Visiter les Dolomites en hiver : que voir et que faire à Alta Badia 

La région d'Alta Badia dans les Dolomites en hiver : que voir et que faire comme activités hivernales. crédit photo : Clara Ferrand

Les Dolomites fût pour moi un réel coup de cœur dès la première fois que je m’y étais rendu l’été 2018. Depuis cette première visite, je rêvais d’y retourner en hiver pour voir ces belles montagnes enneigées. Cette année, en février, j’ai été invitée à participer au Master photo tour, une compétition entre photographes qui a lieu chaque année et qui se déroule dans le Sud-Tyrol en Italie. L’idée est que durant 3 jours nous vivons des expériences incroyables, que nous devons traduire en photo ou en vidéo. À la fin de ces 3 jours, un jury se réunit et nous présentons notre travail. En plus de me permettre de découvrir la région, cette expérience m’a permis de faire des rencontres humaines d’une grande qualité.


La région d’Alta Badia au cœur des Dolomites 

La vallée d’Alta Badia est seulement une petite partie des Dolomites. Son village principal est Corvara, situé au creux des montagnes c’est une station de ski du Sud-Tyrol très réputée. Cette vallée est beaucoup moins connue que celles qui possèdent les paysages les plus instagrammés comme Secceda, Tres cime di Lavaredo… Cependant, le fait qu’elle soit protégée du tourisme de masse la rend beaucoup plus sympa pour les amoureux de la nature. À Alta Badia, vous trouverez le calme et la sérénité dont vous avez besoin. Vous pourrez tester de nombreuses activités hivernales comme la luge, le ski et les raquettes.

la carte des Dolomites et du Sud Tirol en Italie.

Comment se rendre dans les Dolomites ?

Depuis la France, le plus simple est de prendre un vol pour Venise, ensuite vous pourrez soit louer une voiture soit prendre les transports en commun. Le bus, Cortina express, vous amènera directement au cœur des Dolomites. Ensuite pour vous déplacer une fois sur place, vous pourrez profiter du réseau de bus qui relie les différentes vallées. 

La beauté des Dolomite alors d'une road trip en hiver dans le south tirol. crédit photo : Clara Ferrand - wildroad blog

Où séjourner à Alta Badia : l’hôtel et Spa Gran Paradiso 

J’ai eu un réel coup de cœur pour cet établissement situé aux pieds des montagnes. Le Gran Paradiso s’est refait une beauté cette année en agrandissant l’hôtel avec l’ajout d’un espace bien être haut de gamme. Les chambres sont très confortables, je dois dire qu’avec les journées chargées que nous avions, il n’était pas difficile de trouver le sommeil. Depuis ma chambre, je faisais face à d’autres montagnes et le soir, j’adorais regarder les étoiles depuis le balcon. L’espace bien être est vraiment le grand point positif de cet hôtel, il est équipé de deux saunas et de deux hammams ainsi que deux piscines chauffées extérieures. Le soir, les torches de chaque côté de la piscine extérieure s’allument, donnant un effet très sympa. 

L'hôtel Gran Paradiso aux pieds des dolomites, un hébergement de charme pour vos vacances. crédit photo : Clara Ferrand
Quel hébergement choisir pour son road trip dans les Dolomites en hiver ? credit photo : Clara Ferrand

15 activités hivernales à faire à Alta Badia dans les Dolomites

1. Admirer le lever de soleil depuis Passo Valparola

Passo Valparola est une route de montagne qui permet d’accéder au col de Valparola qui culmine à 2168 mètres et qui donne un point de vue incroyable sur la vallée d’Alta Badia. Au lever du soleil, les montagnes s’illuminent et les sommets rougissent, la chaîne de montagnes des Dolomites est resplendissante. 

la route de montagne Passo Valparola dans les Dolomites. credit photo : Clara Ferrand

2. Faire un tour en calèche traditionnelle à Alta Badia 

Des tours de calèche au départ de La Locia, un magnifique petit chalet alpin, ont lieu tous les jours pendant l’hiver. Pour cela, il faut réserver à l’avance, cela vous permettra de profiter de quelques heures au grand air dans un décor grandiose, entouré des plus belles montagnes italiennes. Le tour passe par des alpages où se trouvent des cabanes traditionnelles, on traverse également des sentiers de ski de fond et de raquettes pour ensuite arriver à une charmante petite église en bois. Sachez que la calèche est également utilisée par les skieurs pour rejoindre le téléphérique depuis le bas de la piste. Une corde est accrochée derrière la calèche et les skieurs se tiennent à celle-ci pour être tractés jusqu’à l’entrée du téléphérique. 

les activités hivernales à faire dans les Dolomites lors d'un road trip. crédit photo : Clara Ferrand

3. Aller dîner dans une ferme familiale typique

Pour s’immerger dans la culture Ladin, quoi de mieux que d’aller dîner dans une ferme familiale ? Maso Runch est une ferme traditionnelle située dans le creux des montagnes. Ici, c’est comme si le temps s’était arrêté au 18ème siècle, les vieux ustensiles de cuisine sont suspendus aux murs et les chaises grincent lorsqu’on s’assoit dessus. Chaque pièce de cette vieille ferme est empreinte d’une ambiance authentique. Le soir, lorsqu’on vient ici pour dîner, nous sommes tous servis en même temps. Le cuisinier fait la même chose pour tous les convives, et nous découvrons ensemble une cuisine traditionnelle et raffinée. Vous ne sortirez pas de cette ferme le ventre vide, bien au contraire. Après avoir goûté aux turtres, ces sortes de pâtes feuilletées frit garnie d’épinard et de ricotta, vous aurez droit à différents plats typiques en sauce. Sachez qu’il est également possible de rester dormir à la ferme pour vivre une expérience complète. 

Pour réserver votre table rendez-vous sur le site de Maso Runch

Dîner dans une ferme traditionnelle en plein coeur des alpes italiennes. Credit photo : Clara Ferrand

4. Monter au refuge de la Crusc et visiter son église 

Pour accéder à l’église Santa Croce et au refuge de La Crusc il vaut faudra prendre un télésiège puis un téléphérique. La Crusc est un domaine adapté pour le ski alpin, mais également pour des sorties en raquettes. Lorsqu’on descend du téléphérique, on est au pied des pics rocheux. Après une petite montée, on arrive au niveau du refuge et de l’église. À l’intérieur de Santa Croce, les peintures murales et les icônes sont d’une grande beauté. Profitez du refuge et de sa terrasse pour manger au sommet des Dolomites et savourer la vue panoramique. 

Informations pratiques pour le téléphérique de La Crusc
Horaires : 
décembre à janvier 3h30 à 16h15

février, mars et avril : 8h30 à 16h45



Prix :

Aller-retour : 15,50 euros

Aller : 8,60 euros

5. Faire une rando-raquettes de La Crusc à Armentara

Depuis le refuge de La Crusc, il existe des sentiers de raquettes, cette activité hivernale vous permettra de découvrir la nature et de vous éloigner un peu de la foule des pistes de ski. Ce sentier de raquettes permet de relier La Crusc à Armentara en 1h, soit 2,5 km que vous pouvez suivre en famille. Le chemin passe par des alpages très photogéniques où les petites cabanes sont dispersées dans la montagne. Il existe également des sentiers de ski de fond pour ceux qui préfèrent cette activité. Une fois arrivé à Armentara, vous pouvez déjeuner au Ranch da Andrès qui propose des plats simples et traditionnels pour un prix très correct. De plus, la terrasse offre une vue magnifique sur toute la vallée. 

Sentier pour une randonnée en raquette depuis le Crusc jusqu'à Armantara. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

6. Dîner dans le plus ancien restaurant de Corvara 

Berghotel Ladinia est un hôtel restaurant situé dans le village de Corvara, au pied des pistes de ski, à 1568 mètres d’altitude. Cette adresse est une institution dans la région, car c’est l’un des premiers hôtels qui a vu le jour à Corvara en 1930. Le lieu semble être figé dans l’histoire, tous les meubles ou presque sont d’époque. La cuisine qui est servie au restaurant est préparée à partir d’ingrédients locaux et de saison. 

Pour réserver votre table, rendez-vous sur le site internet du restaurant.

7. Admirer le lever de soleil depuis les pistes de ski de Pralongia

Ce matin-là, j’ai fait une expérience tout à fait extraordinaire grâce au Master photo tour. À 6 h, j’ai pris une navette un peu spéciale, une grosse dameuse pour monter au sommet de Pralongia. Arrivée en haut, nous avalons un café au refuge Las Vegas, avant de continuer notre ascension au plus haut point de vue de la station. D’ici, je peux admirer paisiblement le lever de soleil, avant que cet endroit ne soit envahi par les skieurs. Le seul moyen de vivre vous aussi cette expérience est de dormir au refuge Las Vegas situé au sommet de Pralongia. 

Sunset dans les Dolomites au sommet de Pralongia. credit photo :  Clara Ferrand

8. Prendre le petit-déjeuner dans une hutte au sommet des montagnes

Au sommet de la station de ski de Pralongia, se trouve une petite hutte traditionnelle dans laquelle nous attendait un petit-déjeuner de rois après avoir assisté au lever de soleil. C’est Casia Salares, une entreprise familiale qui propose cette expérience à ses clients. À l’intérieur de la hutte, tout est au format enfant, on se croirait dans la maison d’Heidi. Le petit-déjeuner est composé de viennoiseries fraiches ainsi que de miel et de fromages de la vallée. Cet instant est un régal pour les papilles. Nous passons un moment convivial et nous nous sommes sentis un peu privilégié de n’avoir les montagnes que pour nous, car la station de ski n’était pas encore ouverte. 

Pour faire cette expérience contactez Casia Salares.

9. Descendre la montagne en luge autrichienne 

Au sommet du télésiège de Piz Sorega, se trouve le départ de la luge autrichienne. Un sentier de 3 km de long permet de descendre la montagne sur ces luges traditionnelles que les habitants du Sud-Tyrol savent très bien manier. Les sensations fortes sont au rendez-vous, par instinct, on apprend vite comment contrôler sa monture. Une activité amusante aussi bien pour les petits que pour les grands. Tout le long du sentier, on a une vue magnifique sur les montagnes alentours.

Informations pratiques pour la luge autrichienne
Départ : au sommet du téléphérique de Piz Sorega, se trouve une cabane qui permet de louer des luges avec un casque. 


Prix : 1 descente : 5,80 euros

6 descentes 29 euros 

toutes les infos sur le site officiel

10. Se relaxer au Spa de Gran Paradiso

L’Hôtel Gran Paradiso a inauguré récemment un nouvel espace bien-être. Cet espace est composé de deux saunas, deux hammams et deux piscines chauffées extérieures avec une vue imprenable sur les Dolomites. Lors d’une belle après-midi, je vous conseille de venir vous relaxer ici. 

Profiter de l'espace wellness de l'hôtel gran Paradiso aux pieds des montagnes dans le Sud tirol. crédit photo : Clara Ferrand

11. Visiter une maison du Sud-TYrol datant du 15ème siècle 

À côté de l’Hôtel Berghotel se trouve une ancienne maison qui est possible de visiter lorsque vous êtes client du restaurant ou de l’Hôtel. La Casia Vedla date du 15ème siècle. À tout moment, le parquet d’époque peut se rompre sous nos pieds. Chaque pièce baigne encore dans son jus, les objets anciens nous donnent les détails de la vie d’autrefois. À chaque recoin, se trouve une vierge ou une icône, symbole de la dévotion des habitants de la région. L’atelier de cordonnerie est sans doute la pièce la plus belle, car elle se situe dans une petite galerie où les rayons du soleil enveloppent chaque objet. 

12. Faire une sortie nocturne avec des torches 

Ce soir-là, la nuit était plutôt claire, nous avons eu de la chance de pouvoir observer les étoiles lors de cette marche nocturne avec des torches. La randonnée n’a pas duré très longtemps, car nous nous arrêtions souvent prendre des photos, donc les torches ont brûlé plus vite que ce qu’elles n’auraient dues. Une sortie classique prend normalement 2 heures et consiste à faire une boucle dans la forêt. Cette expérience est vraiment très sympa, mais il faut quand même faire attention aux torches surtout si vous décidez de faire cette activité avec des enfants. 

13. Contempler le coucher de soleil depuis l’église de Santa Barbara à La Val 

L’église de Santa Barbara est perchée au milieu du village de La Val. Celle-ci offre un magnifique point de vue pour admirer le coucher de soleil sur les Dolomites. L’intérieur de l’église est magnifique, décoré avec des peintures traditionnelles. C’est un lieu empreint d’une grande sérénité où il est bon de terminer sa journée. 

L'église de Santa Barbara à La Val . credit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

14. Visiter le musée de la photographie le LUMEN

Le Lumen est un musée dédié à la photographie et à la montagne. Il est suspendu au sommet de Kronplatz. Pour y accéder, on doit prendre le téléphérique de Kronplatz qui nous monte à 2265 mètres d’altitude. L’architecture de ce musée est très impressionnante, car elle s’intègre parfaitement au paysage tout comme le musée Messner qui se situe à quelques mètres sur le même col. 

À l’intérieur du LUMEN, se trouve une exposition permanente avec plusieurs salles retraçant l’histoire de la photographie de paysage et plus particulièrement la photographie de montagne. Ne passez pas à côté de la salle des miroirs qui composée de murs réfléchissants qui vous feront perdre la notion d’espace. Une autre attraction importante de ce musée est le shutter, ce gros diaphragme qui au départ lorsqu’il est fermé sert d’écran de projection pour diffuser un film sur l’histoire de la photographie, puis lorsque la vidéo finie, le diaphragme s’ouvre pour laisser la place au magnifique panorama sur la vallée. À l’intérieur du musée, se trouve un restaurant avec une vue panoramique, la cuisine est bonne et raffinée, alors n’hésitez pas réserver une table pour le déjeuner

Informations pratiques pour le LUMEN
le site web du LUMEN

Horaires : 10H à 16h tous les jours

Accès : par le téléphérique Kronplatz

Ouvert de 6 Juin au 11 Octobre puis du 30 Décembre au 19 Avril


Prix : Junior 6 à 14 ans : 10 euros

Junior 15 à 25 ans, étudiant et sénior : 12 euros

Adulte : 17 euros

Tickets combinés avec le musée Messner : 

Junior 6 à 14 ans : 10 euros
Adulte : 20 euros 
Famille : 40 euros

Visiter le musée du LUMEN, histoire de la photographie et de la montagne. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

15. Photographier le musée de la montagne de Messner 

En face du LUMEN, à Kronplatz se trouve un autre musée tout aussi iconique de la région : Messner Mountain museum. Un musée consacré entièrement aux activités de montagne. De l’extérieur, ce musée prend la forme d’un bunker. Avec ses lignes futuristes qui s’inscrivent dans la montagne, le musée Messner est très photogénique, on peut prendre des photos sous différents angles, jamais il n’aura la même apparence. Reinhold Messner est un alpiniste originaire du Sud-Tyrol, il est l’un des plus reconnus dans son domaine pour ses exploits sportifs. Dans ce musée qui porte son nom, on en apprend beaucoup sur l’alpinisme et sur les hauts sommets de notre planète, une vraie leçon de géographie et d’histoire. 

J’espère que cet article vous a plus, si c’est le cas n’hésitez pas à le partager et à utiliser les images ci-dessous pour l’épingler sur Pinterest afin de le lire plus tard. Je vous invite également à lire mon récit de mon road trip dans les Dolomites en été. 

À bientôt sur WildRoad ! 

Je tiens à remercier Master photo tour, et les offices du tourisme de Sud-Tyrol et Alta Badia pour leur accueil chaleureux pendant ces quelques jours. Cette expérience fut très enrichissante au niveau personnel. Dans cet article, vous retrouverez tous mes coups de cœur, j’espère que grâce à mes conseils vous tomberez amoureux des Dolomites tout comme moi.

10 Commentaires

  1. Trés complet ! Pour cocher encore quelques cases, il y a le trail de lavaredo dans les Dolomites. Si tu t’inscris je le fais :-)on a 1 an pour s’y préparer

    1. C’est une idée assez cool mais je ne suis pas trop branchée trail car j’ai toujours eu du mal avec la course à cause de mes problèmes de dos. Après si tu veux te faire une traversée à pied, y a pas de souci !

        1. Oui c’est plus long qu’un trail mais le plaisir n’est pas le même, j’adore planter ma tente sur les sommets 😀

  2. La région est magique, en hiver comme en toute saison j’imagine! Ce séjour avait l’air incroyable, les idées changent un peu de celles que l’on a l’habitude de voir… (et que nous comptons mener, autant profiter des belles températures en été… si notre séjour n’est pas annulé!)

    1. Les Dolomites c’est un peu la pépite des Alpes, même si en Franc eon est aussi bien lotis. C’est vrais que ces dernières années certains spots sont devenus très populaire jusqu’à ce que ça vienne un peu gâché l’experience. Pourtant les Dolomites se repartissent sur un grand territoire et il y a beaucoup de choses à explorer.

    1. Merci beaucoup Laurélen pour ton commentaire 🙂 oui je pense qu’en ce moment on en a bien besoin !

  3. Magnifique les Dolomites en toute saison ! Ton article donne très envie de partir dévaler les montagnes en luge, se réfugier au chaud pour une bon repas traditionnel. En automne, on avait adoré mais il faudra qu’on teste sous la neige! Les paysages sont toujours grandioses. Le Musée Lumen est franchement cool, on avait pu tester le resto panoramique, un délice pour les papilles et les yeux 🙂

    1. Merci beaucoup pour votre retour <3 La luge c'est vraiment le top de l'activité, ça donne de bons fous rire ! J'avoue que le restaurant panoramique est pas mal, on en redemanderait bien 🙂 À l'inverse de vous, je n'ai jamais vu les Dolomites en Automne et j'espère y remédier prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.