Randonnée et bivouac hivernal au Petit Ballon dans le massif des Vosges 

Randonnée bivouac dans le massif des Vosges en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Le massif des Vosges au début de l’année 2021 a connu un très fort enneigement qui n’a lieu que rarement dans ce massif de moyennes montagnes. À cette occasion, j’en ai profité pour tenter une deuxième fois de l’année, un bivouac dans la neige après celui dans les Pyrénées. Cette fois-ci, c’est autour du Petit Ballon que j’ai décidé de me rendre pour faire une boucle au départ de Hilsen. Avec moi, j’ai amené 3 amis qui n’avaient jamais fait de bivouac en hiver. Dans cet article, en plus du récit de la randonnée, je vous donnerai quelques astuces pour réaliser à votre tour un bivouac dans la neige. 


Faire une randonnée en raquette dans le massif des Vosges
Comment accéder au massif des Vosges?
Mes conseils pour bivouaquer en hiver dans le massif des Vosges
La liste du matériel que j’utilise pour bivouaquer dans la neige 
La rando raquette du tour du Petit Ballon dans le massif des Vosges

Faire une randonnée en raquette dans le massif des Vosges

Comme je vous le disais dans l’intro, il est rare de voir autant de neige dans le massif des Vosges. Cependant il n’est pas rare que la neige recouvre les sommets, ce qui donne des conditions propices à une balade en raquettes dans le massif des Vosges. Pour des idées de randonnées à faire dans le coin, je vous recommande le blog de Vosges qui peut, un local qui partage énormément de circuits qu’il fait partout dans le massif. Si vous cherchez une randonnée sur plusieurs jours, vous pouvez regarder le sentier de grande randonnée du GR5, dont j’ai fait une partie l’été dernier de Thann à Belfort. 

Trouver des randonnées raquettes à faire dans le massif des Vosges. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Pour savoir si vous devez prendre des raquettes, le mieux est de regarder l’enneigement sur les webcams des stations de ski des alentours comme celles de la Bresse ou du Markstein. Cela vous donnera un aperçu en direct. Vous pouvez également contacter les offices du tourisme, celui de Guebwiller couvre le secteur du Grand Ballon, Petit Ballon et Markstein. 

Sentier de randonnée balisé autour du Petit Ballon pour une randonnée en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Comment accéder au massif des Vosges ?

Le massif des Vosges s’étend de Strasbourg au nord, à Belfort au sud. Il existe plusieurs gares TGV bien desservies depuis Paris au départ de la gare de l’Est ou la gare de Lyon. Voici les principales villes desservies : Strasbourg, Mulhouse, Colmar et Belfort. Comptez environ 50 euros pour un billet aller et environ 2h30 selon votre destination. Il existe même des OuiGo à destination de Strasbourg si vous avez un budget serré. 

Une fois que vous êtes arrivés à la gare TGV de votre choix, selon la partie que vous souhaitez explorer des Vosges, ça se complique un peu…Les bus locaux ne sont pas très réguliers. Prévoyez peut-être de faire du stop pour arriver jusqu’au départ de votre randonnée si vous n’avez pas d’autres choix. 

Panorama sur le massif des Vosges enneigé depuis le sommet de Steinmauer. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Mes conseils pour bivouaquer en hiver dans le massif des Vosges 

Il y a un an, j’avais fait l’expérience de bivouaquer dans le massif des Vosges pour la nouvelle année, avec une température exceptionnelle de 10 degrés. Autant vous dire que cette année les conditions n’étaient pas du tout les mêmes, la neige étant très présente, jusqu’à plus d’un mètre de profond à certains endroits. Parmi les trois personnes qui m’accompagnaient, toutes n’avaient pas le bon matériel pour un bivouac hivernal, cependant, elles ont quand même tenté l’expérience et ont adoré. 

Comment se préparer à un bivouac hivernal dans la neige. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Voici mes conseils pour planter votre tente dans la neige :

1) Trouver une zone qui ne sera pas exposer aux vents, pas trop proche des arbres au cas où la neige sur les branches venait à tomber dans la nuit

2) Délimitez la zone pour planter votre tente en tassant avec vos raquettes.

3) Enlevez la neige à certains endroits pour faire un sol plat si ce n’est pas déjà le cas, puis utilisez cette neige pour faire des petits murs qui vous protégeront du vent. 

4) Plantez votre tente à l’aide de sardine à neige ou enfouissez vos sardines normales sous la neige horizontalement pour vous en servir comme ancre à neige. 

5) Creusez un trou de 50cm de profondeur si la neige le permet pour faire une fosse à froid. Faites-la au niveau de l’abside, juste à l’entrée de votre tente, la fosse pourra également servir pour vous assoir confortablement afin d’enlever vos chaussures. 

La liste du matériel que j’utilise pour bivouaquer dans la neige

La rando raquette du tour du Petit Ballon dans le massif des Vosges

Distance : 8 km 
Dénivelé : 430 D+
Durée : 3h
Difficulté : facile +
Type : boucle
Départ : parking de Hilsen 

Départ de la randonnée du parking du village de Hilsen

Hilsen est un petit village alsacien dans les hauteurs de Linthal, c’est de là que j’avais commencé ma randonnée bivouac l’hiver dernier. Le petit parking du village permet de garer quelques voitures sans gêner. Le sentier débute juste derrière et part vers la droite pour quitter la route goudronnée et tomber sur le sentier balisé pour le Petit Ballon. 

Le Petit Ballon par Mullermatt

Il existe deux moyens d’accéder au Petit Ballon, par le sommet de Steinmauer ou par Mullermatt. Nous avons fait la boucle dans le sens Mullermatt puis retour par Steinmauer, cela  permet de monter plus doucement et d’être à l’abri dans les bois si la météo n’est pas bonne. Après quelques minutes de marche, la météo s’est vite gâtée pour nous, avec l’arrivée de la neige. 

Le sentier entre les arbres et les ruisseaux

La particularité de cette zone des Vosges est d’être très humide, lorsque la neige fond, il n’est pas rare de voir de petits ruisseaux se former sous la neige. Nous avons marché une heure dans cette forêt où les arbres étaient chargés de neige, donnant une ambiance féerique au massif des Vosges. Nous avons vu les petites cabanes de Mullermatt avant de commencer notre montée vers le Petit Ballon. 

Faire du hors sentier dans le massif des Vosges 

Il était 14h quand nous avons eu nos premiers gargouillis dans le ventre, signe que nous avions faim. Nous avons fait une pause pique-nique dans les bois alors que la neige commençait à bien tomber. Après cette pause, pas trop longue pour ne pas se refroidir, nous avons décidé de couper à travers bois afin de rejoindre une trace juste au-dessus que j’avais repérée sur mon application de randonnée. Nous avons ouvert la voie en faisant un peu de hors sentier à travers les sapins enneigés. Il n’y avait absolument personne à part nous. Rapidement, nous sommes retombés sur le balisage du carré jaune indiquant la direction du Petit Ballon. 

Tempête de neige sur le Petit Ballon

Une fois arrivés au pied du Petit Ballon, nous avons renoncé à monter au sommet à cause de la météo qui nous empêchait de voir à plus de 5 mètres devant nous. Nous avons alors continué en direction du refuge des amis de la nature, avant de chercher un endroit où poser nos tentes. Les panneaux d’indication étaient totalement recouverts de neige, donnant un air de petite Sibérie à cette partie du massif des Vosges. 

Randonnée autour du Petit Ballon en Alsace. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Préparer le campement pour bivouaquer dans la neige

La météo pour la soirée s’annonçait compliquée avec un vent fort et de la neige, ainsi que des températures très fraîches. Nous avons préparé le camp et aidé mes amis Pauline et Axel qui avaient une tente basique de chez Decathlon afin de passer une bonne nuit malgré tout. Nous avons pu finir l’installation juste avant que la météo se dégrade.  Après cela, j’ai pris le temps de faire quelques photos de nuit avec le trépied que j’avais amené. Le ciel s’est légèrement découvert le temps de faire quelques beaux clichés. 

Montage du campement dans la neige dans le massif des Vosges. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Une nuit polaire au pied du Petit Ballon

Nous nous sommes retrouvés à 4 dans ma tente Vaude qui nous permettait grâce à l’abside de pouvoir manger au sec. Au menu, nouilles chinoises, soupe et un munster pour rester un peu local. Ensuite, nous avons préparé deux bouillottes avec Pauline afin de pouvoir tenir nos pieds au chaud dans le duvet. Nous avons fait bouillir de l’eau que nous avons mise ensuite dans les gourdes classiques. Ma bouillotte m’a bien aidé pour le début de la nuit. 

Faire à manger dans la tente lors d'un bivouac en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Au milieu de la nuit le vent s’est intensifié, certaines bourrasques décrochaient des blocs de neige qui s’étaient accumulés sur la tente, faisant au passage un gros bruit. Heureusement pour moi, j’avais prévu mes boules Quies comme à mon habitude. Nous sommes sortis de la tente aux alentours de 8h, alors que le soleil pointait le bout de son nez après cette nuit chaotique. La température est descendue à -6 degrés dans la nuit, ce qui est déjà pas mal pour tester le bivouac hivernal. 

Bivouac dans le massif des Vosges en hiver. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Un bon petit déjeuner après une nuit glacial

Pauline et Axel, qui étaient dans la tente Quechua classique, nous ont avoué avoir fini dans le même duvet, et ne pas avoir beaucoup dormi. Cependant, le sentiment d’aventure que procure cette expérience, efface tous les moments désagréables  d’une nuit un peu fraîche. Nous avons déjeuné sur un tronc en guise de table juste à côté de notre campement. Nous avons repris quelques forces avant de continuer notre route sous un ciel de plus en plus dégagé. Devant nous, la vallée de Munster et ses sommets enneigés se dévoilaient. 

Lever de soleil dans le massif des Vosges après une nuit sous tente. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Le massif des Vosges avec un grand soleil et une neige immaculée

Pendant la nuit, la neige s’est accumulée sur le massif des Vosges, rendant le paysage encore plus époustouflant qu’à son habitude. Nous avons profité de la vue en marchant sur la crête, jusqu’au col du Petit Ballon, avant de faire demi-tour pour finir notre boucle. En cette belle matinée, nous avons croisé pas mal de monde venu profité de la nature et de son manteau d’hiver. 

Randonner en Alsace : le tour du petit Ballon. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Randonnée au sommet de Steinmauer avec la vue sur la vallée de Guebwiller

Pour finir la boucle commencée la veille, nous avons suivi le sentier qui menait à Steinmauer. Nous avons bénéficié d’un magnifique panorama sur toute la vallée de Guebwiller avec les sommets du Markstein et le Grand Ballon. Les adeptes du ski de randonnée étaient en grand nombre autour de nous, le tout était de ne pas se laisser déconcentrer par eux pour ne pas perdre notre trace. Avant de redescendre vers Hilsen, nous avons fait une dernière pause goûter pour reprendre des forces. 

Panorama sur la vallée de Guebwiller depuis le Steinmauer. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Panorama sur la Forêt Noire et la plaine d’Alsace

Au niveau de Steinmauer, se trouve un beau panorama sur la Forêt Noire et la plaine d’Alsace, au loin on peut même deviner les Alpes Suisses par temps clair. Steinmauer est un sommet des Vosges connu pour ses gros rochers présents un peu partout autour du sentier. Sur notre chemin, nous avons trouvé plusieurs ruisseaux, comme à l’aller, que nous avons dû enjamber. Après cette partie, nous avons retrouvé la forêt située au-dessus du village d’Hilsen. Rapidement, nous sommes retournés à la civilisation, retrouvant un parking bondé de randonneurs venus profiter de cette belle journée. 

J’espère que ce récit d’aventure vous aura plu, si c’est le cas n’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux ou à l’épingler sur Pinterest avec les images ci-dessous. 

Si vous cherchez d’autres idées d’activités à faire dans le massif des Vosges en hiver, je vous invite à lire mon article sur le domaine du Markstein. 

À bientôt sur Wildroad !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.