Bivouac dans le massif de la Chartreuse : le Charmant Som et la Pinéa 

Le Charmant Som est un sommet mythique du massif de la Chartreuse. Il est très populaire pour sa proximité avec Grenoble et son accessibilité qui en font une randonnée familiale. L’été dernier, alors que nous sortions tous d’un long confinement, j’ai décidé de faire une série de bivouacs dans la région. Le Charmant Som fut mon premier bivouac de cette série, c’est pendant celui-ci que j’ai testé ma nouvelle tente une place de chez Nemo. Cette randonnée facile peut se combiner avec celle de la Pinéa, un sommet qui se trouve juste en face. Je vous propose un article sous forme de guide pratique pour préparer votre nuit en bivouac et votre randonnée sur ces deux sommets du massif de la Chartreuse. 


Sommaire : 
Un bivouac autour de Grenoble dans la Chartreuse 
Comment accéder à la randonnée du Charmant Som 
Faire la randonnée du Charmant Som en hiver
La réglementation pour faire un bivouac dans le massif de la Chartreuse
L’alpage du Charmant Som et le monastère de la Grande Chartreuse
Quel équipement pour un bivouac au sommet du Charmant Som ?
La randonnée bivouac du Charmant Som et de la Pinéa

Un bivouac autour de Grenoble dans la Chartreuse 

Tout comme mon bivouac dans le massif du Taillefer, ce bivouac au sommet du Charmant Som est parfait pour les Grenoblois. En, été ce sommet est très prisé des citadins qui viennent y admirer le coucher du soleil. Un parking se trouve juste au pied du Charmant Som, à côté d’une auberge qui sert de bons plats. Pour ce bivouac, vous n’aurez pas forcément besoin d’avoir un matériel de bivouac léger, car vous pouvez choisir de planter la tente au pied du sommet, j’ai vu beaucoup de tentes deux secondes Quechua s’y installer. Si vous vous sentez de bivouaquer au sommet, sachez que les zones de plat sont un peu plus rares, donc attendez vous à dormir un peu penché. 

Une idée de bivouac à faire autour de Grenoble dans le massif de la Chartreuse. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Comment accéder à la randonnée du Charmant Som 

Depuis Grenoble, vous devez prendre la route de montagne en direction de la station de sport d’hiver de Sarcenas. Au col de porte, vous bifurquez sur la petite route à flanc de falaise qui monte jusqu’à l’oratoire. À la fin de cette route, se trouve un petit parking, qui peut vite se remplir en plein été. Pour cette randonnée bivouac, je vous conseille d’arriver en fin d’après-midi afin de pouvoir vous garer facilement et commencer la randonnée lorsque le soleil est moins fort pour apprécier les belles lumières sur les massifs alentours. 

Faire la randonnée du Charmant Som en hiver

En hiver, la petite route à partir du col de porte est fermée, elle devient un sentier de raquette et de ski de rando. À partir du mois de novembre, voir même fin octobre et jusqu’à fin mars, ajoutez 6 kms de montée à pied sur cette route. Je vous en parlerais plus en détail dans un autre article dédié. 

La réglementation pour faire un bivouac dans le massif de la Chartreuse 

Le Charmant Som et la Pinéa sont situés dans la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse. Pour cette raison, ils sont soumis à une réglementation concernant le bivouac. Cet espace naturel protégé est habité par une faune et une flore sauvage fragile. Par exemple, au printemps, vous pouvez observer les sabots de Vénus sur le Charmant Som, ce sont des petites orchidées sauvages très rares. Il est important, afin que cet espace reste préservé, de ne pas planter sa tente n’importe où et de respecter les règles. 

  • Plantez votre tente au coucher du soleil et repliez-la aux premières heures du jour.
  • Ne faites pas de feu de camp, même si c’est jolie en photo, cela dégrade les lieux.
  • Restez discret pour ne pas déranger la faune, le Charmant Som est le repère des chamois.
  • Ne laissez pas de traces, remportez tous vos déchets avec vous, et même ceux des autres si vous en voyez. La nature n’est pas une poubelle. 
Les règles pour faire un bivouac dans le massif de la Chartreuse. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

L’alpage du Charmant Som et le monastère de la Grande Chartreuse

Pour la petite histoire le Charmant Som a appartenu à une abbaye avant de devenir la propriété du monastère de la Grande Chartreuse, qui se trouve à seulement 30 min en voiture de là. C’est d’ailleurs dans ce monastère que fût inventée la liqueur de la Chartreuse. Ce sont les moines qui ont décidé de déboiser le sommet du Charmant Som, pour en faire un alpage. Son sommet est atypique dans le massif de la chartreuse. Contrairement aux pics calcaires qui l’entourent, le Charmant Som possède un relief doux. Après la révolution française, cet alpage devient national avant d’être vendu en 1807 à l’hospice de Grenoble. 

Le monastère de la Grande cHartreuse en Isère. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Quel équipement pour un bivouac sur le Charmant Som ?

J’ai réalisé ce bivouac en mai, les températures étaient plutôt correctes, mais le vent peut être frais. Cette liste d’équipement de bivouac est à adapter selon la période à laquelle vous campez sur le Charmant Som. La Chartreuse est un massif de moyenne montagne, donc il peut faire assez chaud au mois de juillet et août. 

  • Une tente 1 place Némo Hornet, 900 G
  • Un sac de trek Forclaz 50L +10L
  • Un jetboil pour faire à manger
  • Une gourde de 1,5 L
  • Une lampe frontale
  • Une petite trousse de secours
  • Un duvet 0 degré confort Forclaz
  • Un matelas gonflable Forclaz 
  • Des sous-vêtements thermiques en laine mérinos pour la nuit
  • Un coupe-vent léger
  • Une petite doudoune 
  • Des chaussures de randonnée Merrell
Quel équipement prendre pour un bivouac dans le massif de la Chartreuse ? crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad

La randonnée bivouac du Charmant Som et de la Pinéa

La randonnée du Charmant Som et de la Pinéa est une randonnée familiale, le seul passage technique se trouve au sommet de la Pinéa. Vous pouvez tout à fait ne faire que l’un des deux sommets. Pour ma part, j’ai fait le sommet du Charmant Som pour mon bivouac puis, le lendemain, celui de la Pinéa. 

Durée : 3h30
Niveau : moyen
Distance : 11kms
Dénivelé : D+530 D-530
Type : aller-retour
Départ : parking de l’auberge du Charmant Som

Variante possible : pour plus de difficulté vous pouvez partir du col de porte, monter directement à la Pinéa, puis suivre les crêtes pour arriver au Charmant Som et redescendre au col. Cela vous ajoutera environ 600 m de dénivelé positif. 

Départ de la randonnée du Charmant Som depuis l’auberge

Après avoir garé votre voiture au parking de l’auberge du Charmant Som, prenez le sentier de randonnée qui débute juste à sa droite. Face à vous se trouve le plus haut sommet de la Chartreuse, Chamechaude, qui s’élève à 2082 mètres et qui surplombe Grenoble. Il existe d’ailleurs une randonnée, un peu plus sportive que celle du Charmant Som (1867 m), pour accéder à ce sommet. 

Le sentier de randonnée depuis l'auberge du Charmant Som. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Les chamois du Charmant Som

L’ascension jusqu’au Charmant Som s’effectue rapidement, en seulement 45 minutes vous serez au sommet. Cependant, n’allez pas trop vite lorsque vous passerez les combes, pour ne pas manquer les chamois qui s’y cachent. Le meilleur moment pour les voir est la fin de journée, lorsqu’il y a moins de monde, les chamois commencent à sortir pour manger. J’ai eu l’occasion d’en voir plusieurs à quelques mètres seulement du sentier. Un conseil : n’essayez pas de les approcher au risque de les faire fuir. 

Un chamois devant Chamechaude dans le parc naturel de la Chartreuse. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Observer les chamois au sommet du Charmant Som dans la Chartreuse. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

La croix sommitale et son panorama sur le massif de la Chartreuse

Une fois arrivée en haut, vous pourrez admirer un panorama à 360° sur le massif de la Chartreuse ainsi que les Belledonnes et le Vercors. La croix sommitale du Charmant Som a été remplacée une seule fois depuis son installation dans les années 1900. Là-haut, vous pourrez également voir le sommet de la Pinéa en regardant vers le Sud, il forme un petit pic acéré. Cet endroit est parfait pour regarder le coucher de soleil sur les Alpes. 

La Croix du sommet du charmant Som avec Chamechaude. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Le panorama sur le massif de la Chartreuse au sommet du Charmant Som. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Coucher de soleil sur Chamechaude. crédit photo : Clara Ferrand -blog Wildroad

Installation du bivouac sur le sommet du Charmant Som

Lors de ma sortie, il y avait un peu de vent, j’ai donc cherché un endroit à l’abri sans pour autant redescendre. L’idée était de trouver un spot éloigné du sentier, d’où je pourrais regarder le lever du soleil le lendemain. J’ai élu domicile sur l‘une des pentes du sommet, une autre tente m’a rejoint quelques minutes plus tard. Après avoir monté ma tente, j’ai profité de la nuit qui s’installait pour prendre quelques photos des étoiles. 

Bivouac au sommet du Charmant som en été. crédit photo : Clara Ferrand -blog Wildroad

Le lever de soleil sur les Alpes depuis la Chartreuse

La nuit a été plutôt chaotique. C’était la première fois que je montais ma tente et j’ai dû oublier d’accrocher quelque chose, la toile n’a pas arrêté de faire du bruit à cause du vent. De plus, en voulant faire une photo de nuit, j’ai fait tomber mon appareil photo sur un caillou, donc je ne faisais pas la fière. Heureusement, j’ai eu plus de peur que de mal, car mon canon 5D mark IV fonctionnait toujours au petit matin. J’ai vite oublié toutes ces mésaventures quand j’ai vu le lever de soleil sur les Alpes dont le Mont-Blanc. Quelques personnes étaient montées tôt ce matin-là pour admirer ce spectacle. 

Lever de soleil sur le massif du mont bLanc depuis la Chartreuse. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Randonner des crêtes de Montfromage jusqu’à la Pinéa

Après avoir remballé mon matos de bivouac, j’ai redescendu le Charmant Som. A ce moment-là, les randonneurs à la journée commençaient déjà à arriver en grand nombre, il était à peine 9 h. Pour continuer cette randonnée jusqu’à la Pinéa, j’ai suivi la route jusqu’à l’Oratoire d’Oregeval, qui avait autrefois pour fonction de définir les limites du territoire du désert des Chartreux. Depuis la route qui mène au col de porte, un petit sentier remonte sur la crête pour aller en direction de la Pinéa. 

L’ancien télésiège du col de porte 

Pour cette deuxième randonnée sur un des sommets du massif de la Chartreuse, vous serez en plus petit comité. La plupart des gens ne font que le sommet du Charmant Som, puis redescendent. La Pinéa est un endroit plus sauvage, son sommet peut rebuter ceux qui ont le vertige. Avant d’arriver à ce pic, vous devrez traverser les crêtes de Montfromage et passer devant l’ancien télésiège du col de porte.

Le sommet de la Pinéa et son point de vue sur Grenoble et le Vercors

Le sommet de la Pinéa demande de faire preuve d’un peu de sang-froid, car pour arriver au point de vue vous devrez escalader ce pic rocheux. Le panorama sur le Vercors et l’agglomération de Grenoble est visible depuis une petite plateforme, sur laquelle il n’y a pas beaucoup de place. Si vous regardez vers le nord, vous verrez le sommet du Charmant Som, beaucoup plus arrondi que les autres sommets de la Chartreuse. Tout au sud, si le temps est dégagé vous pourrez peut-être apercevoir le mont Aiguille, un sommet emblématique du Vercors où j’ai fait un magnifique bivouac

Panorama sur le Vercors depuis le sommet de la Pinéa. crédit photo : Clara Ferrand -blog Wildroad

Sur le sentier du retour sur les crêtes de la Chartreuse

Il vous faudra environ 45 minutes à 1 h de marche pour retourner au parking au pied du Charmant Som. Cette randonnée m’aura donné envie de me lancer dans la traversée de la Chartreuse, une randonnée à faire sur 4 jours qui pars de Grenoble et qui arrive à Chambery.

J’espère que cet article vous a plu, mais aussi qu’il vous donnera envie de vous mettre au bivouac. Le Charmant Som est l’endroit idéal pour camper en famille, car cette randonnée reste l’une des plus accessibles autour de Grenoble. 

N’hésitez pas à partager cette randonnée bivouac sur vos réseaux sociaux et à l’épingler sur Pinterest avec les images ci-dessous.

À bientôt sur Wildroad ! 

3 Commentaires

  1. Bonjour Clara, merci pour toutes ces infos. Je pense y aller demain, en espérant que la neige ai bien fondue !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.