avoir mon vol, j’ai dû payer un nouveau billet en passant par Norwegian Arlines, car tous les vols suivant avec Lufthansa étaient complets pour les 2 jours à venir. 

Quel aéroport pour aller en Norvège du nord. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Aurore boréale au sud de l’île de Senja

Vous pourrez trouver des vols à partir de 300 euros de Paris pour Tromsø avec une escalade à Oslo ou Bergen. En 6h30 de vol en moyenne, vous arriverez à destination. 

Prendre l’avion avec son matériel de ski de randonnée

Je voyageais pour la première fois avec mon matériel de ski de randonnée. Je n’ai pas payé de supplément pour cela. J’ai seulement dû informer la compagnie aérienne que j’avais un équipement sportif à enregistrer. 

Louer une voiture à Tromsø pour un road trip hivernal

La voiture reste le moyen le plus pratique pour se déplacer lors d’un voyage en Norvège en hiver. Hormis pendant les grosses tempêtes ou en cas d’avalanches, les routes sont très bien déneigées. Chaque voiture de location est équipée de pneus cloutés qui assurent une bonne accroche sur les routes, même verglacées

Louer une voiture à Tromso pour visiter la Norvège en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

J’ai loué ma voiture directement à l’aéroport de Tromsø, en réservant bien en amont sur le site internet de Rentalcar. Avec le matériel de ski de randonnée et les raquettes, j’ai préféré choisir une voiture de type SUV que j’ai payé environ 600 euros pour 10 jours. Si vous ne prenez pas tout le matériel avec vous, vous pourrez trouver des locations de voitures citadines à partir de 300 euros. 

Quel type de voiture louer pour un road trip en hiver en Norvège. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Mon SUV pour mon voyage en Norvège

Info route en temps réel : le site internet Vegvesen.no met à jour les routes barrées en cas d’avalanche ou de tempête. N’hésitez pas à le consulter pour vérifier que votre itinéraire est praticable. 

Les informations pratiques pour voyager en Norvège 

La Norvège n’est pas membre de l’Union Européenne, mais elle fait partie de l’association européenne de libre-échange. Pour cette raison, vous n’aurez pas forcément besoin de votre passeport pour entrer sur le territoire norvégien, mais au minimum d’une carte nationale d’identité en cours de validité. À cause de ce statut singulier, il y a d’autres petites choses à savoir pour votre voyage que nous allons présenter ci-dessous. 

Les informations pratique pour prévoir votre voyage en Norvège du nord en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
La randonnée de Segla sur l’île de Senja

Y a-t-il un décalage horaire avec la France ?

La France et la Norvège se situent sur le même fuseau horaire. Il n’y a pas de décalage horaire, mais plus vous allez au nord, plus le lever de soleil sera tard et le coucher tôt. 

Quel est le type de prise électrique ?

Les prises électriques en Norvège sont de type F, compatibles avec les normes européennes. Vous n’aurez pas besoin d’adaptateur pour vos appareils électroniques. 

Quelle est la monnaie locale ?

Il y a plusieurs années, le pays a refusé d’adopter la monnaie unique européenne. Tout comme les Suédois, les Norvégiens utilisent leur propre monnaie, la couronne norvégienne (NOK). Le taux de change en décembre 2022 est de 1 NOK pour 0,097 EUROS. Vous pourrez changer vos euros à votre arrivée à l’aéroport ou bien retirer dans une banque locale. Il est toujours bien d’avoir un peu de monnaie sur soi, en cas de refus des commerces de paiement par carte. 

Payer avec une carte bancaire sans frais à l’étranger

Pour éviter les frais bancaires, j’utilise depuis des années la carte Revolut qui j’approvisionne avec mon compte français. De ce fait, je peux payer par carte bancaire directement et éviter de voyager avec beaucoup de liquide sur moi. Cela me permet aussi de mieux gérer mes dépenses. Cette carte est totalement gratuite, vous devez la commander au minimum 3 semaines avant votre départ pour l’activer avant votre voyage. 

Comment communiquer avec les Norvégiens ?

La langue nationale est le norvégien ainsi que le sami. Cependant, chaque habitant parle couramment anglais, de ce fait, il est facile de communiquer avec un local pour lui demander des renseignements. 

Quel est le budget pour un voyage de 10 jours autour de Tromsø ?

Ce budget est valable pour un voyage en ne faisant pas plus de 500 km de route et en partageant les frais à deux. 

  • Voiture type SUV – 600 euros 
  • Carburant – 210 euros
  • Restaurant et courses alimentaires – 380 euros 
  • Hébergement – 1500 euros 
  • Avion Aller-retour/personne – 350 euros 

Soit un budget de 1525 euros/personne pour un voyage de 10 jours en hiver en Norvège du Nord. 

Quel est le budget pour un voyage de 10 jours en Norvège. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
Une cabane de pêcheur autour de Tromso

Comment s’habiller l’hiver en Norvège ?

En hiver, dans les fjords norvégiens, la température peut descendre en dessous de -10 degrés. Il est important de partir bien équipé, si vous ne souhaitez pas finir en petit glaçon. Si vous souhaitez pratiquer des activités outdoor, vous devez emporter des vêtements techniques. Cela fait maintenant quelques années que la marque allemande VAUDE m’équipe dans mes aventures. J’ai la chance d’avoir le soutien de ce partenaire qui me permet d’être alignée avec mes valeurs de respect de l’environnement, en m’habillant avec des produits éco-responsables et durables. 

Quel équipement pour faire du ski de randonnée. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
Vue sur les fjords des Alpes de Lyngen

Le choix éco-responsable de la veste doublée Neyland de VAUDE

Pendant mon aventure hivernale en Norvège, j’ai eu l’occasion de tester en avant-première la veste doublée Neyland de chez VAUDE qui est sortie cette année pour la saison automne/hiver 22/23. C’est une veste idéale pour les activités de pleine nature comme la randonnée ou le ski car elle est imperméable et coupe-vent. Grâce à son design, elle peut aussi être portée en ville. C’est un vêtement robuste aux multiples fonctions qui pourra vous accompagner sur plusieurs hivers. La veste est complétement neutre en carbone, et présente une technologie innovante appelée « procédé de bilan massique », qui permet de recyclé de vieux pneus usagers en vêtement technique outdoor. Pour en savoir plus sur ce procédé, il est détaillé dans la fiche produit de la veste Neyland.

VAUDE la marque leader en vêtement écoresponsable

VAUDE est une marque qui s’inscrit dans un changement concret de notre mode de consommation en privilégiant la fabrication de nouveaux produits à base de matières recyclées et bio-sourcés, comme les pneus usagers pour cette veste. Les vêtements qui possèdent le label Green Shape, sont fabriqués à partir de matériaux durables et certifiés bluesign®, traités de manière économe en énergies et ressources et sans substances dangeureuses. Le label Green Shape certifie que le produit est écologique et fonctionnel, et il s’agit du label le plus strict dans l’industrie de l’outdoor. Pour en savoir plus sur le label Green Shape de VAUDE, je vous invite à vous rendre sur leur site ou de consulter leur rapport de développement durable

Vaude, marque allemande responsable et engagée pour l'environnement. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
S’habiller coresponsable avec VAUDE

Mes vêtements de ski de randonnée pour le froid 

Les autres accessoires indispensables pour ne pas avoir froid

  • Des moufles chauffantes Therm-ic
  • Des chaussures de marche Merrell gore-tex montantes et rembourrées
  • Un bonnet et un tour de cou chaud 
  • Des chaussettes montantes en laine mérinos  

Mon matériel de ski de randonnée pour la Norvège

Dans mon article sur comment s’équiper pour débuter en ski de randonnée, je vous détaille tout le matériel que j’utilise pour ma pratique. C’est le même matériel que j’ai utilisé pour mon voyage en Norvège, sauf que j’avais oublié mes peaux de phoque et que j’ai dû en racheter une fois sur place dans un magasin à Tromsø.

 Sachez que si vous devez acheter du matériel sur place, vous paierez en moyenne 30 % plus chère en Norvège, car ils ont un niveau de vie plus élevé que chez nous en France. Vous pourrez trouver tout ce qu’il vous manque à votre arrivée au centre commercial situé à seulement 5 minutes de l’aéroport de Tromsø. 

Informations utiles pour préparer ses sorties en ski de randonnée

En Norvège, comme en France, il est important de prendre en considération les risques avant de s’engager dans une sortie en ski de randonnée. Pour cela, il est nécessaire de vérifier les prévisions météorologiques sur le site local yr.no, ainsi que les risques d’avalanches sur varsom.no. Si tous les feux sont aux verts, alors chaussez vos skis et profiter des fjords norvégiens, sinon reportez votre sortie pour une activité plus raisonnable. 

Quelles sont les activités à faire en hiver en Norvège autour de Tromsø ?

Tromsø est une ville attractive au nord de la Norvège, car elle est la dernière grande ville du pays avant de partir vers le cap-nord. 

De nombreux tour-opérateurs proposent des activités hivernales : 

  • Faire du chien de traîneau
  • Aller observer les baleines 
  • Faire du traîneau à Rennes
  • Partir en expédition en motoneige
  • Faire une croisière dans les fjords enneigés 
  • Apprendre à photographier les aurores boréales.

J’ai préféré établir un programme à ma manière en privilégiant des activités où je n’avais pas besoin d’être accompagnée, par souci d’économie mais également pour sortir des sentiers battus. Ainsi, j’ai constitué mon programme avec un mix de road trip pour les spots photos, des sorties en ski de randonnée, des balades en raquettes à neige et l’observation de la faune. 

Les guides papiers, blogs et sites internet pour préparer votre itinéraire

Le blog de Vincent Voyage : passionné de photo et de destination nordique, Vincent réalise chaque hiver un voyage en Norvège. Son blog réunit dans des articles complets de nombreux conseils et itinéraires dans plusieurs endroits au nord de la Norvège.

Le blog de Nos Curieux Voyageurs : Marion et Maxime adorent voyager dans de beaux endroits, à l’issue de leur voyage aux Lofoten et autour de Tromsø, ils ont rédigé deux articles truffés de bonnes adresses pour dormir et manger en plus des spots incontournables. 

Le guide papier, Les clés pour bien voyager en Norvège, aux éditions Glénat, 25 euros : un livre qui réunit tous les conseils pratiques pour préparer votre voyage, mais aussi des idées d’endroit hors des sentiers battus à visiter. 

Guide papier sur la Norvège, édition Glénat.

Le site officiel de Northern Norway : si vous lisez l’anglais, je vous conseille le site internet de l’office du tourisme qui gère les différentes régions du nord de la Norvège. Vous trouverez des idées d’activités sur Tromsø, les Alpes de Lyngen, Senja…

Safer ski touring in Norway, 59 euros chez Au Vieux Campeur : ce livre est réservé aux adeptes de ski de rando, bien que certaines sorties puissent être réalisées à pied si vous êtes équipés de raquettes. Cette bible recense de nombreux itinéraires dans différents coins du nord de la Norvège. 

Guide papier ski de randonnée autour de Tromso

Mon itinéraire de 10 jours au nord de la Norvège 

Pour ce deuxième voyage, je suis partie à la découverte des Alpes de Lyngen, l’île de Senja et Kvaloya ainsi que de la capitale du nord des la Norvège : Tromso.

Que faire en 4 jours dans les Alpes de Lyngen

Pour accéder aux Alpes de Lyngen depuis Tromsø il y a deux solutions, faire le tour du fjord par la route en 2 h 30 ou prendre un ferry à Breivikeidet Fergekai pour rejoindre Svensby Fergekai ce qui portera le trajet à 2 h. Les Alpes de Lyngen sont très réputées pour le ski de randonnée, vous pourrez trouver des sorties avec guides au départ de Lyngseidet.

Découvrir les Alpes de Lyngen en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Les fjords enneigés des Alpes de Lyngen

La randonnée de Vartohytta pour une sortie facile

Niveau : Facile
Distance : 4,8 km
Dénivelé : 160 m D+
Type : aller-retour 
Comment : raquettes ou ski de randonnée nordique 

Cette randonnée ne présente aucune difficulté, elle m’a été conseillée par un habitant de Koppengan, car les conditions météo n’étaient pas bonnes pour faire du ski de randonnée. En 1h30/2h on parcourt un petit circuit qui nous amène à une charmante cabane tout en bois où l’on peut s’abriter pour déjeuner. Les Norvégiens sont adeptes de ces cabanes secrètes, cachées en pleine nature. Vous croiserez sûrement quelques skieurs en ski de randonnée nordique, et des férus d’escalade de glace

Faire du ski de randonnée à Rørnestinden dans les Alpes de Lyngen

Niveau : Moyen à expérimenté 
Distance : 11 km
Dénivelé : 1041 m D+
Départ : Lyngseited 

C’est une des sorties en ski de randonnée incontournable de la région. Pour arriver au sommet de Rørnestienden à 1043 m, il vous faudra une belle journée devant vous avec un départ matinal. Vous emprunterez un chemin qui débute au-dessus de Lyngseidet et qui passe par deux belles cabanes décorées avec soin. 

Que faire dans Alpes de linge en hiver : ski de randonnée, visite etc. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Ski de randonnée en direction de Rornesteiden
La cabane de Sorhytta au dessus de Lyngseidet. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
La cabane de Sorthytta

Vous verrez sûrement de nombreux skieurs au cours de cette ascension qui est souvent proposée par les guides locaux. La première cabane, Skihytta, possède un gros potentiel romantique avec déjà une belle vue sur le fjord, on peut y accéder en raquettes. 

Rornesthytta au pied du sommet du même nom dans les Alpes de Linge. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
La cabane de Rørneshytta

Après 2 h 30, on arrive à Rørneshytta, une autre cabane sur un étage avec une baie vitrée sur les Alpes de Lyngen. Si vous avez un bon niveau et que vous souhaitez continuer vers le sommet de Rørnestinden, une petite descente vous attend avant de remonter une pente raide. Les derniers mètres sont les plus physiques, alors si vous vous sentez fatigué, ne forcez pas et descendez avant de ne plus avoir de jus. 

Sortie en ski de randonnée à Rornesteiden dans les Alpes de Linge. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
Sortie en ski de randonnée à Rornesteiden

Dormir dans des cabanes de pêcheurs à Koppangen

Le petit village de Koppangen est isolé de tout, les hébergements proposés par Koppangen Brygger sont tout équipés et vous permettront d’être autonome pour cuisiner. Un jacuzzi est également mis à la disposition des clients. Vous logerez dans des rorbuers, autrement dit, des maisons typiques de pêcheurs avec une vue incroyable sur le fjord. Certains itinéraires en ski de randonnée débutent directement depuis l’hébergement. 

Rouler jusqu’au pied de Signalsteiden

La route qui débute de Lyngseidet jusqu’à Signalsteiden traverse le fjord en long. Pendant ce road trip, j’ai fait de nombreux arrêts pour prendre en photo ces paysages norvégiens. Au moment du coucher de soleil, les montagnes deviennent rose pastel, le décor paraît irréel. Lorsqu’il n’y a pas de vent, le reflet des montagnes dans l’eau est parfait. 

Que voir et que faire dans les Alpes de Lyngen. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Paysages le long de la route qui mène à Lyngsteidet
Signalsteiden dans les Alpes de Lyngen. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Le sommet de Signalsteiden

Que voir en 5 jours sur l’île de Senja en hiver ? 

L’île de Senja est l’une des plus grandes îles de Norvège. Ses paysages sont époustouflants et nécessitent plusieurs jours de road trip afin de bien les apprécier. Parmi les incontournables spots photos, les dents du diable, la passerelle de Bergsbotn, le parc d’Andertalen et Sifjord, le sommet de Segla…vous laisseront de magnifiques souvenirs. 

Découvrir l'île de Senja en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Une cabane de pêcheur à Gryllefjord sur Senja

Où voir des rennes sur l’île de Senja

Les rennes et les élans sont des espèces sauvages que vous pourrez facilement observer lors de votre voyage. Sur les routes, vous verrez des panneaux signalant les passages à risques, soyez vigilant lorsque vous traversez ces zones, car les accidents lors de rencontres surprises sont fréquents. J’ai croisé beaucoup de rennes en allant au nord de l’île de Senja, sur la route qui mène à Skrolsvik. Ils étaient en troupeaux, juste aux bords des routes, j’ai pu facilement les photographier et les observer. 

Où voir des rennes en Norvège ? crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Des rennes en liberté au sud de l’île de Senja

J’ai aussi fait une rencontre magique avec deux rennes, lors de ma sortie en ski de randonnée sur le sommet de Husfjell. Ils étaient là, comme des rois qui dominent les fjords enneigés. 

Où voir des rennes enliberté autour de Tromso : l'île de Senja. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Faire la randonnée de Segla sommet mythique

Durée : 2 à 3h 
Distance : 3,7 km
Dénivelé : 520 m 
Difficulté : facile 

Segla est un sommet emblématique de l’île de Senja, il est reconnaissable par sa forme de cône dominant Mefjorden, tombant à pic dans la mer et entouré des autres sommets de l’île. Cette randonnée avait été un coup de cœur lors de mon premier voyage sur Senja, alors je voulais absolument la refaire avec de la neige. 

La randonnée de Segla sur l'île de Senja. crédit photo :Clara Ferrand - blog Wildroad
Le sommet de Segla au coucher du soleil

Pour y accéder, il faut se rendre à Fjordgard où se trouve un parking au pied d’une petite piste de ski. Les raquettes ou les skis sont nécessaires pour faire cette randonnée en hiver, au risque de vous enfoncer jusqu’en haut des jambes. La randonnée a pour but le sommet de Hesten, qui se situe juste en face de Segla et permet d’avoir cette magnifique vue à 360 degrés que l’on voit partout. 

Coucher de soleil e, hiver depuis Segla sur Senja. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Sortie en ski de randonnée au sommet de Husfjellet

Durée : 3-4 heures 
Distance : 6,5 km
Dénivelé : 673 m D+
Difficulté : moyen 
Pente : 27°
Départ : parking de l’église de Skaland 

En cherchant une randonnée pour mon niveau débutant en ski de randonnée dans le livre Safer Ski touring in Norway, je suis tombée sur l’ascension de Husfjellet. C’est un sommet qui se trouve du côté de Skaland offrant un panorama incroyable sur l’île de Senja en seulement 2 h d’ascension

La vue sur les fjords depuis Husfjellet

Pour les amateurs de ski de randonnée, n’oubliez pas de prendre vos couteaux pour la dernière partie de l’ascension qui est exposée au vent et souvent gelée. Cette randonnée est également accessible en raquettes pour ceux qui préfèrent ce moyen de déplacement.

La vue au sommet de Husfjellet sur l'île de Senja. crédit photo : Clara Ferrand- blog Wildroad
Panorama sur Senja depuis Husfjellet
Faire du ski de randonnée au départ de Skaland pour aller à Husfjellet. crédit photo : clara ferrand - blog Wildroad
Les dents du diable depuis Husfjellet

Où dormir sur l’île de Senja pour être au cœur de la nature

Senja Fjordhotell est un très bel hébergement situé au nord de l’île de Senja. Les chambres sont décorées de manière épurée avec un pur style scandinave. La grande baie vitrée du restaurant permet d’observer les aurores boréales lorsqu’on est à table. 

Hebergeîlment sur l'e de Senja le Senjafjord Hotel. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Senja fjordhotell

L’hôtel dispose également d’un espace spa, ainsi que d’un jacuzzi pour se délasser après une journée de randonnée. Chaque soir, le menu proposé par un chef, vous permet de déguster des plats traditionnels comme du renne en sauce

Dormir au Senjafjord hotel sur l'île de Senja. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Découvrir la cuisine norvégienne au restaurant de Mefjord Brygge 

Mefjord Brygge est un complexe hôtelier qui possède son propre restaurant. Sur l’île de Senja, vous devez absolument goûter au saumon d’Husøy issu de la pêche locale. La salle est décorée pour nous mettre dans une ambiance de port de pêche norvégien. Pensez à réserver en amont votre table, car il y a peu de restaurants sur l’île et ils sont vite pris d’assaut. Vous pourrez également déguster des bières locales pour accompagner vos plats. À l’entrée du restaurant se trouve un petit shop, où vous pourrez choisir des souvenirs à ramener à vos proches. 

Visiter la ville de Tromsø au nord de la Norvège

Bien que j’ai atterri à Tromsø, j’ai décidé de ne pas dormir dans la ville, mais seulement d’y faire une journée de visite. À vrai dire, je n’avais pas un très bon souvenir de cette ville situé au nord du cercle polaire arctique, car la dernière fois que j’y suis allée, c’était pour essayer de réparer ma tente cassée lors d’une tempête sur Senja.

Comme dans toute ville des pays du Nord, les hébergements à l’intérieur du centre-ville et en périphérie sont bien plus chers qu’autre part. Je ne voyais donc pas l’intérêt d’y passer plus de temps, sachant que j’avais une voiture pour me déplacer. Cependant, visiter Tromsø peut s’avérer être une bonne idée lorsque la météo est capricieuse. J’ai donc profité d’une journée pluvieuse pour découvrir les attractions qu’elle propose.

Le port de Tromso au nord de la Norvège. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Le port de Tromso

Les meilleurs cafés pour manger un roulé à la cannelle 

Ma passion pour les roulées à la cannelle a débuté lors de mon premier voyage en Suède lorsque j’avais 19 ans. Depuis, dès que je voyage dans un pays nordique, je pars à la recherche du café où je pourrais déguster le meilleur roulé à la cannelle du coin ! À Tromsø, il existe de nombreuses adresses sympas pour se réchauffer. J’ai testé le Smørtorget Café, qui en plus de proposer des roulés à la cannelle fait maison, propose des plats chauds comme de bonnes soupes de légumes pour se restaurer. L’ambiance est très décontractée dans ce café faisant également office de boutique de seconde main. 

Adresse : Smørtorget café, Fredrik Langes gate 9, 9008 Tromsø, Norvège

Le café Smortorget dans la ville de Tromso. crédit photo : clara Ferrand - blog Wildroad
Le café de Smortorget à Tromso

Voici quelques adresses supplémentaires de cafés à Tromsø :

  • Cozy world & Cozy cafe!, Storgata 45, 9008 Tromsø, Norvège
  • Frø cafe, Storgata 102, 9008 Tromsø, Norvège
  • Risø mat og kaffebar, Strandgata 32, 9008 Tromsø, Norvège

Faire du shopping dans la boutique locale Rein love Clothing

Cette boutique locale, située en centre-ville, propose des habits et des accessoires designés ici à Tromsø. Parmi les bonnets, vous trouverez toutes les couleurs de l’arc-en-ciel pour répondre aux différents goûts. Les tee-shirts et pulls Rein Love Clothing sont fabriqués en coton bio, ce qui est très agréable à porter. Le gérant de la boutique ainsi que les vendeurs sont très accueillants, ils vous aideront dans vos choix pour ramener des petits cadeaux pour vos proches ou vous-même. 

Adresse : Rein Love Clothing, Storgata 98, 9008 Tromsø, Norvège

La boutique Rein love Clothing à Tromso. crude photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
La boutique de Rein Love Clothing à Tromso

Manger un hot-dog dans le plus petit restaurant street-food du monde

Le Raketten est une curiosité en plus centre-ville de Tromsø. De loin, cette petite cabane jaune ressemble à un kiosque à journal, or, il s’agit du plus petit restaurant street-food du monde, où l’on peut déguster des délicieux hot-dog. Pour ceux qui veulent découvrir les saveurs locales, vous pourrez prendre un hot-dog à la viande de renne, et pour les autres, vous aurez une option végétarienne. La serveuse nous met tout de suite dans une ambiance chaleureuse et nous invite à partager un moment autour du feu de camp, juste devant le Raketten. Comptez seulement 100 Nok, soit 10 euros, pour un plat accompagné d’une boisson. 

Chasser les aurores boréales dans les fjords norvégiens 

Dans l’Histoire des peuples du Nord, les aurores boréales sont associées aux esprits, et lorsqu’on se retrouve face à l’une d’elles, on comprend toute la magie qui les entoure. L’apparition de ce qu’on appelle ici des northerns lights, sont dues à une forte activité solaire. Dès fin août, lorsque la nuit s’installe de nouveau dans les pays du Nord, il est possible de les observer. 

Où voir les aurores boréales en Norvège. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Quelle est la meilleure période pour observer les aurores boréales ?

Lorsqu’on lieu les équinoxes, autour des 21 septembre et 21 mars, on connaît un regain d’activité aurorale dû à des conditions exceptionnelles d’alignement entre les champs magnétiques, le vent solaire et le vent terrestre. De plus, à cette période, le ciel est souvent dégagé ce qui offre des conditions optimales pour observer les lumières du nord danser dans le ciel étoilé. 

Quelle est la meilleure période en Norvège pour observer les aurores boréales. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Les applications pour prévoir l’apparition des Northerns lights 

Aucune application ne vous donnera la certitude de voir des aurores boréales. Cependant, certaines d’entre-elles vous donneront des informations sur l’indice Kp selon l’endroit où vous vous trouvez, ce qui pourra vous indiquer les chances que vous avez d’en apercevoir

Aurora Forcast est l’application leader du marché pour obtenir des informations sur l’observation des aurores autour de vous. Vous pourrez vous géolocaliser et avoir accès aux prédictions pour les heures à venir. Attention toutefois à ne pas tout miser sur ces applications, car vous pourriez passer à côté de belles aurores boréales qui n’auront pas été prévues.

Qu’est-ce que l’indice Kp ? 

Cette mesure indique le niveau de perturbation du champ magnétique terrestre sur une échelle de 0 à 9. Plus le chiffre est élevé, plus la perturbation est importante et donc plus il y a de chance pour qu’une aurore boréale se forme. Par exemple, un indice Kp de 4 est une bonne valeur, mais vous pouvez tout à fait en observer aussi lorsque l’indice Kp est autour de 2 ou 3. 

Mes conseils pour photographier des aurores boréale

Grâce à mon ami photographe Vincent du blog Vincent Voyage, j’ai pu expérimenter la prise de vue des aurores boréales. Alors que j’avais déjà une expérience en astro-photo, les conditions étaient totalement nouvelles pour moi et j’ai dû adapter mon mode de prise de vue. 

  • Avoir un ciel dégagé sans nuage à l’horizon
  • Être dans un lieu avec un horizon suffisamment dégagé, vous trouverez des idées de spots à aurores boréales sur le blog de Vincent Voyage
  • Ne pas avoir de pollution lumineuse, être à l’écart des villages ou de toute source de lumière comme des feux de voiture
  • Posséder un trépied ainsi qu’un objectif grand-angle 
  • Éviter les nuits de pleine lune 
  • Sortez dès que la nuit est bien installée et soyez patient jusqu’à 3 ou 4 heures du matin
  • Préparez bien vos réglages sur l’appareil photo pour réaliser des pauses longues. (ouverture maximum, 1000 ISO, 10 sec) 
  • Habillez-vous chaudement et surtout prenez des sous-gants et des gants chauds pour ne pas avoir froid aux mains, vous devrez garder votre dextérité pour affiner vos réglages. 
Les conseils photos pour les northerns lights. crédit photo : clara Ferrand - blog WIldroad

Ma première rencontre avec les lumières du nord 

L’un de mes objectifs de ce voyage était de voir de belles aurores boréales, celles dont on se souvient toute sa vie. En réalité, j’avais peur d’être déçue, car j’avais lu que l’effet visuel en vrai était beaucoup moins impressionnant que les photos que l’on pouvait faire. Pendant ces 10 jours de voyage au nord de la Norvège, j’ai eu de multiples occasions d’en voir, car j’ai eu beaucoup de chance avec une météo clémente une bonne partie du séjour. Cependant, étant donné que je pratiquais des activités sportives pendant la journée, je n’arrivais pas à veiller très tard et donc à 00h j’étais au lit. 

La première fois que j’ai vu le spectacle des northerns lights, c’était le premier jour, sur la route de l’aéroport vers les Alpes de Lyngen. Je me suis arrêtée sur le bas-côté pour les regarder. Cela ressemblait plus à une traînée blanche qu’aux grandes courbes vertes que j’avais pu imaginer.

La deuxième fois que je les ai observées, c’est quand je suis sortie un soir après dîner, sur l’île de Senja. Je suis allée au bout du Fjord pour m’écarter de la pollution lumineuse. Cette fois-ci, j’ai pu distinguer plus nettement la danse de ces lumières que mon appareil photo capturait vertes. Bien que cela restait timide, c’était la première fois que j’arrivais à la capturer de manière visible. 

La pollution lumineuse et les aurores boréales. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

À la fin de mon séjour, j’étais un peu frustrée de ne pas avoir vu de grosses aurores boréales, alors que Vincent m’avait dit toute la semaine que je m’étais couchée trop tôt pour voir celles qui explosaient dans le ciel vers 2h du matin

Pour ma dernière soirée en Norvège, les prévisions météo étaient bonnes et l’indice Kp laissait présager une apparition. À 22 h, je prends la direction de l’île de Kvaloya où se trouve une route isolée entre Grotfjord et Tromvik. Au début de la nuit, des petites aurores de la même taille que celles observées au sud de l’île de Senja, font leur apparition. Nous sommes quelques-uns à avoir eu la même idée d’endroit pour photographier le spectacle. Dans la voiture, j’attends jusqu’à 23h45 pour assister à la danse des aurores boréales

C’est le festival, elles explosent dans tous les sens et sont très clairement visibles à l’œil nu, rien à voir avec ce que j’avais vu jusque-là. Plus aucun doute, lorsqu’on est face à des belles aurores, on ne peut pas être déçu, l’émotion est à son apothéose. Il y en a tellement dans tous les sens, que je ne sais plus dans quelle direction pointer mon objectif… Et je dois réajuster mes réglages sur l’appareil photo (vitesse et ISO), car leur puissance entraîne une luminosité bien plus forte que les précédentes. 

J’ai réalisé un de mes voyages de rêve, découvrir le nord de la Norvège sous la neige, faire du ski de randonnée et photographier les aurores boréales. Il y a une part de chance dans la réalisation de ce projet, car sans une météo favorable, le programme aurait été très différent. C’est pourquoi, lorsque vous programmez un voyage en Norvège, il est important de prévoir des jours blancs. Ce sont des moments où vous ne pourrez pas faire grand-chose à cause des tempêtes.

Une aurore boréale sur l'île de Senja. Credit photo : Clara Ferrand  - blog Wildroad

J’espère que mon expérience en Norvège pourra vous servir pour vos futurs voyages. Si c’est le cas, n’hésitez pas à laisser un petit mot lors de votre passage et à partager cet article avec vos amis. 

À bientôt sur Wildroad ! 

3 Commentaires

  1. Quel bonheur de te lire et de voir de tels clichés ! Je rêve tellement de Norvège… J’ai tellement froid pour rien que je ne suis pas sûre d’y aller en hiver, d’où mon admiration sans borne pour toi et ce voyage que tu as magnifiquement organisé ! Merci du partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *