Les randonnées et activités à faire dans les Tatras polonaises

Les Tatras : randonnées et activités hivernales à faire

La Pologne est un pays auquel on ne pense pas forcément pour ses montagnes, et pourtant, on y dénombre quelques beaux parcs nationaux qui valent le détour. Lors de mon séjour d’une semaine pour Noël avec ma mère en Pologne, j’ai décidé de mettre dans ma valise des vêtements bien chauds pour partir à la découverte du massif des Tatras. À seulement deux heures de voiture de Cracovie, se trouvent Zakopane, la ville incontournable pour une première excursion dans ce massif des Carpates. Situées à la frontière entre la Pologne et la Slovaquie, les Tatras sont quadrillées par des sentiers de randonnée accessibles aussi bien aux experts qu’aux débutants. Le charme des maisons et des églises en bois fera fondre votre cœur pour ce coin de la Petite Pologne. 


Où se trouve le parc national des Tatras ?
À quelle période visiter les Tatras ?
Comment se rendre dans les Tatras ?
Où dormir à Zakopane dans les Tatras ?
Que faire à Zakopane, la station touristique des Tatras ? 
– Visiter le centre-ville de Zakopane 
– Le funiculaire de la colline de Gubalowka
– Kasprowy Wierch : le sommet des Tatras accessible en téléphérique
Les randonnées incontournables des Tatras depuis Zakopane
Dormir dans un refuge à l’intérieur du parc national
Des bonnes adresses de restaurants autour de Zakopane
Visiter le village de Chochołów et ses petites maisons
Les plus belles églises en bois de la Petite-Pologne

La cartes des Tatras à la frontière entre la Pologne et la Slovaquie avec les sentiers de randonnées

Où se trouve le parc national des Tatras ? 

Situées dans la région de la Petite Pologne, les Tatras sont les plus hautes montagnes du pays, mais également de la chaîne des Carpates. Les Carpates traversent plusieurs pays dont la Roumanie, l’Autriche, la République Tchèque, la Hongrie, la Slovaquie, la Serbie et l’Ukraine. Le parc national des Tatras, se trouve quant à lui à cheval entre la Pologne et la Slovaquie, ce qui est fait une barrière naturelle. Bien que le parc national des Tatras soit plus vaste du côté slovaque (80%), le côté polonais offre aussi un bon terrain de jeu pour des randonnées ou des treks sur plusieurs jours. Seulement 120 km séparent Cracovie de Zakopane, la station de ski la plus connue, mais aussi la plus touristique de Pologne. Rysy est le point culminant des Tatras à 2503 m d’altitude, il se trouve entre la frontière slovaque et polonaise. 

À quelle période visiter les Tatras ?

Les Tatras se visitent toute l’année, été comme hiver, les randonnées sont accessibles à pied ou en raquettes. L’été, beaucoup de touristes, principalement des Polonais et des Slovaques viennent randonner dans les montagnes. L’hiver, si la neige est tombée, les Tatras sont l’endroit parfait pour chausser les skis, bien que les pentes n’aient rien à voir avec les Alpes Françaises. 

Comment se rendre dans les Tatras ?

Pour visiter les Tatras, le meilleur point de chute est Cracovie, la capitale de la Petite Pologne. De nombreux vols internationaux font chaque jour la liaison entre les grandes villes européennes. Pour ma part, j’ai pris un vol direct depuis Paris avec EasyJet pour 170 euros aller-retour. 

Rejoindre Zakopane depuis Cracovie

  • En bus : comptez environ 2h30 pour rejoindre Zakopane, selon le trafic. Flexibus propose des liaisons régulières (8 par jours) pour aller à Zakopane depuis la gare routière de Cracovie. Un trajet coûte entre 11,99 et 13,99 euros.
  • En train : il existe une liaison en train de Cracovie à Zakopane mais les informations que j’ai trouvées ne sont pas claires sur le temps de trajet (environ 3 heures) et le prix (1ou 2 euros). 
  • En voiture : en arrivant à l’aéroport de Cracovie nous avons loué une voiture pour tout notre séjour afin de pouvoir nous déplacer librement. Depuis Cracovie, la route qui mène à Zakopane ne présente aucune difficulté cependant elle est très empruntée, car Zakopane est une destination prisée en hiver. Avoir notre propre voiture nous a permis d’être plus flexibles sur les randonnées que nous voulions faire. 

Lors de mon séjour en décembre 2019, une autoroute était en construction entre Cracovie et Zakopane afin de rendre le trafic plus fluide et pouvoir rouler à une allure correcte. Pour le moment, il y a encore quelques portions de route où il n’y a qu’une voie et où il est difficile de doubler les camions ou les bus. L’objectif pour les Polonais avec cette autoroute est de diminuer le temps de trajet entre Cracovie et Zakopane. 

Faut-il louer une voiture pour un séjour dans les Tatras ?

Le réseau des bus locaux

Une voiture n’est pas indispensable pour se déplacer autour de Zakopane. La région est bien desservie par des bus locaux fréquents. Ils vous emmèneront au point de départ des sentiers de randonnées les plus connus comme celui du lac de Morskie Oko ou Dolina Kościeliska. Vous pouvez vous renseigner sur les horaires de passage à l’office du tourisme. 

La liberté d’avoir une voiture

Nous avons choisi d’avoir une voiture, car nous voulions pouvoir être libre d’aller déjeuner le soir dans les villages voisins ou bien de partir aux aurores pour faire de grosses randonnées et ainsi éviter la foule sur les sentiers populaires. Si vous allez dans les Tatras en hiver, je vous conseille de louer une voiture assez puissante afin de ne pas vous retrouver bloqué par la neige. Les parkings à Zakopane sont relativement peu chers, environ 30 zlt (7 euros) la journée, au départ des randonnées les tarifs varient entre 30 zlt et 25 zlt. 

les montagnes des Tatras du côté Polonais

Où dormir à Zakopane dans les Tatras ?

Un cocon de douceur à la résidence Niedźwiedzia

Située dans le village de Poronin, à 10 minutes en voiture de Zakopane, la résidence Niedźwiedzia fut mon coup de cœur du séjour. C’est par hasard, en cherchant sur Internet un hébergement, que je suis tombée sur cet endroit magnifique logé au creux des Tatras. Certes, il vous faudra une voiture ou un taxi pour vous rendre là-bas, mais cela en vaut vraiment le coup. La résidence Niedźwiedzia est une maison traditionnelle faite en bois comme on en trouve partout dans les montagnes polonaises. Les grandes baies vitrées apportent beaucoup de lumière à l’intérieur finement décoré. Chaque chambre possède son thème, j’ai beaucoup aimé celle avec les chapeaux traditionnelles qui fait partie des suites luxueuses. Nous dormions dans une chambre standard au style écossais qui toutefois nous a procuré un grand confort et où nous avons adoré séjourné. 

Au petit-matin, nous avons eu le droit à un petit-déjeuner de roi, une multitude de produits locaux, fait maison, étaient posés sur la table. Nous avons pu goûter les moskols, ces sortes de galettes de pomme de terre typiques des régions montagneuses. Il y avait aussi le fromage de brebis, un des incontournable de Zakopane et encore bien d’autres choses qu’il serait trop long de vous décrire. 

où dormir à Zakopane : dans une maison traditionelle à Poronin

Dormir dans un appartement à Zakopane

Cet appartement, situé un peu en dehors du centre-ville de Zakopane nous a permis d’être proche de tout et de pouvoir découvrir la ville. L’intérieur était bien décoré, même si cela sent la virée chez Ikea à plein nez. Cependant, j’ai été un peu déçue de cet hébergement que j’ai payé plus cher que la résidence Niedźwiedzia pour une prestation et un service qui n’avait rien à voir avec la qualité de la nuit précédente. De plus à Zakopane il est difficile d’avoir du calme, chaque rue est très passante et les Polonais construisent beaucoup de nouvelles maisons. Nous aurions préféré passer plus de temps dans la belle maison traditionnelle plutôt que dans un appartement à Zakopane. 

appart hotel à Zakopane pour l'hiver

Que faire à Zakopane, la station touristique des Tatras ?

Visiter le centre-ville de Zakopane

Le centre-ville de Zakopane est très grand, il ne correspond pas à l’idée que l’on se fait d’une station de ski. On dirait que toute la Pologne s’est donné rendez-vous ici.Les rues piétonnes sont remplies de magasins de souvenirs, particulièrement du côté du téléphérique qui monte sur la colline. Ici, vous trouverez de quoi acheter des souvenirs comme des chapeaux traditionnels, des grosses couvertures, des petites chaussures en cuir, etc. C’est l’occasion aussi de goûter les fameux oscypek, du fromage de brebis fourré dans un gâteau, ils sont vendus dans les petites roulottes de la rue principale. Je n’ai pas du tout accroché avec l’ambiance qui se dégageait du centre-ville de Zakopane. J’ai trouvé que la ville manquait cruellement de charme et qu’il y avait bien trop de boutiques de souvenirs, ce qui m’a passé l’envie d’acheter quoique ce soit.

la ruelle de Zakopane au centre-ville

Le funiculaire de la colline de Gubałówka

On accède au funiculaire à côté du marché où se trouve tous les vendeurs de souvenirs.Le funiculaire permet d’accéder à la colline de Gubałówka, à 1120 m d’altitude, qui offre un beau panorama sur la chaîne des Tatras. C’est une bonne option si vous n’avez pas le temps de faire de randonnée ou que vous avez des enfants en bas âge avec vous.Pour l’aller-retour le billet de funiculaire coûte 22 zlt (5,16 euros) et vous pourrez profiter de la vue. À la période de Noël il a même une installation lumineuse très sympa pour les petits comme pour les grands.

Kasprowy Wierch : le sommet des Tatras accessible en téléphérique 

Culminant à 1987 mètres d’altitude, Kasprowy Wierch est un sommet des Tatras qui vous permet d’accéder facilement à un beau panorama grâce à son téléphérique. Vous aurez également la possibilité de randonner sur les sentiers entre la Pologne et la Slovaquie. Je n’ai pas pu m’y rendre car les vents violents qui sévissaient alors, obligeaient la fermeture du téléphérique. Je vous invite à lire l’article du blog Salutbyebye qui raconte très bien son expérience au sommet.

Les belles maison traditionnelles des Tatras polonaises

Les randonnées incontournables des Tatras depuis Zakopane

Pour chacune de ces randonnées, vous devrez payer l’entrée du parc national des Tatras pour 5 zlt (1 euros) par personne. Le prix de cette entrée couvre les frais de fonctionnement et l’entretien du parc national, ce qui est très important pour préserver la faune et la flore. 

Randonner vers le fameux lac de Morskie Oko 

Durée : 5 heures minimum
Distance : 20 km
Dénivelé : + 450
Type : aller-retour
parking : payant 30 zlt 

Tracé GPX

Après avoir garé votre voiture sur le grand parking et payé la somme de 30 zlt pour la journée, vous pouvez commencer la randonnée vers le lac de Morskie Oko. Le chemin n’est autre qu’une route asphaltée sur laquelle il est interdit de circuler en voiture, seule les calèches sont autorisées à l’emprunter. Bien que le sentier en lui-même ne soit pas agréable, j’aurais préféré un sentier naturel, le panorama que l’on a tout au long de cette randonnée est magnifique. Chacun des tournants offre une nouvelle vision des montagnes qui s’élèvent au loin. Plus on s’approche, plus ces paysages semblent sortis d’un conte de fée. Cette randonnée est la plus populaire et également l’une des plus belles des Tatras, pour cette raison elle est extrêmement touristique, je vous conseille donc de partir très tôt le matin pour éviter la foule. 

Après une heure de marche, on peut emprunter un chemin qui coupe à travers les bois, cela permet de raccourcir le temps de marche de 20 minutes. En hiver la dernière partie de la randonnée pour accéder au lac peut être glacée et dangereuse, il faut donc impérativement être bien chaussé. La vue du refuge annonce l’arrivée au lac. On profite d’abord de la vue qui surplombe Morskie Oko, avant d’emprunter le chemin qui descend sur les rives du lac. Après, on peut continuer cette randonnée en faisant le tour du lac ou en se dirigeant vers le deuxième lac caché derrière les montagnes. 

Devant nous, le lac de Morskie Oko fait étrangement penser au Lago di Braies dans les Dolomites. Il est entouré des plus hauts sommets des Tatras. Ryzy et ses 2503 mètres délimite visuellement la frontière avec la Slovaquie qui se trouve à seulement quelques kilomètres. 

Conseils : ne prenez pas les calèches pour éviter aux chevaux qui les tirent de mourir de fatigue. Ces calèches accueillent jusqu’à 20 personnes et les pauvres animaux doivent monter au sommet en tirant un poids beaucoup trop lourd pour eux. 

Si vous faites cette randonnée en hiver prévoyez de partir dès le début du jour afin de ne pas devoir revenir de nuit. En Pologne, les nuits sont plus courtes qu’en France à la même époque de l’année. 

ambiance brumeuse au départ de la randonnée du lac de morskie Oko dans les Tatras
les calèche pour les touristes sur le sentier du lac Morskie Oko

La vallée de Kościeliska, une randonnée familiale

Durée : 3 heures
Distance : 12 km
Dénivelé : + 180
Type : aller-retour
Parking : 25 zlt

Tracé GPX

Kościeliska est une vallée à laquelle on accède par une large route en terre. Plus on s’enfonce dans la vallée, plus on est entouré par les montagnes. Il existe plusieurs variations à cette randonnée, mais le chemin le plus court fait 6 km. On croise une petite chapelle en bois et quelques maisons de Montagnards qui plantent le décor. Si vous cherchez une randonnée à faire sur une demi-journée, la vallée de Kościeliska est un bon compromis. J’ai vu pas mal de familles y aller avec des poussettes, j’en conclue donc que cette randonnée est parfaite pour une sortie avec des enfants en bas âge. Au bout d’une heure trente, on arriver au refuge d’Ornak qui propose restauration et couchage. Une fois arrivé à ce point, on peut choisir de continuer en direction de la Slovaquie ou bien de rebrousser chemin et d’en profiter pour visiter l’une des grottes en marge du sentier. 

randonnée dans la vallée de Koscieliska
Le paysage magnifique des Tatras en Pologne

La vallée de Strazyska et le mont Giewont

Durée : 5h
Distance : 17 km
Dénivelés : +750 m
Type : aller-retour
Parking : 25 zlt 

Tracé GPX

La première partie de la randonnée dans la vallée de Strazyska est familiale, elle traverse la forêt pour déboucher sur une prairie entourée de montagnes où se trouve des vieilles baraques en bois. Dans l’une d’elles, est installé un salon de thé, vous pouvez donc boire une tasse de thé tout en profitant du panorama des Tatras. Si vous décidez de continuer le sentier alors vous croiserez le chemin de plusieurs cascades avant d’entreprendre l’ascension du mont Giewont. La dernière partie de la randonnée est un peu plus difficile, on quitte la forêt pour se retrouver sur le dernier pallié rocailleux avant le sommet. Pour cette randonnée équipez vous bien de chaussures de marche et d’un coupe-vent pour affronter les températures plus fraîches en altitude. 

Dormir dans un refuge à l’intérieur du parc national des Tatras

Il existe plusieurs refuges dans les Tatras, le plus compliqué est de les trouver, car il n’existe aucun site en anglais les répertoriant. Cependant, vous pouvez toutefois vous rendre sur ce site web et utiliser Google traduction pour accéder à la liste des hébergements de montagne en Pologne. Vous pouvez trouver le contact mail du refuge et réserver pour les dates que vous souhaitez. Pour une nuit comptez entre 45 (10 euros) et 60 zlt (14 euros) selon le type de chambre que vous souhaitez. 

Le refuge d’Ornak pour une nuit dans les montagnes

Lors de ma randonnée dans la vallée de Kościeliska, j’ai pu visiter le refuge d’Ornak. À l’intérieur, se trouve une grande salle commune avec deux vieilles cheminées. On y mange une soupe pour quelques euros et on peut également boire un vin chaud ou un thé selon la saison. Les chambres ont différentes capacités allant de 2 à 8 personnes. Ce refuge est très bien placé pour celui qui souhaite s’enfoncer un peu plus dans les Tatras et faire une randonnée sur plusieurs jours. 

Informations pratiques pour le refuge d'Ornak 
Prix : de 45 à 60 zlt selon le type de chambre
 Localisation : vallée de Kościeliska

Réservation : halaornak@op.pl ou par tel au +48 695 530 813
Site web du refuge

Peut-on faire du camping sauvage dans les Tatras ? 

Le parc national des Tatras est un endroit protégé, ce qui signifie qu’il est interdit de faire du camping sauvage ou de sortir en dehors des sentiers balisés. Sachez également que les Tatras sont peuplées d’Ours, bien que moins nombreux qu’au Canada, cela représente quand même un danger. Je vous conseille fortement de privilégier les nuits en refuge, de plus, ces derniers ne sont vraiment pas chers. 

Se relaxer dans les thermes autour de Zakopane 

Termy Bukovina pour être au cœur des Tatras

Ces thermes situés à quelques kilomètres de notre premier hébergement à Poronin, nous ont séduit le premier soir. Nous avions roulé plus de 4 heures et nous souhaitions nous relaxer afin de passer une bonne soirée. C’était vendredi soir et le parking était désert, par chance la plupart des touristes n’étaient pas encore arrivés, nous avons pu profiter des bains thermaux presque pour nous toutes seules. Il y a plusieurs bassins extérieurs auxquels on accède par un passage souterrain et à l’intérieur des jacuzzis pour se relaxer. 

Informations pratiques Bukovina
Tarifs : 
Pour les bains, 3 heures : 75 zlt

Sauna, une entrée : 29 zlt

Horaires : de 9h à 22h tous les jours 
Les terme de bukovina dans les Tatras

Chochołówskie Termy et ses bains soufrés

Situés dans le petit village de Chochołów, ces thermes sont l’attraction touristique du coin. Nous y sommes allées un dimanche soir en période de vacances scolaires, il y avait énormément de monde. Les thermes sont très grands et de nombreux bassins de différents types sont à disposition. Nous avons testé les bassins au soufre à 32 et 36 degrés situés au sous-sol. Puis nous avons été dans les bains extérieurs où est diffusée une musique qui invite à la fête. Essayez d’éviter d’y aller pendant les heures de pointe (en fin d’après-midi) car vous ne pourrez pas vraiment vous relaxer car entouré de groupes de touristes. 

Informations pratiques Chochołówskie
Tarifs : 
3h pour les bains : 69 zlt

3h saunarium : 69 zlt

3h pour les bains et le saumarium : 175 zlt

Horaires : de 9h à 22h tous les jours 
les termy de Chocholowskie

Des bonnes adresses de restaurants autour de Zakopane

Le restaurant Schronisko Smaków revisite les classiques polonais 

À quelques kilomètres des thermes de Bukovina se trouve le restaurant Schronisko Smaków dans une grande bâtisse traditionnelle. Cet endroit se veut moderne et traditionnel, il combine des éléments de décors  de différents styles comme des vieux lustres avec des coussins ethniques. Le cuisinier quant à lui, revisite les classiques de la cuisine polonaise de la région. En entrée le moskol est accompagné d’une délicate salade et en plat principal, on a le choix entre un burger avec une viande local ou un plat en sauce. Ne passez pas à côté de leur bière brasser dans le village, j’ai goûté celle à la framboise alors que ma mère a préféré celle au gingembre. Shrinosko Smaków est une belle adresse pour bien manger après s’être relaxé aux thermes. 

Le restaurant Ziębówka entre Zakopane et Chochołów

Situé sur la route entre Chochołów et Zakopane, le restaurant Ziębówka est une adresse que j’ai découvert au hasard. Cet endroit est accueillant et magnifiquement décoré. On se croirait dans une maison sortie d’un film de Noël. À l’intérieur du restaurant tout est fait pour qu’on se sente comme à la maison. Dans un coin se trouve des tapis, des nappes et des coussins destinés à la vente, l’occasion de rapporter un très beau souvenir à la maison. La cuisine proposée est simple et de très bon goût, on y mange pour pas trop cher et on ressort l’estomac bien rempli. 

Visiter le village de Chochołów et ses petites maisons

Chochołów est un village typique de la région des Tatras. Sa rue principale est bordée de maisons traditionnelles en bois. Vous pouvez profiter d’une balade dans Chochołów pour photographier cette architecture si particulière. Le musée de Chochołów se trouve juste en face de l’église dans une maison en bois du 18ème. Il vous permettra de comprendre comment le village a résisté aux différents envahisseurs au court de l’histoire. Je vous conseille ensuite de prendre la route qui va en direction du village de Dzianisz pour voir d’autres maisons typiques dans un décor magnifique. 

le petit village traditionnel de Chocholow dans la région des Tatras

Les plus belles églises en bois de la Petite-Pologne

La Petite-Pologne est réputée pour avoir les plus belles églises orthodoxes en bois. Plusieurs d’entre elles sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. J’ai pu en visiter deux qui se trouvent autour de Zakopane : 

Notre dame de Częstochowa et Saint-Clément, église de Zakopane : 
Une magnifique église en bois construite à la sortie de la ville de Zakopane en direction du lac de Morskie Oko. L’intérieur est très sombre, mais vous permettra d’admirer l’architecture typique des églises de la région. 

L’église de Dzianisz, Matki Boskiej Czestochowskiej : 
Cette église ne figure pas sur Google map, elle se trouve sur une petite route en direction de Chochołów dans le village de Dzianisz. Cette grande église en bois est remarquable. Je n’ai pas pu visiter l’intérieur, car il y avait une messe en court, mais l’architecture semblait encore plus impressionnante que celle de Zakopane. 

les église orthodoxe en bois dans la région de Zakopane

Vous pouvez télécharger ce document qui propose un sentier de l’architecture en bois dans la Petite-Pologne, vous y trouverez toutes les églises en bois et constructions typiques de la région avec leur histoire et leur localisation. 

J’ai passé un magnifique séjour dans les Tatras, et je ne peux que vous encourager à vous rendre dans cette région de la Pologne surtout si vous aimez la nature. Après cette parenthèse enchantée dans mon voyage, j’ai repris la direction de Cracovie pour y passer Noël. 

Si cet article vous a plus n’hésitez pas à la commenter et à le partager sur vos réseaux sociaux. 

À bientôt sur WildRoad ! 

9 Commentaires

  1. Je ne sais pas si j’aurai l’occasion d’aller en Pologne un jour, mais en tout cas tu as su me montrer un visage inconnu du pays 😉 les églises en bois sont magnifiques au passage !
    x

    1. Je te souhaite de visiter la Pologne un beau jour ! J’ai moi aussi été surprise de trouver tan de montagnes dans ce pays que je ne connaissais que pour son funeste sort durant le 2GM. J’aurais bien aimé faire plus d’églises en bois mais la plupart étaient fermées pour la préparation de la messe de noël.
      À bientôt !

  2. Quel bel article sur la Pologne et tes photos whaou. Une immersion vraiment intéressante entre villages et randonnées. Je connais bien la Roumanie et la Russie avec ses montagnes, ses villages et ses églises en bois mais je ne connais pas le Massif des Tatras même si des amis m’en ont parlé en bien. En tout cas, je me garde ton article de côté si un jour, l’envie nous prend de nous retrouver dans ces coins si méconnus de l’Europe.

    1. Merci beaucoup Lionel pour ton commentaire. C’est vrais que les églises en bois sont vraiment belles, mais que dire de ces montagnes si méconnues !
      J’espère qu’un jour tu aura la chance de voir cela par toi-même avec ta petite famille.

  3. Je ne connais pas la Pologne mais par endroits ça me fait penser à la Roumanie… Tes photos sont magnifiques comme d’habitudes ! Et je me garde toutes tes infos sous le coude pour un projet de road-trip européen !

    1. C’est vrai que plusieurs personnes m’ont déjà parlé de la Roumanie par rapport à la Pologne. Je pense que ça sera un des pays sur ma liste prochainement ! j’espère que ton projet inter-rail pourra voir le jour bientôt 😉

  4. Bonjour, Dzien dobry 🙂
    Merci beaucoup pour ce partage!!! En faisant des recherches de visites et activités autour de Zakopane (car nous nous arrêtons 4 jours sur Male Ciche sur nos 3 semaines de vacances en Pologne), je suis tombée sur votre site. Grace à vos conseils nous allons passer un super séjour! Nous reprendrons ensuite la route pour Chelmno (entre Bydgoszcz et Torun) où nous avons de la famille (mon mari est polonais), puis nous monterons aussi sur la côte Baltique. La Pologne est un très beau pays, riche en histoire et en paysages.
    Bel été à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.