Balade en raquettes au col du Granier : les granges de Joigny 

Randonnée en raquette familiale jusqu'aux Granges de Joigny.

Lorsque je suis de passage à Chambéry, j’ai un rituel, me rendre au col du Granier situé à 1134 m d’altitude pour faire une randonnée quel que soit la saison. En hiver, cet endroit reste accessible et devient le paradis des enfants qui dévalent les pentes en luge. Il existe de nombreux sentiers pour faire une balade hivernale, une des plus connues est celle qui mène aux granges de Joigny. Dans cet article, je vous donne toutes les informations pratiques pour faire cette randonnée en raquette. 


SOMMAIRE

Accéder au col du Granier depuis Chambéry

Chambéry, située en Savoie, est la ville la plus proche du col du Granier. Comptez environ 30 minutes depuis le centre-ville pour vous y rendre en hiver. La route du col est souvent verglacée ou enneigée, alors si vous n’êtes pas équipé de pneus neige, pensez à prendre les chaînes dans votre coffre de voiture. Il existe une aire de chaînage lorsque vous montez depuis Chambéry. Il se peut que vous n’en ayez pas besoin s’il n’a pas neigé depuis plusieurs jours, mais il vaut mieux être prudent, car la route du col est vite dangereuse. 

le col du Granier et le départ des sentier de randonnée en hiver.crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
La mont Granier dans le massif de la Chartreuse

Se garer au parking du col du Granier 

En hiver, le parking du col du Granier est rarement entièrement déneigé. Juste après le restaurant sur la gauche, se trouve un grand parking qui peut vite être plein pendant une journée ensoleillé ou le week-end. Pour trouver une place facilement, je vous recommande de venir tôt au col, aux alentours de 9 h, afin de ne pas être embêté pour trouver une place. Si vous venez l’après-midi pendant des vacances scolaires ou le week-end, attendez-vous à devoir vous garer le long de la route ou à devoir faire demi-tour par manque de place. Vous êtes prévenu ! 

Randonnée en raquette au départ du col du Granier en Savoie. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Lever de soleil sur le Granier

Quel équipement pour faire une randonnée raquettes dans le massif de la Chartreuse

Pour faire cette randonnée en raquettes au départ du col du Granier, vous aurez besoin de l’équipement de base pour une balade hivernale.

  • Un pantalon de ski ou de randonnée doublé en polaire
  • Des chaussures de marche imperméable qui monte au minimum jusqu’aux chevilles. 
  • Une doudoune pour affronter les températures négatives
  • Un coupe-vent, car il peut faire très froid au col du Granier.
  • Un petit sac avec une bouteille d’eau et un petit casse-croute pour profiter de la vue au niveau des granges de Joigny. 
  • Des raquettes s’il a beaucoup neigé 
  • Des bâtons de marche si vous manquez d’activité sportive

Il est tout à fait possible de faire la balade jusqu’aux granges de Joigny sans raquettes, s’il a peu ou pas neigé les jours précédents votre sortie. Cependant, s’il reste de la neige, le sentier peut être très glissant, je vous conseille donc d’avoir des chaussures adaptées, évitez les baskets de ville. 

La balade familiale des granges de Joigny dans le massif de la Chartreuse

Cette balade est tout à fait adaptée pour une sortie en famille. Le sentier ne représente aucune difficulté, il est assez large pour pouvoir marcher en tenant la main de votre enfant. Pour ajouter un aspect ludique à cette sortie, prévoyez la luge afin de glisser sur le sentier du retour. Au début du sentier, vous pourrez sensibiliser vos petites têtes blondes à la faune du massif de la Chartreuse, grâce à un panneau éducatif remplis d’informations intéressantes. À la fin de la balade, vous pourrez vous réchauffer en famille autour d’un chocolat chaud au restaurant du col du Granier. 

La randonnée en raquettes facile des granges de Joigny depuis le col du Granier 

Distance : 4 km
Durée : 1 h
Niveau : facile
Dénivelé : 80 m
Type : aller-retour 

Variante possible : la pointe de la Gorgeat est un sommet qui vous permettra de rallonger cette balade pour en faire une randonnée de 4 h aller-retour. Pour cela, il suffit de continuer le sentier après les granges de Joigny, ainsi vous arriverez à un point de vue sur la plaine de Chambéry d’un côté et le sud de la Chartreuse de l’autre. 

Départ de la balade depuis le col du Granier

Lorsque vous avez garé votre voiture au niveau du parking à côté des toilettes publiques, le sentier commence sur la droite. Un panneau vous indique les différentes destinations comme les granges de Joigny ou le mont Joigny qui fait partie du tour de la Chartreuse. Le sentier monte doucement jusqu’à un replat qui permet d’accéder à un panorama dégagé sur le massif de la Chartreuse avec au premier plan, le mont Granier sculpté par les différents éboulements. C’est à ce niveau que les pentes se transforment en piste de luges pour les enfants. 

Les sommets du massif de la chartreuse à découvrir pendant une randonnée facile. crédit photo :  Clara Ferrand - blog Wildroad
Panorama sur les sommets de la Chartreuse depuis le sentier

Accéder au Belvédère pour la vue sur les Bauges et les Belledonnes

Après seulement 10 minutes de marche, vous arriverez sur le frêne au niveau d’un premier croisement, les panneaux qui s’y trouvent indiquent un belvédère. Le sentier est souvent moins pratiqué que le sentier principal, si vous souhaitez vous y rendre, assurez-vous d’avoir des chaussures montantes lorsqu’il a neigé. Le belvédère est un peu caché par la forêt, mais il est repérable par une table d’orientation. Devant vous, les Belledonnes et les Bauges se dressent majestueusement. Pour retrouver le sentier principal, il vous suffit de faire demi-tour et de continuer vers les granges en prenant à droite une fois revenue sur le sentier principal. 

le panorama sur les Bauges et les Belledonnes depuis le col du Granier. Crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
La massif des Bauges et les Belledonnes depuis le belvédère

La clairière à la cabane non-gardée

Un peu plus loin après le croisement pour accéder au belvédère se trouve une clairière avec une cabane non-gardée. Ce petit refuge isolé est comme la maison de boucle d’or, elle est rustique et peut servir d’abri pour une nuit. Les familles s’y arrêtent souvent pour laisser les enfants jouer autour. 

Les granges de Joigny et leur panorama sur le massif de la Chartreuse 

Après cette clairière, le sentier traverse de nouveau la forêt pour ressortir en face des granges de Joigny. Une dizaine de petites constructions en bois agglutinées les unes aux autres fait face au massif de la Chartreuse. Sachez que certaines granges, malgré leur piteux état, sont habitées à l’année. Dans cet endroit, on retrouve toute l’authenticité de la vie en montagne. Le bois qui a été coupé cet été, attend patiemment de trouver sa place dans la cheminée, pendant que le chien dort dans sa niche en bois qui ressemble à la maison de ses maîtres. Face au randonneur, se trouve un panorama avec les plus beaux sommets de la Chartreuse : Chamechaude, le Charman Som, Grande Sure, le Dent de Crolles…

randonnée familiale jusqu'aux granges de Joigny. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Les granges de Joigny
Les granges de Joigny en hiver en Chartreuse.  crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Retour au col du Granier par le sentier pastoral

Une fois votre but atteint, il vous suffit de faire demi-tour par le même sentier afin de rejoindre le parking. Cette petite balade dans le massif de la Chartreuse est la sortie parfaite pour s’oxygéner et faire un petit peu d’activité physique. Si vous avez encore de l’énergie et du temps, vous pouvez continuer votre chemin jusqu’au cirque de Saint-Même où se trouve une autre belle randonnée à faire en hiver. 

J’espère que cet article vous a plu, si vous connaissez la région n’hésitez pas à rajouter en commentaire les variantes que vous connaissez. Partagez cet article avec vos amis pour ajouter cette balade à liste des sorties à faire en Savoie. 

À bientôt sur Wildroad ! 

4 Commentaires

  1. Merci pour cet article ! Je vais super souvent au col du Granier mais je ne me suis encore jamais aventurée jusqu’aux granges. Ça m’a donné envie ! J’irais la prochaine fois 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *