18 incontournables à faire pour visiter Jersey en un jour 

18 incontournables pour visiter l'île de Jersey en 1 jour. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Visiter Jersey, c’est comme faire un bond en Angleterre où la culture food est omniprésente et le chic à l’anglaise règne sur tous les ports. Un jour, ce n’est sûrement pas assez pour visiter cette île, mais si vous ne voulez pas rater les incontournables, voici un guide pour préparer votre séjour !


Ce qu’il faut savoir pour un séjour sur une des îles anglo-normandes 
Venir sur l’île de Jersey en ferry depuis Saint-Malo
Comment se déplacer à Jersey pour une visite d’un jour ?
Quelle est la bonne saison pour visiter Jersey ?
Les bonnes adresses de cafés et restaurants sur l’île de Jersey
Quel hébergement pour un week-end jersiais ?
18 choses incontournables à voir et à faire pour une visite de Jersey

Ce qu’il faut savoir pour un séjour sur une des îles anglo-normandes

L’île de Jersey, tout comme sa voisine Guernesey, est une île anglo-normande située dans la manche, au large de Saint-Malo. Rattachée à la couronne anglaise, l’accent british nous parvient avant même d’avoir mis un pied sur le ferry nous amenant à destination. Bien que l’île soit peuplée d’environ 100 000 habitants, de nombreux londoniens y possèdent une maison secondaire. C’est pourquoi, lors des beaux jours, la population de l’île peut doubler et devenir une station balnéaire géante.

Ce qu'il faut savoir pour visiter jersey, une ile anglo-normande, en 1 jour. crédit photo : clara Ferrand - blog Wildroad

Informations essentielles pour séjourner sur le sol de la Grande Bretagne 

Vous l’aurez donc compris, un séjour à Jersey nécessite une mise à jour par rapport à vos habitudes afin que votre séjour sur les terres de la couronne se déroule pour le mieux !

Quelle est la monnaie pour Jersey ?

Dans tous les commerces, restaurants, hébergements, et lieux de visite, vous devrez régler vos dépenses en livre sterling, la monnaie officielle du Royaume-Uni.

Pour cela, je vous recommande de retirer l’argent nécessaire pour votre séjour sur place en une fois afin d’éviter de payer de multiples frais de banque en utilisant plusieurs fois votre carte bancaire.

Vous pouvez également choisir de régler avec une carte provenant d’une banque sans frais. Pour ma part, j’ai utilisé ma carte Revolut pendant tout le séjour sans avoir de mauvaises surprises.

Sur quel fuseau horaire sont les îles anglo-normandes ?

Une heure de moins qu’en France : ce qui veut dire qu’il est une heure de moins lorsqu’on arrive à Jersey depuis Saint-Malo. Lorsqu’il est midi en France, il est 11h à Jersey.

Faut-il un adaptateur pour les prises électriques sur Jersey ?

Oui, l’adaptateur est nécessaire pour les prises électriques de Jersey afin de brancher un appareil électronique français. Elles sont de type G, c’est-à-dire avec trois fentes.

Faut-il un passeport pour visiter Jersey depuis le Brexit ?

Non, si votre séjour ne dépasse pas 24 h, vous n’aurez pas besoin de votre passeport bien que vous vous déplaciez en dehors de l’espace Schengen. Cela fait suite à une mesure des autorités locales depuis le Brexit, afin que les touristes français (majoritaire sur l’île) puissent continuer à visiter l’île à la journée.

Oui, à partir du moment où vous passez une nuit sur place. Pour séjourner à Jersey plus d’un jour, il faudra que vous ayez en votre possession un passeport avec une date de validité d’au minimum 6 mois après votre date de séjour.

Venir sur l’île de Jersey en ferry depuis Saint-Malo

Depuis Saint-Malo, la compagnie de Condor Ferries Ferry propose des liaisons régulières avec l’île anglo-normande. La traversée dure 1h20, vous pouvez embarquer en piéton ou avec votre voiture. Réservez votre ticket bien en amont, surtout les week-ends où l’affluence est forte.

Les remparts de Saint-Malo depuis le condor ferry en direction de Jersey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

En basse saison, vous pourrez trouver des billets piétons aller-retour pour 60 euros au départ de Saint-Malo.

