Découvrir les Dolomites en Road Trip

En juillet, je m’envolais à Venise, non pas pour visiter cette ville d’amoureux, mais pour me rendre dans les Dolomites. Cette région se situe à seulement 2h de voiture depuis Venise, mais peu de Français se déplacent pour ça, et ils ont franchement tord car cet endroit vaut à lui seul le détour.

wildroad_roadtrip_dolomites-9486

South Tyrol la région des Dolomites

Les Dolomites se situent en fait dans la région de South Tyrol au Nord de l’Italie. La langue parlée est l’Allemand et non l’Italien, même si les habitants parlent les deux langues. Lors de notre road trip nous avons du parler Allemand car dans les petites épiceries par exemple ils ne parlent pas un mot d’Anglais, ce qui donne tout son charme à cette région.

Organiser son road trip dans les Dolomites

Pour ce Road trip, nous avions 5 jours et nous sommes arrivées le mercredi soir à l’aéroport de Venise. Nous avions prévu de ne faire que du camping, c’est-à-dire de ne pas dormir dans un hôtel ou un airbnb, d’ailleurs vous pouvez retrouver l’article où je vous parle de nos spots de bivouac juste ici. Sans obligation d’être chaque soir à un endroit prédéfinis nous pouvions aménager notre planning au grès de nos envies. Cependant, pour la première soirée, c’était un peu compliqué de trouver un spot pour planter notre tente dans la ville de Belluno, car nous ne pouvions pas vraiment dormir dans notre voiture.

Le Lac de Karersee

Notre premier stop, le lac de Karersee, ce lac est connus pour son magnifique point de vue sur les montagnes italiennes et sa promenade dans les bois. Lorsque nous arrivons sur place, c’est la bataille pour trouver un emplacement pour notre voiture sur le parking payant. Puis nous prenons la passerelle pour arriver jusqu’au lac. Le tour se fait rapidement, tout au plus 45 minutes de marche, et on croise beaucoup de famille. Ce lac est beau, mais l’ambiance trop touristique gâche un peu ce lieu.

wildroad_roadtrip_dolomites-8269

Les pyramides de terre de Renon

Ces formations géologiques difficiles à trouver nous éloignent un peu de la foule touristique qui fait rage dans les Dolomites. Après avoir trouvé le point de départ sur l’application maps.me ( voici les coordonnée à rentrer 46.514517 , 11.448518 ). Nous nous sommes garé au bout d’une petite route qui fait une boucle. Le chemin débute à gauche d’un chalet avec de gros panneaux solaires sur le toit. Nous traversons des champs de pommiers pour enfin trouver le sentier qui nous mène jusqu’aux pyramides de terre.

wildroad_roadtrip_dolomites-8422

L’église San Giovanni, Val di Funes

Nous sommes arrivé en fin de journée devant l’église de San Giovanni, alors que la foule était déjà partie. Pour ce lieu victime de son succès sur Instagram il est mieux de venir tôt le matin ou tard le soir. Nous avons même assisté à un vol de parapente, la vue doit être sacrément belle en haut. La visite du lieu n’est pas payante, mais le parking l’est.

wildroad_roadtrip_dolomites-8550

Les pics de Seceda

Les montagnes de Seceda sont également très connues, la montée se fait par téléférique (30 euros aller-retour) et une fois là-haut vous pouvez faire des randonnées. Nous n’avions pas le temps de faire une grosse randonnée, mais nous avons marché jusqu’au pied d’un des pics. La montagne très très très très pentue, il faut avoir de bons mollets pour monter vers la falaise.

wildroad_roadtrip_dolomites-8996

Roadtrip Dolomites Montagne Seceda

Bivouac à Passo Pordoï

Pour notre 3 ème nuit nous avons décidé de baser notre camp à Passo Pordoï. Alors que tout le monde prenait les télécabines (15 euros aller-retour) pour redescendre, nous faisons le chemin inverse avec nos gros sac à dos. Une fois arrivées au sommet, nous avons profité de la majestueuse vue que nous avions rien que pour mon amie et moi sur les Dolomites. Au petit matin nous nous somme réveillé avec déjà les premiers touristes qui commençaient à arriver avec la benne de la télécabine. Nous aurions aimé avoir plus de temps pour faire la randonnée qui redescend en bas de la station mais nous étions pressé afin de pouvoir faire tout ce qui était sur notre planning nous reviendrons une prochaine fois.

wildroad_roadtrip_dolomites-0373wildroad_roadtrip_dolomites-0128

Lago di Braies

Surement le lac le plus connu des Dolomites avec ces photos Instagram des petites barques. Nous sommes arrivée pour l’heure du déjeuner sur place, on a gonflé notre fatboy pour chiller tranquillement au bord de lac. Il y a avait vraiment beaucoup de monde qui profitait comme nous de ce bel endroit. Je n’ai pas forcément eu le coup de coeur pour logo di Braies cependant, je dois avouer que c’est quand même un endroit à voir si vous passez par là. Le parking proche du lac est payant mais l’accès en lui-même ne l’est pas.

wildroad_roadtrip_dolomites-0897

Tre cime di Lavaredo

Nous avions environ 1h de route pour rejoindre Tre cime di Lavaredo depuis le Lago di Braie. La route qui y mène est vraiment très jolie, on passe entre les montagnes qui deviennent de plus en plus gigantesques. Pour accéder à Tre cime di Lavaredo, on doit payer un droit d’entrée de 15 euros pour 24h au péage. Nous continuons la route pour arriver sur le parking principal où les voitures commence à partir étant donné que nous sommes en fin de journée. Nous avons décidé de prendre nos sacs à dos avec tout le matériel de bivouac afin de planter notre tente au pied des Tre cime. Nous avons fait le tour par la gauche depuis le parking afin de revenir ensuite par la droite le lendemain.

Nous avons planté notre tente en contrebas du refuge qui se situe à environ 1h30 de marche (par le sentier de gauche). Le lendemain, nous avons un peu exploré les alentours en nous baladant dans les caves qui ont étaient construisent durant la deuxième guerre mondiale. Ensuite, nous avons repris le chemin en direction du parking en passant en dessous des voies de via ferreta.

wildroad_roadtrip_dolomites-1524 copie

wildroad_roadtrip_dolomites-1710wildroad_roadtrip_dolomites-1622

Planning récapitulatif pour 5 jours :

les temps indiqués entre parenthèses sont les temps de trajet du lieu A au lieu B

Jour 1 : De Venise à Belluno (1h20) nuit à Belluno

Jour 2 : Belluno > Lac de Karesse (2h)> Piramidi di Terra (2h)> Val di funes (1h)

Jour 3 : Val di Funes > Seceda (40 min) > Passo Pordoï (1h)

Jour 4 : Passo Pordoï > Lago di Braies (2h) > Tre cime di Lavaredo (1h)

Jour 5 : Tre cime di Lavaredo > Venise aéroport (1h30)

wildroad_roadtrip_dolomites-1883

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à lire celui sur comment bien réussir son Bivouac dans les Dolomites.

 

pinterest_wildroad_dolomites2   pinterest_wildroad_dolomites1

3 Comments

  1. J’ai vu passer beaucoup de photos de voyageurs qui sont allés dans les Dolomites cet été et ça m’a fait complètement découvrir cette région, j’ai très envie de la visiter. Cet article est super complet pour organiser un futur itinéraire, et les photos sont magnifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *