Itinéraire à vélo en Alsace : la véloroute du vignoble en 3 jours

3 jours à vélo sur la véloroute du vignoble en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad

La route des vins est l’un des itinéraires à vélo les plus connus d’Alsace par les cyclotouristes. Il faut dire, cette région est plutôt bien équipée pour accueillir les cyclistes avec ses 2 500 km de pistes cyclables et voies vertes. C’est lors d’un séjour combiné vélo-rando que j’ai découvert la véloroute du vignoble, le concept était d’enchainer 3 jours de vélo puis 3 jours de rando sur le GR5 dans le massif des Vosges. Une bonne idée de séjour outdoor pour découvrir l’Alsace sans voiture et à votre rythme. Cet article est un guide pratique accompagné d’un récit de la route des vins à vélo de Marlenheim à Thann. 


SOMMAIRE :
Les itinéraires de l’Alsace à vélo
La route des vins, un itinéraire à vélo pour les débutants
Où louer un vélo en Alsace ?
Faire appel à un transporteur pour ses bagages
Quelle application vélo choisir pour suivre son tracé ?
Les hébergements qui accueillent les vélo sur la route des vins
Mon itinéraire de 3 jours sur la véloroute du vignoble en Alsace
– Jour 1 : Marlenheim à Obernai (26 km)
– Jour 2 : Obernai à Ribeauvillé (48 km)
– Jour 3 : Ribeauvillé à Thann ( 75 km)

Les itinéraires de l’Alsace à vélo, un choix de rêve pour cyclotouristes 

Comme je vous le disais en introduction, l’Alsace est une région qui a développé ses itinéraires à vélo ces dernières années pour devenir la première destination française du cyclotouristes avec ses 2 500 km de pistes cyclables aménagées. Sur le site internet de l’Alsace à vélo, vous pouvez remplir des paramètres tels que le nombre de kilomètres, la ville de départ et d’arrivée, le nombre de jours dont vous disposez… Et l’application web vous proposera un choix d’itinéraires à vélo correspondant à ce que vous cherchez.

Organiser osn itinéraire à vélo en Alsace pour une semaine. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

La route des vins, un itinéraire à vélo pour les débutants

N’ayant pas une grande expérience dans le cyclotourisme, je cherchais un itinéraire qui puisse être adapté pour une première fois à vélo sur plusieurs jours. La véloroute du vignoble est un circuit de 140 km de Marlenheim à Thann, faisable en 3 jours pour les débutants et en un week-end seulement pour ceux qui ont un niveau plus avancé. L’itinéraire passant par de nombreux villages classés plus beaux villages de France, nous savions par avance que nous allions nous arrêter fréquemment pour photographier les maisons colorées à colombage et découvrir le patrimoine alsacien. De plus, que serait un séjour à vélo en Alsace sans dégustation de grands crus dans un vignoble ? Nous avions donc aussi prévu plusieurs arrêts pour rencontrer les vignerons afin d’en apprendre un peu plus sur la fabrication du Riesling et du Gewurztraminer. 

Où louer un vélo pour faire un itinéraire sur plusieurs jours en Alsace autour de Colmar. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
Quel itinéraire choisir pour débuter en cyclotourisme en Alsace? crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Où louer un vélo pour son séjour en Alsace autour de Colmar

Alsa Cyclo tour est une entreprise locale montée par deux enfants de la région passionnés de vélo. Leur magasin principal se trouve à Eguisheim, un petit village alsacien plein de charme traversé par la route des vins, mais il existe aussi d’autres antennes à Strasbourg et Colmar. L’avantage de louer un vélo pour votre séjour est que vous n’aurez pas à penser à la logistique pour venir jusqu’en Alsace avec votre propre monture. Votre vélo vous attendra à votre point de départ et sera repris à votre ville d’arrivée. De plus, le personnel d’Alsa Cyclo tour sera toujours là en cas de pépin, vous pourrez les contacter à n’importe quel moment de votre séjour si vous rencontrez une difficulté avec votre vélo. 

Comment organiser son séjour à vélo sur la route des vins en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Location de vélo électrique pour l’Alsace à vélo

Avec eux, vous pouvez louer un vélo électrique, ce que je vous recommande pour votre premier séjour en cyclotouriste, car cela vous permettra de mieux apprécier l’itinéraire tout en faisant un peu d’effort. La batterie électrique située à l’arrière des vélos, en dessous du porte-bagage, n’est qu’une assistance, il faudra que vous pédaliez pour l’activer. 

Location d’un VTC pour faire votre itinéraire à vélo

Alsa Cyclo tour propose également à la location des vélos de type VTC classique. Hormis l’assistance électrique, vous aurez accès au même service comme la possibilité de louer des sacoches avec des attaches spécifiques pour vos affaires.

Où partir en été pour un itinéraire à vélo sur une semaine en Alsace. Crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Faire appel à un transporteur de bagage pour son séjour à vélo

Pour faciliter votre séjour à vélo, vous pouvez choisir de faire appel à un transporteur. Ce moyen logistique existe depuis longtemps pour les randonnées itinérantes. A chacune de vos étapes, un taxi s’occupe de récupérer vos affaires pour les apporter à votre prochain hébergement. Vous choisirez cette option pour les mêmes raisons qu’en rando, en vélo cela permet d’alléger le poids de sa monture et donc d’aller plus vite. Le prix varie selon le nombre de bagages à transporter, mais également selon la durée du service. Pour avoir fait un séjour sans transport de bagages et un autre avec, j’ai bien senti la différence, un vélo est très vite alourdi avec des affaires, même si on reste minimaliste. De plus, ne pas avoir toutes ses affaires sur soi permet de laisser plus facilement son vélo sans surveillance pour visiter une ville. 

Pour ce séjour, nous avons fait appel à Jean Horny, un taxi de la région qui est régulièrement engagé par Alsa Cyclo tour pour accompagner leurs clients.

Trouver un transporteur pour son séjour à vélo en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Quelle application choisir sur son smartphone pour suivre son itinéraire à vélo ?

Afin d’éviter de vous égarer, même si les itinéraires à vélo en Alsace sont très bien balisés, il est préférable d’avoir toujours sur soi la trace GPX. En amont pensez à télécharger le fichier GPX de la véloroute du vignoble d’Alsace pour l’uploader sur votre smartphone, Comme pour les applications de randonnée, il existe un grand nombre d’applications spécialisées pour les sorties à deux-roues. Voici celles que j’ai déjà testé et que je vous recommande : 

  • Komoot est la référence pour les cyclistes, vous pourrez télécharger votre propre fichier GPX et suivre chaque jour votre avancé. Komoot est une plateforme qui propose également des itinéraires grâce à une grande communauté de passionnés.
  • Strava est une application aussi populaire chez les cyclistes que chez les coureurs, avec cette application vous pourrez facilement enregistrer votre tracé et voir le temps que cela vous a pris. Une fois votre journée finie, vous pourrez facilement partager ces données avec vos proches. 
  • Bike GPX : C’est l’application que Mathilde a utilisé durant tout notre séjour en Alsace pour se repérer. Cette application a pour avantage de ne pas être énergivore lorsqu’on désactive la localisation automatique. 
Quelle application pour smartphone utiliser pour suivre son itinéraire à vélo lors d'un séjour cyclotourisme en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Les hébergements sur la route des vins qui accueillent les touristes à vélo 

Les hôtels, chambres d’hôtes et les autres hébergements qui accueillent les cyclistes sont référencés sur le site de l’Alsace à Vélo. Selon votre budget, vous pourrez choisir de dormir dans un hôtel 4 étoiles ou un camping. En passant par le site de l’Alsace à vélo, vous êtes sûr que vous serez bien accueillis avec votre monture. Chaque hébergement référencé possède un endroit pour stocker les vélos. Cependant, veillez tout de même à avertir votre hébergement en amont pour vérifier le nombre de places disponibles dans le local à vélo, surtout si vous prévoyez de venir en groupe. Pour repérer les hébergements disposés à accueillir des cyclistes vous pouvez vérifier qu’il possède le label « Accueil vélo ». 

Mon itinéraire de 3 jours en Alsace : la véloroute du vignoble (140 km)

Informations pratiques pour faire la véloroute du vignoble

Difficulté : Facile 
Durée : 3 jours 
Ville de départ : Marlenheim
Ville d’arrivée : Thann 
Balisage : Une vigne et un vélo 

Jour 1 : De Marlenheim à Obernai à la découverte des villages Alsaciens à vélo – 26 km

Se mettre en selle à Marlenheim

C’est à Paris gare de l’Est que commence ce séjour, je rejoins alors Mathilde, du blog voyager en Photo qui m’accompagne pour ce séjour à vélo. Après 2h de train nous voici arrivées à Strasbourg, la capitale Alsacienne, connue pour sa cathédrale et son quartier de la petite France. À peine arrivées, nous sommes embarquées dans une navette en direction de Marlenheim pour débuter notre périple. Nos vélos nous attendent fièrement dans la cours de l’office du tourisme de Marlenheim, où notre transporteur nous délivre toutes les infos pour que notre séjour se déroule bien. Après lui avoir donné nos affaires et ouvert l’application GPX sur nos smartphones, nous voilà en selle, prêtes à découvrir l’Alsace à vélo. 

Sachez qu’il existe une véloroute qui permet de venir jusqu’à Marlenheim depuis Strasbourg à vélo, il s’agit du canal de la Bruche. 

Début de la véloroute du vignoble à Marlenheim en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Molsheim et sa porte médiévale, une découverte humide

Avec les premiers kilomètres, nous découvrons que l’itinéraire est très bien balisé, il nous suffit de suivre les icônes avec un vélo et une grappe de raisin qui indiquent notre prochaine étape. Nous arrivons rapidement à Molsheim le premier village de notre itinéraire. Cette visite est accompagnée d’une grosse averse, heureusement que nous avions prévu des vestes imperméables ainsi qu’un pantalon de pluie. Nous profitons de cette averse pour nous mettre à l’abri et découvrir les vestiges médiévaux de la ville. L’hôtel de ville sur la place principale ainsi que la porte des Forgerons sont deux monuments à ne pas manquer.

Les doux baisers de Rosheim 

Au fur et à mesure que nous avançons dans l’itinéraire, le massif des Vosges se rapproche et avec lui de Mont Sainte-Odile sur lequel se trouve une abbaye. À notre arrivée à Rosheim, il y a toujours beaucoup d’humidité dans l’air, nous en profitons alors pour faire une pause et découvrir l’église romane Saints Pierre et Paul qui date du XIIe siècle. Ce monument central de Rosheim est entouré de petits commerces, dont la boutique de Marie B, qui est à l’origine des Bisous de Rosheim. Ces derniers ne sont autres que des petites gourmandises avec un cœur praliné recouvert d’une meringue au café et au Grand Marinier. Pour continuer sur le registre culinaire, vous devez aussi goûter au Ropfkueche, une brioche à la cannelle et aux noisettes qui m’a beaucoup rappelé les roulés à la cannelle suédois. 

L'église romane sur la route des vin à vélo à Rosheim. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Trouver les portes du bonheur sur la voie verte

Dans notre itinéraire, nous avons fait un petit détour pour aller voir les portes du bonheur qui se trouvent sur l’ancienne voie ferrée transformée en voie verte. Si vous avez le temps, je vous conseille de pousser jusqu’au belvédère de Saint-Nabor où se trouve une œuvre monumentale de Reiulf Ramstad un artiste norvégien. Nous n’avons pas eu le temps d’y aller, mais nous avons quand même pu nous rendre au niveau des portes du Bonheur autour desquelles se trouvet des vestiges de rails du chemin de fer ainsi que d’autres œuvres contemporaines et de land art. 

Le portes du bonheur sur la voie verte autour de Rosheim en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Obernai et ses maisons à colombages 

C’est en fin d’après-midi que nous sommes arrivées à Obernai, nous avons pris la décision de poser directement nos vélos à l’hôtel où nous séjournions. Le Colombier, un établissement 4 étoiles situé au cœur de la ville dispose d’un local à vélo sécurisé parfait pour entreposer nos compagnons d’aventure pour une nuit. Après avoir enfilé des habits de ville, nous avons été faire un tour dans Obernai. Lors de votre visite de la ville, vous ne devez pas louper son beffroi ainsi que la halle aux blés facilement reconnaissable avec ses petites aérations de toit. En pleine saison, pensez à réserver une table dans l’un des bons restaurants de la ville. Le Winstub La Dime fait partie de ces adresses traditionnelles où l’on déguste une bonne flammekueche. Avant de Quitter la ville, pensez à faire un tour sur les remparts médiévaux qui accueillent depuis cette année le marché. 

Découvrir l'Alsace à vélo avec un itinéraire de Marlenheim à Obernai. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Jour 2 : mon itinéraire à vélo de Obernai à Ribeauvillé – 48 km

Le Mont National pour un panorama sur le massif des Vosges 

Après une bonne nuit réparatrice à notre hôtel, nous avons pris un petit-déjeuner copieux avant d’enfourcher nos vélos pour cette deuxième journée en Alsace. Avant de quitter définitivement Obernai, nous nous sommes rendus au sommet de Mont National, où se trouve le mémorial de la ville et un magnifique panorama sur le mont Sainte-Odile et le massif des Vosges. 

Le belvédère du mont National à Obernai en Alsace avec la vue sur le massif des Vosges. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Le panorama sur le massif des Vosges depuis le mont Royale à Obernai. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Gertwiller pour plonger dans le conte de Hansel et Grethel

Pour notre première visite de la journée, nous nous sommes arrêtées à Gertwiller où se trouve la Maison du Pain d’épices et le Palais du Pain d’épice, deux établissements qui vous permettront d’en connaître un peu plus sur l’histoire de ce biscuit alsacien. Ici, j’ai renoué avec mes origines alsaciennes, ma grand-mère ainsi que ma mère prépare tous les ans des fournées de pain d’épices pour les fêtes de Noël. À la Maison du Pain d’épice, j’ai retrouvé cette ambiance conviviale dans un décor traditionnel. C’est ici que la famille Lips y fabrique des milliers de petits pains d’épices depuis 1806. 

Halte à vélo dans les jardins de Barr pour le pique-nique

Barr est une petite ville charmante où les maisons à colombages rivalisent entre elles pour savoir laquelle est la plus belle. Après avoir trouvé une boulangerie pour acheter un sandwich, nous nous sommes rendues dans le jardin du musée de la Folie Marco situé dans les hauteurs de la ville. Si nous avions eu le temps, j’aurais bien fait une petite sieste digestive dans le jardin, un endroit très agréable pour se reposer.

Le village de Barr sur la véloroute du vignoble en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Les maisons à colombages du village alsacien de Barr. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Sur la véloroute vallonnée de Mittelbergheim entre les vignobles 

En ce début d’après-midi, nous poussons un peu la pédale afin d’arriver à l’heure à notre rendez-vous pour une dégustation de vin, un des buts de notre venue en Alsace ! Pour arriver à Dambach-la-ville, le lieu de notre rendez-vous, nous traversons une multitude de petits villages tous plus mignons les uns que les autres. Pas besoin de faire de détour, car les villages de Mittelbergheim et Itterswiller se trouvent sur le tracé de la véloroute du vignoble. Sur cette partie de l’itinéraire, la route est très vallonnée, alors nous sommes contentes d’avoir des vélos avec assistance électrique. 

Le balisage de l'itinéraire de la route des vins en Alsace à vélo. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Dégustation de vins d’Alsace à Dambach-la-ville 

Dietrich est une famille de vignerons reconnue en Alsace, mais aussi dans la France entière pour son vin bio. Le fils Dietrich est un vigneron de la nouvelle génération, il travaille avec ses parents pour faire ressortir au mieux les arômes de la terre qu’il cultive, car pour eux c’est le terroir qui prévaut au cépage. C’est-à-dire que les arômes d’un vin dépendront du sol sur lequel sont implantées les vignes. Dans les caves, on retrouve les foudres en chêne avec des trous d’homme qui participent, grâces aux dépôts au fil des ans, à l’élaboration d’un vin d’Alsace que l’on retrouve sur les meilleures tables. 

Dégustation de vin dans le vignoble de Dietrich à Dambach-la-ville. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Avant de Quitter Dambach-la-ville, nous avons été voir la chapelle Saint-Sébastien où se trouve un ossuaire avec les restes des villageois ayant perdu la vie au cours de la guerre des Paysans. Au-dessus de celui-ci une inscription éloquente indique «  Ce que vous êtes, nous l’étions, ce que nous sommes, vous le deviendrez ».

Panorama sur Dambach-la-ville depuis La Chapelle. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

La véloroute du vignoble et le patrimoine alsacien

Nous voici sur la dernière partie du tracé pour ce deuxième jour, avant d’arriver à Ribeauvillé notre ville étape pour ce soir nous devons encore un peu pédaler. Nous passons alors du département du Bas-Rhin au Haut-Rhin avec pour toile de fond le château du Haut-Koenigsbourg. Auparavant, je n’avais jamais prêté attention au fait qu’il y ait un si grand nombre de châteaux et de forteresses dans le massif des Vosges. Un séjour à vélo permet de mieux apprécier le patrimoine d’une région, car on prend le temps d’observer ce qui nous entoure. 

Le château de Haute Koenigsbourg depuis la piste cyclable. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Une étape incontournable : Ribeauvillé et ses 3 châteaux

À notre arrivée à Ribeauvillé, nous avons été surprises de voir une aussi grande densité de touristes alors que jusqu’à maintenant nous étions plutôt tranquilles sur les pistes cyclables. Autour de Ribeauvillé, se trouvent une multitude de villages classés plus beaux villages de France, ce qui en fait un endroit très attractif pour les touristes. Cependant, cela ne m’a pas empêché d’avoir un gros coup de cœur pour ce petit village et ses trois châteaux perchés. J’ai d’ailleurs profité de cette étape pour faire la randonnée des 3 châteaux de Ribeauvillé une balade incontournable du massif des Vosges. 

L’histoire de Ribeauvillé est très intéressante, elle fut d’abord divisée en 4 quartiers appartenant à 4 souverains différents avant d’être réuni pour ne former qu’une ville. Aujourd’hui, on peut encore observer les vestiges du passé en traversant la porte de la tour des Bouchers située au cœur de la ville actuelle. Appelée la cité des Ménétriers pour avoir eu un roi qui a agi en faveur de l’un d’eux, n’oubliez pas de lever la tête pour voir les nids de cigognes sur les toits ! 

Le costume traditionel alsacien dans les rues de Ribeauvillé. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Où dormir et manger à Ribeauvillé ?

L’hôtel de la Tour est situé au cœur de la ville, il possède un endroit pour stocker votre vélo. N’hésitez pas à demander une chambre avec la vue sur la tour pour un beau réveil. 

Pour le dîner, je vous conseille le caveau de l’Ami Fritz qui sert jusque tard dans la soirée. À la carte, vous trouverez tous les plats typiques de la région, c’est un bon rapport qualité-prix. 

Jour 3 : Fin de la véloroute de Ribeauvillé à Thann – 75 km

Parenthèse enchantée à Riquewihr

À quelques kilomètres de Ribeauvillé, se trouve Riquewihr, mais cette ville ne se trouve pas officiellement sur l’itinéraire de la véloroute du vignoble. L’avantage d’être autonome en voyage et d’avoir un vélo, c’est qu’on peut improviser et décider de faire un détour lorsque cela nous chante. Nous avons donc pris la piste cyclable qui relie Ribeauvillé à Riquewihr. Heureusement nous avons pu découvrir Riquewihr très tôt le matin, avant que les hordes de touristes n’arrivent, sinon nous aurions connu le même sort que la veille à Ribeauvillé. Avec ses petites ruelles pavées, cette ville nous séduit tout de suite, et nous en profitons même pour faire un tour dans le magasin de décorations de Noël situé en face de la tour. 

Dégustation de Flammekueche à Turkeim

Il est un peu tôt lorsque nous arrivons à Turkheim, mais happées par la beauté de ce village (encore une fois) nous décidons de faire notre pause de midi ici. Nous choisissons au hasard un restaurant, le Caveau du Vigneron, qui s’avérera être une très bonne adresse pour déguster des flammekueches. Mathilde n’hésitera pas à en prendre une au Munster alors que moi je reste sur la classique, aucune d’entre nous n’en a laissé une miette. Ici aussi, lorsque nous levons la tête, nous apercevons des cigognes, ces grands oiseaux migrateurs réintroduits en Alsace au début des années 70. 

Eguisheim le village alsacien qui aurait inspiré Disney

Cette troisième journée sur la véloroute du vignoble est ponctuée par des visites de villages tout aussi mignons les uns que les autres. À Éguisheim nous rencontrons Maxime, l’un des fondateurs d’Alsa Cyclo tour qui nous accueille avec un jus fraîchement préparé, un vrai boost d’énergie.Nous en profitons pour visiter Eguisheim en sa compagnie. Maxime, qui connaît le village comme sa poche, nous a emmenées dans la ruelle qui aurait inspiré Disney pour le village de la Belle et la Bête.

L'itinéraire à vélo traverse des villages alsaciens de charme comme Eguisheim. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Découverte d’un circuit de VTT électrique dans les vignes à Pfaffenheim 

Pour cette dernière étape de la véloroute du vignoble, nous ne pouvions pas passer à côté d’une dernière dégustation de vin. Au domaine de Rieflé, nous avons découvert un circuit original, qui permet d’allier sport et découverte du domaine viticole. Depuis quelques années, l’entreprise familiale propose des balades à VTT électrique dans ses coteaux. Nous n’avons pas eu le temps de faire un circuit en entier, mais le peu que nous en avons vu était vraiment très sympa. Nous étions contentes de troquer nos lourds VTC contre des VTT qui nous permettaient d’aller sur des chemins plus caillouteux.

Pour le Vélo’Vigne, vous pouvez contacter le domaine de Rieflé.Prévoyez au minimum une demi-journée pour bien profiter de cette activité.

Balade à VTT électrique dans les vignobles alsaciens. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
L'itinéraire de la route des vins à vélo sur 3 jours. Crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

À vélo entre les vignobles jusqu’à Cernay

Sur cette partie de l’itinéraire, nous étions au milieu des vignobles. D’ailleurs une des choses marrantes que nous avons remarquées, est que chaque vignoble possède son propre insigne Hollywoodien à son nom, installé sur l’un de ses coteaux. L’itinéraire nous mène jusqu’à Cernay, une petite ville dont l’intérêt principal est sa porte médiévale.

La porte médievale de Cernay en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Une cigogne sur les rives de Thur en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Notre arrivée à Thann, la fin de la véloroute du Vignoble 

Après 140 km, nous voici arrivées à notre destination finale, Thann dont on dit que le clocher est le plus beau de la région. De justesse, nous avons pu visiter la collégiale de Saint-Thiébault avant sa fermeture, un bel ensemble gothique récemment restauré. Au milieu de la ville, se trouve la Thur, une rivière qui traverse le département. La fin de journée arrive vite, alors après avoir immortalisé la fin de notre séjour à vélo, nous prenons la direction de notre hôtel situé dans les hauteurs de la ville d’où nous partirons pour débuter le GR5 à pied le lendemain.

De Marlenheim à Thann pour la véloroute du vignoble en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

J’espère que ce récit vous aura donné envie de découvrir l’Alsace à vélo. Pour ma part, j’ai adoré ces 3 jours passés à découvrir chaque petit village alsacien et rencontrer des personnes passionnées et attachantes. J’espère avoir l’occasion de faire d’autres itinéraires à vélo dans la région, peut-être plus au nord du massif des Vosges cette fois-ci.

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à l’épingler avec les images ci-dessous.

À bientôt sur Wildroad ! 

Ce reportage a été réalisé dans le cadre d’une collaboration avec l’Alsace à vélo grâce à l’agence AiRPur. Cependant, je reste entièrement libre dans la rédaction de cet article qui retranscrit mon expérience personnelle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.