À bord du ferry, vous pourrez admirer les remparts de Saint-Malo et les nombreux petits îlots qui marquent l’entrée vers les îles de la Manche. Une cafétéria ainsi qu’un duty free seront à votre disposition.

Comment se déplacer à Jersey pour une visite d’un jour ?

L’île s’étend sur 14,5 km d’est en ouest et de 8 km du nord au sud. La superficie de l’île de Jersey permet de visiter l’île à vélo ou en bus en une journée. Vous pourrez également en faire le tour à pied, mais pour cela il faudra prévoir plus d’une journée sur place.

Louer une voiture à l’aéroport

Si vous êtes pressé et que vous souhaitez voir un maximum de choses pendant votre séjour, je vous conseille de louer une voiture à l’aéroport de Jersey. Attention : ici, on conduit à gauche, comme dans tout le reste de l’Angleterre !

Comptez 80 euros/jour environ pour une voiture citadine. Les prix peuvent beaucoup augmenter les week-ends et lors des vacances scolaires du Royaume-Uni.

louer une voiture pour Jersey et conduire à gauche. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Faire le tour de l’île à vélo depuis Saint-Hélier

Depuis la capitale de l’île, Saint-Hélier, vous pourrez louer des vélos électriques ou non pour vous déplacer entre les points d’intérêt. Cette option est celle qui vous permettra de profiter au mieux du grand air. Sur les sentiers, vous pouvez être soumis aux éléments naturels comme les rafales de vent et la pluie qui sont régulièrement présents dans la Manche.

L’île est très bien balisée pour les circuits à vélo, vous trouverez des pancartes qui vous indiqueront la distance entre les points d’intérêt. Toutefois, vous devrez à certains moments partager la route avec les voitures.

Comptez environ 31 euros pour une location de vélo à la journée chez un professionnel ou vous pouvez télécharger l’application Evie afin de profiter des vélos électriques ( de couleur jaune) disponibles en libre circulation. 

Se déplacer avec les bus locaux de Jersey

Vous n’êtes pas à l’aise à vélo et vous avez peur de conduire à gauche ? Alors l’option de se déplacer en bus sera la meilleure pour visiter Jersey. Dès la sortie de terminal du ferry, vous verrez de nombreux tours opérateurs vous proposer un circuit en bus, cela peut être une bonne option si vous n’avez qu’une journée sur place.

Sinon vous pouvez vous déplacer avec les liberty bus, le réseau local à partir de 2 livres sterling le ticket.

Quelle est la bonne saison pour visiter Jersey ?

Le printemps, d’avril à juin et l’arrière-saison estivale jusqu’à début octobre, restent les meilleures périodes pour visiter les îles anglo-normandes.Les températures sont raisonnables et vous pourrez même vous baigner sur la première quinzaine de septembre.Cependant, comme toute destination insulaire, attendez-vous à des variations de météo pendant votre séjour.

Quelle est la bonne saison pour visiter Jersey ? crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Combien de temps sur place pour une visite réussie ?

Une journée de visite est généralement privilégiée par les touristes français qui s’octroient une découverte hors des côtes françaises.Cependant, pour vraiment apprécier l’île de Jersey et profiter de toutes les activités et des magnifiques paysages, je vous conseille d’y séjourner 48h.

Lors de mon séjour j’ai passé deux nuits sur place, cela m’a permis d’organiser deux jours de visites complets et de profiter d’une météo estivale pour me baigner plusieurs fois.

Les bonnes adresses de cafés et restaurants sur l’île de Jersey

Crabes, homards, huîtres… les produits de la mer sont à consommer à volonté et sous toutes leurs formes dans les bonnes adresses de l’île.Les habitants de Jersey aiment recevoir et cuisiner, dans chaque recoin de l’île, vous trouverez un vendeur de glace, un restaurant avec crabe au menu, ou un brunch typiquement anglais !

  • El Tico, pour un brunch à St-Ouen’s bay, Grande Route des Mielles, Jersey JE3 7FN, Jersey
  • La Bouche, pour manger au cœur du central market, Central Market, Halkett Pl, St Helier, Jersey JE2 4WL, Jersey
  • The Hungry Man, le plus vieux fast food de l’île, La Brecque du Nord Rozel JE, JE3 5BN, Jersey
  • The 3 Arches, un café cosy sur la côte est, St Catherine’s Breakwater, JE3 6DD, Jersey
  • Driftwood café, les meilleures tacos de crabe, La Route de la Cote Jersey JE, JE3 6DY, Jersey
  • The Merchants, ambiance vinyle et roasted café,4 Beresford St, St Helier, Jersey JE2 4WN, Jersey
  • Jersey Crab Shack, l’adresse locale pour manger du crabe, La Route de la Baie, Jersey JE3 8EF, Jersey
  • Salty Dog Bar & Bistro, une adresse chic sur le port de St-Aubin, Le Blvd, Jersey JE3 8AB, Jersey
les bonnes adresses de restaurant locals sur Jersey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Quel hébergement pour un week-end jersiais ?

À Saint-Hélier, vous pourrez trouver une offre d’hébergement riche, allant de l’hôtel de grand standing, au Be

d and breakfast familial.J’ai séjourné au Radisson Blu Waterfront, situé sur la marina à seulement 10 minutes de marche du terminal du ferry. L’emplacement était idéal pour rayonner sur Jersey et profiter du lever de soleil sur le château d’Elisabeth.

hébergement à l'hôtel Radisson Blu Waterfront à Saint-Hélier. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

18 choses incontournables à voir et à faire pour une visite de Jersey

Entre les visites culturelles et votre découverte de la nature insulaire, votre séjour à Jersey s’annonce bien rempli. Lors de mon séjour en septembre, j’ai profité d’une météo anormalement chaude pour la saison pour improviser de multiples baignades sur les plus belles plages de l’île.Je suis tombée sous le charme de Jersey, une île élégante par le respect des traditions british, mais aussi surprenante par son magnifique relief composé de falaises, de rochers et de plages dorées…

♥️ BON PLAN : le Heritage Pass Jersey  ♥️

Si vous souhaitez faire plusieurs visites culturelles, le Heritage pass vous permet d’accéder à 4 lieux pour le prix de 3 

le tarif : 
Adulte (16+): £40.55
Senior (65+): £36.60
Enfant/étudiants : £26.90
Famille: 2 adultes & 2 enfants £121.95
achetez votre pass Heritage en ligne (https://www.jerseyheritage.org/visit/heritage-pass/) ou sur l’un des sites concernés. 

Liste des sites concernés : Elizabeth Castle, Mont Orgueil Castle, Maritime museum and occupation Tapestry Gallery, la Hougue Bie, Signal Station, Jersey Archive…

1)Visiter la fondation Eric Young et ses précieuses orchidées

Grâce à l’impulsion de son créateur Éric Young, un collectionneur d’orchidées reconnu dans le monde entier, cette fondation est devenue un incontournable de l’île de Jersey. Dans cette pépinière, les couleurs et les formes des espèces d’orchidées dont certaines espèces restes méconnues du grand public se côtoient. Il est impressionnant de voir une telle concentration de beauté au mètre carré. 

Les orchidées de la Fondation Eric Young.crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Des images du photographe Robert Mapplethorpe me reviennent en visitant l’Orchid fondation Eric Young. Dans les années 80, l’artiste avait photographié plusieurs espèces d’orchidées de manière suggestive pour révéler au monde leur beauté surnaturelle.

2) Visiter le château de Mont Orgueil pour s’instruire sur l’histoire des îles anglo-normandes

Dominant la baie royale de Grouville et le village de Gorey, le château de Mont Orgueil est un lieu historique important des îles anglo-normandes. Pour y accéder, on doit gravir les 200 marches qui nous permettent d’atteindre son jardin et les salles d’exposition. Au niveau des terrasses supérieures sont exposés les anciens canons qui ont servi à la défense de l’île contre l’invasion des Français. 

Le panorama sur Grouville bay depuis le chateau Mont Orgueil à Gorey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Depuis plus de 800 ans, le château de Mont Orgueil a connu plusieurs utilisations, comme celui de tenir le rôle de maison d’arrêt sur l’île Jersey avant que l’actuelle ne soit construit à Saint-Hélier. Aujourd’hui, la forteresse médiévale accueille de nombreux événements comme des mariages, des séminaires ou des célébrations publiques telles que celle de la libération lors de 2GM.

Visite de l'ile de jersey en 1 jour : l'incontournables site historique de Mont Orgueil. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Informations pratiques pour visiter le château de Mont Orgueil 

Horaires : tous les jours de 10h à 18h
Adresse : Castle Green, Gorey, JE3 6ET, Jersey
Tarifs : Enfants £11 
Adulte £16.90

3) Débuter sa journée avec un cours de yoga au château de Mont Orgueil

Roxie, notre prof de yoga aux airs de Yoko Ono, accueille les participants chakra ouvert pour cette belle matinée ensoleillée. Sur les terrasses du château Mont Orgueil, les tapis sont alignés face à Roxie qui prodigue son cours tout en douceur. Les corps se réveillent au fur et à mesure que la séance avance et que le soleil monte dans le ciel. 

Faire un cours de yoga pendant un séjour détente à Jersey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Kalimukti est un studio qui propose plusieurs cours de yoga dans la semaine ainsi que le week-end dans l’enceinte du château Mont Orgueil. Ils sont ouverts à tous, que l’on soit débutant ou yogiste aguerrit. C’est un moment qu’on s’offre dans ce cadre exceptionnel où l’on profite de chaque instant. 

Participer à un cours de yoga collectif à Jersey dans la ville de Gorey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

4) Admirer le coucher de soleil sur le phare de Corbière

Le phare de Corbière est l’emblème de Jersey, il annonce aux marins l’entrée sur les terres britanniques à l’ouest de l’île. Comme le phare du Créach sur l’île d’Ouessant, celui de Corbière se dresse au milieu d’un chaos rocheux déchiqueté par les vagues. 

Un magnifique Sunset au phare de Corbière sur jersey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Visiteur, soyez vigilant lors de votre promenade au pied du phare, car vous pourrez rapidement vous faire bloquer par la marée qui recouvre le chemin bétonné. Une alarme retentie pour prévenir les promeneurs de l’arrivée imminente des vagues, à cet instant, vous devrez remonter sur le haut des falaises pour vous mettre en sécurité. 

L’écrivain Victor Hugo décrivait ce phare comme « le berger des vagues ». Il est vrai que lorsque le soleil se couche et que l’atmosphère rosie de toute part, seul le phare d’un blanc immaculé et la mousse des vagues ressortent du paysage.

Le phare de Corbière au coucher de soleil. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

5) Prendre un cours de surf sur les plages de Saint Ouen’s bay

Située sur la côte ouest, la baie de Saint Ouen est le repère des surfeurs. Sur les plages, nombreuses sont les écoles qui proposent des cours collectifs ou privés afin de dompter les vagues de la Manche. Une combinaison en néoprène permet de rester bien au chaud durant l’activité. 

Des surfeurs sur st-Ouen's bay.crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

L’avantage d’apprendre à surfer sur la Manche par rapport à l’Atlantique réside dans la hauteur des vagues qui reste mesurée et facile à appréhender lorsqu’on débute. 

6) Se relaxer à Saint-Ouen’s bay avec Sauna Socity

De l’extérieur, cette tiny house noire a de quoi intriguer. Installée au bord de la baie de Saint Ouen, cette cahute n’est autre qu’un endroit pour se relaxer dont le concept est sorti de l’imagination de Sauna Socity

En amont, on réserve son créneau afin de profiter de ce sauna au feu de bois avec la vue sur la Manche. L’idée originale est qu’entre chaque séance de sauna, on va se rafraichir dans la Manche. L’air iodé et la fraîcheur des vagues sont revigorants, alors on apprécie d’autant plus de retourner dans la cahute bien au chaud.

7) Flâner dans le port très chic de St-Aubin

Saint-Aubin est accessible en seulement 30 minutes de vélo depuis Saint-Hélier. Le port de Saint-Aubin possède toutes les caractéristiques d’un traditionnel port de pêche jersiais. Au grès des marées, les bateaux sont tantôt à sec, tantôt flottants sur les eaux. 

Le clocher des églises anime le village en rythmant les heures des repas, nous invitant à rejoindre les bonnes adresses de cafés et de restaurants sur le port. À l’intérieur du Salty Dog, un bistrot tendance de Saint-Aubin, se trouve d’anciennes photographies illustrant la pratique de la pêche locale.  

le port de pêche de Saint-Aubin et ses restaurants. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

8) Aller à la pointe de Rozel découvrir le charme de son village de pécheur

Pour accéder au port de Rozel, il vous faudra vous engouffrer dans une des petites ruelles qui mène sur le quai. Les façades colorées inspirent une atmosphère artistique qui s’étend jusque dans les fresques de stree-art et les devantures de portes décorées par les locaux. 

Ce village pittoresque est rythmé par les marées qui permettent aux bateaux de venir s’amarrer au port. Les cabanes de pécheurs rougeoyantes du bout de la digue, me rappellent sans nul doute les rorbus dans les fjords norvégiens.

9) Craquer pour une glace à The Hungry Man, le plus vieux food truck de l’île

L’activité incontournable lors d’une chaude journée est de venir déguster une glace fabriquée avec le lait local, au plus vieux food truck de l’île. Au bout du port de Rozel est installé depuis 1947 The Hungry Man qui sert des burgers et autres snacks dans une cabane tout droit sortie d’un film de Wes Anderson.

La serveuse est multitâche, elle revêt son tablier pour aller de table en table servir les plateaux dont une douce odeur s’échappe. Chaque client attend avec impatience qu’on prononce son nom pour enfin goûter au burger de the Hungry Man. 

10) Paddle et baignade à Archirondel sur la côte Est

Sur la côte Est de Jersey, la plage de Archirondel est reconnaissable à sa tour rouge et blanche. C’est un endroit très prisé par les familles qui viennent pratiquer du paddle dans cette baie à l’abri du vent. 

la plage de Archirondel sur la côte Est.crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

À côté du parking, le café Driftwood sert de délicieux tacos au crabe, une manière originale de servir le plat favori des jersiais. 

le café de Driftwood et la tour de Archirondel. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
les incontournable tacos au crabe du Driftwood café sur la plage d'Archirondel. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

11) Acheter des fraises à une honesty box sur la route

Au bord de la route les honesty box sont des endroits où l’on peut acheter des produits frais ou faits maison, en glissant simplement de la monnaie dans une boite. Cette pratique se base sur l’honnêteté des gens qui sont seuls responsables du bon déroulement de l’achat. 

La roulotte de Joe Freire située au milieu de l’île, propose ainsi à libre disposition des fleurs, des fraises et des pommes de terre royales typique de Jersey. Au coin d’une rue, on découvre une autre honesty box, qui prend la forme d’un placard rose avec sur ses étagères des biscuits et des confitures faites maison. 

12) Visiter Saint-Hélier et son adorable marché couvert 

Saint-Hélier est la capitale de l’île de Jersey et c’est également ici que se trouve le terminal de ferry. 30% de la population insulaire habite dans cette ville, ce qui en fait le cœur des activités commerciales de Jersey. En se promenant dans les ruelles de Saint-Hélier tout nous fait penser à Londres : les coffee shops, les étudiants qui se promènent en uniforme, les pub au coin des rues…

Le marché central se trouve dans des halles couvertes dans le centre historique. C’est le lieu qu’il faut voir dans la capitale si vous n’avez qu’une journée sur place. Les étalages sont remplis de produits frais et locaux, on y retrouve toutes les variétés typiques. 

Sur le stand de l’antiquaire, sont exposés une peinture du phare de Corbière et des livres de romanciers venus s’exiler sur l’île pour y trouver l’inspiration. De l’autre côté, La Bouche est un restaurant où on peut passer commande à travers « une bouche » . 

13) S’émerveiller à Plémont Beach devant ses caves secrètes

Plémont Beach fut le coup de cœur lors de mon séjour à Jersey. Mon esprit de petite fille a été ravivé par la découverte de caves secrètes qui se révèlent à marée basse

Coup de coeur à Plémont Beach.crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Les naturels caves de Piémont Beach. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

C’est un terrain de jeu incroyable qui se modèle avec l’eau, dessinant des bassins naturels ou encore de petites cascades. Comme dans un royaume féerique ! 

14) Se baigner à Beauport beach, la plus belle plage de l’île

Beauport est une petite plage coincée entre St Brelade’s Bay et le phare de Corbière. On arrive par le parking qui surplombe cette crique encerclée de falaises. Son sable doré est une invitation à poser sa serviette et profiter d’un instant relaxant, bercé par le bruit des vagues. 

Une des plus belles plage de l'île : Beauport beach. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Au milieu de Beauport, se dresse un rocher comparable à l’aileron d’un requin. C’est un formidable endroit pour s’amuser en famille à explorer les récifs

La plage de Beauport au sud ouest de Jersey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

15) Ramener dans sa valise les douceurs jersiaises 

Le beurre noir est une spécialité typiquement jersiaise. Contrairement à sa dénomination, ce n’est ni réalisé à base de beurre, ni de couleur noire, il s’agit d’une confiture à base de pomme et de cidre au bon goût d’épices. 

Dans les épiceries spécialisées, vous trouverez aussi du caramel au beurre salé. C’est grâce au lait gras des vaches de l’île que l’on obtient ce beurre aux saveurs incomparables. Sous forme de crème ou de fudge à faire fondre sur la langue. 

16) Randonner sur les sentiers du National Trust sur la côte nord

Le National Trust de Jersey s’emploie à préserver des sites naturels, historiques et culturels liés à l’ADN de l’île. Le long de la côte nord, plusieurs circuits de randonnée balisés par le National Trust permettent d’explorer les paysages. 

Auprès de l’office du tourisme de Jersey, vous pourrez récupérer une carte avec pas moins de 9 sentiers de tout niveau. Par exemple, vous pourrez emprunter le circuit 8, de 3,2 km pour randonner sur la boucle de Olivet à Bouley Bay. Ou bien le circuit 9, qui longe sur 24km l’intégralité de la côte nord de Rozel à Pleymont. 

Des bunker, vestiges de la 2GM jalonnent la côte où le sentier nous mène de crique en crique. Au-dessus de Pleymont beach, une sculpture de deux macareux moines (puffin) a été érigée par le National Trust en l’honneur de cette espèce qui vient nicher sur les côtes anglo-normandes de mars à juillet. 

La sculpture giant puffin par le National trust of Jersey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

17) Se balader sur les traces de la légende de Devil’s hole

The Devil’s hole (le trou du diable) est un trou béant dans la falaise nord de l’île de Jersey. On accède à la plateforme d’observation en empruntant le sentier aménagé depuis le parking. Après 10 min de marche, notre regard est happé par ce cratère de 30m de large sur 60m de hauteur jusqu’à la mer. 

les chemins randonnee autour de l'île de Jersey. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

En prenant la direction de ce cratère naturel, on passe devant une marre verte où se tient la sculpture d’un diable à la tête fourchu. En s’éloignant sur le sentier, le panorama s’ouvre sur la falaise rappelant la forme des plus hautes falaises d’Europe, Slieves Leagues en Irlande, ainsi on prend conscience de la grandeur du trou du diable. 

La sculpture du diable fourchu, au départ de la randonnée. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

18) Déguster le crabe jersiais à St Brelade’s bay 

En fin de journée, la lumière dorée du coucher de soleil sur Brelade’s bay inonde la promenade où les groupes de jeunes se retrouvent pour pique-niquer ou faire un dernier plouf dans la Manche.

Avant de repartir de Jersey, il faut absolument que vous alliez manger un délicieux crabe dans la chaîne locale The Crab Shack.

The Crab Shake à st Brelade's bay un incontournable de jersey guide food. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Et voilà, vous aurez vu tous les incontournables de Jersey en un jour ou plus sur place ! 

Jersey restera la découverte inattendue de mon année 2023. Pendant ces 2 jours, j’ai pu me ressourcer et profiter des magnifiques paysages. De plus, j’ai trouvé que le dépaysement était complet, alors que nous sommes à seulement 1h20 en bateau de la France, tout ça grâce aux charmes de la culture britannique. 

Si vous avez aimé cet article et que vous avez testé certaines activités ou adresses, n’hésitez pas à me laisser un commentaire et à partage ce blog sur vos réseaux sociaux. 

À bientôt sur Wildroad ! 

Ce reportage a été réalisé suite à une invitation de Visit Jersey. Cependant, je reste libre de mes propos et je tiens à retranscrire mes propres ressentis dans chacun de mes articles. 

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *