Visiter Potosí la ville classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO

Potosi ville classée à l'UNESCO

Potosí est une ville dont je n’avais jamais entendu parler avant de mettre les pieds en Bolivie, mais cela aurait été dommage de passer à côté, car elle est pleine de surprises. 

En moins d’un jour, nous avons eu le temps de visiter ses églises classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO, la maison de la moneda, et de voir une fête traditionnelle. Allez, je vous emmène avec moi dans cette ville, qui un jour fut la plus riche du monde. 

Comment aller à Potosí en bus ?

Nous sommes arrivés à Potosí par un bus de nuit qui nous a déposé à 8h du matin à la nouvelle gare de bus de la ville. Nous étions partis la veille de La Paz à 22h30 après avoir peiné à trouver un bus de libre. Nous venions seulement d’arriver en Bolivie et c’était la première expérience que nous avions des bus dans ce pays. Autant vous dire que c’est beaucoup plus chaotique pour acheter des billets qu’au Pérou. En Bolivie, il faut aller voir chaque compagnie qui nous attire avec un ou une crieuse qui annonce les destinations. Ensuite, il faut s’assurer que le bus partira bien à l’heure indiquer et trouver son quai tout seul, sans oublier de payer la taxe de gare qui est en générale de 1,50 euros. Contrairement à Cruz del sur au Pérou, les bus boliviens ne proposent pas d’encas au cours du trajet, prévoyez donc tout ce qu’il vous faudra pour tenir 10h de route.

Depuis La Paz, nous avons payé 129 bolivianos pour rejoindre Potosíen classe VIP avec El Dorado.

Visiter le centre-ville de Potosí classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO

Depuis la gare routière, nous avons pris un taxi qui nous a déposé sur la place du 10 Novembre facilement reconnaissable avec ses colonnades blanches. Nous avons commencé la visite de la ville en nous baladant dans les rues, car la plupart des musées étaient encore fermés. Nous en avons profité pour admirer les façades coloniales et l’architecture baroque des églises. Nous sommes allés à la place du marché où un petit stand de friture nous a appâté avant de retourner sur la place principale de Potosí visiter la maison de la monnaie.

Plaza de 10 novembre potosi Plaza de 10 novembre potosi arcades coloniales Potosi

Coccinelle à Potosi centre-ville

La Casa nationale de la Moneda à Potosí

Potosí est connue principalement pour ses mines d’argent qui firent autrefois sa renommée mondiale. Cette ville fut la première importatrice de monnaie au monde ce qui la rendit très riche avec beaucoup plus d’habitants que Paris ou Rome. Aujourd’hui les mines d’argent sont beaucoup moins exploitées, car il n’y a plus beaucoup de richesses dans le sol, la majorité de l’argent et de l’or en a déjà été extrait. Il est possible d’aller visiter ces mines, mais nous n’avons pas voulu le faire pour des raisons éthiques.

Casa de la moneda Potosi maison de la monnaie

Visite guidée de la Maison nationale de la monnaie

Pour visiter la casa de la moneda, nous avons dû suivre l’une des visites guidées organisée en espagnole, mais il en existe aussi en anglais. La visite de ce lieu n’est possible qu’avec un guide qui explique très bien toute l’Histoire de cette maison. D’ailleurs, cette maison est la première qui fut construite. Aujourd’hui elle ne sert plus à fabriquer de l’argent, c’est la seconde maison de la monnaie qui est toujours en activité, mais qu’il n’est pas possible de visiter.
La casa de la moneda fut érigée entre 1759 et 1773 par les Espagnols qui avaient senti le bon filon. L’activité se développa très vite et beaucoup d’évolutions techniques se sont mises en place permettant une production massive de pièces de monnaie. Les premières machines à fabriquer de l’argent sont exposées dans une grande salle au-dessus des écuries, car les chevaux tournaient la roue permettant de couler l’argent en lingot. La visite nous permet aussi d’accéder à une salle où sont exposés des tableaux de l’époque montrant la puissance de Potosí. Dans une autre salle le guide nous explique la signification des écritures et des visages figurant sur les pièces d’argent. Les pièces d’argent sortant de la maison de la monnaie de Potosí avaient toutes inscrit les lettres PTS superposées, ce qui d’après la légende donna le signe du Dollar $.

Informations pratiques
  • Adresse : Ayacucho, Villa Imperial de Potosí, Bolivie
  • Horaires : Mardi au Samedi de 9h à 12h30 puis 14h30 à 18h30, dimanche de 9h à 12h
  • Tarifs : 40 bol, 20 bol pour avoir le droit de prendre des photos

 

Horloge solaire Casa de la moneda potosi Horloge solaire Casa de la moneda potosi

Iglesia de San Francisco et sa vue panoramique sur Potosí

Nous avons dû choisir entre tous les lieux compte tenu du peu de temps qui nous étaient impartie celui que nous avions le plus envie de visiter et qui était ouvert, c’est pour cette raison que nous avons opté pour l’iglesia de San Francisco. Nous sommes rentrés dans l’église sans trop savoir si nous pourrions la visiter. Nous avons été accueillis par des sœurs très gentilles qui nous ont proposé une visite guidée rien que pour nous, car il n’y avait pas foule.Ainsi, nous avons pu voir le magnifique cloître et l’intérieur de l’église qui est vraiment somptueux. Théo a même visité la crypte, moi, j’ai préféré passer mon tour, car je ne me sentais pas trop à l’aise entourée de tous ces ossements.
Le clou du spectacle fut quand nous sommes monté sur le toit de l’église où nous avons pu avoir un panorama à 360° sur toute la ville et les mines d’argent au loin. La sœur nous a raconté que toutes les tuiles du toit avaient été moulées sur les cuisses des travailleurs du chantier, c’est pour cela que chacune d’entre elle, est de tailles différentes. Depuis le perchoir, on peut également voir le couvent Santa-teresa qu’il est possible de visiter.

Informations pratiques
  • Adresse : Nogales, Villa Imperial de Potosí, Bolivie
  • Horaires : visites guidées à 9h30, 11h, 15h, 16h et 17h
  • Tarifs : 15 bol

 

Couvent santa Teresa Potosi
Vue sur les mines d’argent
Eglesia de san Francisco potosi
Vue sur la ville de Potosi
Tuiles toit eglesia san francisco potosi
Les tuiles biscornues du toit de San Francisco
cloitre de l'eglise San Francisco potosi
Cloître de l’église San Francisco

Eglise san francisco potosi cloitre de l'eglise San Francisco façade Iglesia San Francisco potosí

Assister à Saint-Bartolomé une fête traditionnelle bolivienne

En nous promenant dans les rues du centre-ville, nous avons vu quelques personnes déguisées en habits traditionnels passer à toute vitesse,. Elles avaient l’air de se rendre à un événement. C’est comme cela que nous avons découvert que c’était le jour où les habitants fêtaient la Saint-Bartolomé. Curieux, nous nous sommes rendus sur la place où tout était en train de se préparer. Chaque habitant portait un costume traditionnel, il y avait plusieurs groupes de personnes qui manifestement défilaient ensemble, car ils portaient les mêmes couleurs. Nous avons traversé la foule pour arriver au tout début de la parade. Les caisses claires ont commencé à résonner et toute la fanfare a suivi. Mon cœur battait à mille à l’heure dans mon corps, j’étais tellement heureuse d’assister à cette fête traditionnelle. Tout était magnifique : les costumes scintillaient et les gens respiraient la joie. Nous avons dû quitter la fête pour aller prendre notre bus pour rejoindre la prochaine étape de notre voyage. Nous sommes repartis heureux d’avoir pu vivre un de ces moments authentiques.

La fête des Chutillos en trois jours de célébration dans la ville de Potosí 

Dans notre guide, la fête de Saint-Bartolomé était indiquée pour le 24 août, mais ce jour-là nous étions le 1er septembre. En fait la Saint-Bartolomé est célébrée durant 3 jours par les habitants de Potosí. Le premier jour, les habitants montent à La Puerta située à 6km de la ville où les gens des provinces alentours viennent danser. Le deuxième jour, les habitants de toutes les régions de Bolivie viennent faire des danses appartenant au patrimoine bolivien. Et le troisième jour, celui auquel nous avons assisté montre les différentes richesses culturelles et folklorique de la Bolivie.

Saint Bartolomé Saint Bartolomé potosi Saint Bartolomé Potosi Saint Bartolomé Potosi costumes Saint Bartolomé Potosi costumes Saint Bartolomé Potosi costumes Saint Bartolomé Potosi costumes

À la gare routière, nous avons pris notre bus en direction de Tupiza pour ensuite rejoindre le Sur Lipez et le Sara d’Uyuni. Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de l’épingler sur Pinterest afin de vous en servir pour votre voyage en Bolivie.

Visiter Potosi bolivie unesco Visiter potosi en Bolivie patrimoine de l'UNESCO

2 Commentaires

    1. Merci Marelune, j’espère que tu aura l’occasion un jour d’aller en Amérique du sud 😉 peut être qu’on ira ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *