Que faire un week-end à la neige en Ariège : 5 activités hivernales 

Les 5 activités hivernales à faire lors d'un week-end en Ariège. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Cette fois-ci, ce n’est pas dans les Alpes, mais bien dans les Pyrénées ariégeoises que je vous emmène passer quelques jours pour respirer le grand air. Il faut dire que ce coin de France n’est pas si facile d’accès pour ceux qui habitent Paris, les beautés de ces montagnes sont bien souvent réservées aux Toulousains et aux habitants de la région. Alors aujourd’hui, je vais vous donner envie de traverser la France pour vivre des aventures hivernales dans un paysage sauvage. Dans cet article, vous trouverez plusieurs idées d’activités à faire lors d’un long week-end d’hiver autour de la station thermale d’Ax-les-Thermes. 


SOMMAIRE :
1. S’initier au ski de rando au pic du Tarbèsou
2. Visiter Ax-les-Thermes et ses bains chauds 
3. Se baigner dans une source naturelle d’eau chaude en pleine nature 
4. Faire une micro-aventure rando-raquette autour du roc du Scaramus 
5. Randonner en raquette dans la station nordique du plateau de Beille 

S’initier au ski de rando au pic du Tarbésou

Prendre un guide pour s’initier au ski de rando en Ariège

Un séjour hivernal en Ariège est l’occasion rêvée pour s’initier au ski de rando. Dans le cas où vous n’avez jamais fait de ski de rando, je vous conseille fortement de partir avec un guide qui connaît la région. Pour cela, vous pouvez vous rendre au bureau des guides, au niveau du départ des télécabines d’Ax-les-Thermes. Vous pourrez alors réserver une sortie privée ou en groupe selon votre niveau. 

Faire une initiation avec un guide, vous permettra d’être bien encadré pour éviter tout accident, car en dehors des pistes, la montagne peut vite se révéler très dangereuse. Valentin, mon guide pour le ski de rando, a adapté la sortie en fonction de mon niveau physique et de mon niveau en ski. C’est pourquoi nous sommes partis sur une rando au pic de Tarbésou qui est l’un des sommets emblématiques des Pyrénées ariégeoises. 

Informations pratiques pour réserver votre sortie en ski de rando
Durée de la sortie : toute la journée 

Tarifs : entre 70 et 75 euros selon la sortie 

Contact : infos@guides-ariege.com

Site internet du bureau des guides.
S'initier au ski de rando sur le pic de Tarbèsou en Ariège. Crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Initiation au ski de rando au pic du Tarbésou

Louer et s’équiper pour faire du ski de rando à Ax-les-Thermes

Il faut savoir que la sortie en ski de rando ne comprend pas la location de matériel de ski. Dans la ville d’Ax-les-Thermes, vous pouvez louer tout le nécessaire au magasin de sport Ski Sensation situé au cœur du centre-ville. Ils vous fourniront des chaussures de ski de rando, les skis et les bâtons. En période de vacances scolaires, n’oubliez pas de réserver votre matériel en avance, car ils sont vites pris d’assaut. 

Le matériel de sécurité comme le détecteur de victime d’avalanche (DVA), sera fourni par votre guide, qui vous expliquera comment le mettre en fonction. Le DVA est impératif lors d’une sortie en ski de rando, car le risque 0 d’avalanche n’existe pas. 

Où faire une initiation ski de rando avec un guide en Ariège ? crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Ascension avec les skis de rando

L’ascension du pic du Tarbésou en ski de rando en hiver

Le départ pour l’ascension du pic du Tarbésou en hiver se fait depuis la station de ski de Ascou-Pailhères. Pour une sortie en ski de rando, il est préférable de partir tôt le matin pour profiter de la neige fraîche et ne pas revenir trop tard, car lorsque la neige se réchauffe dans la journée, cela devient plus difficile de skier. Le parking situé juste en dessous du col se remplit rapidement, il faut dire que le Tarbésou est un grand classique. 

Sortie ski de rando pour une initiation dans les Pyrénées sur le pic du Tarbésou. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
Dans les pins à crochets

Lors de la montée, mon guide Valentin, m’a expliqué comment faire les conversions, ce qui permet de monter en zigzag afin d’économiser ses efforts pendant l’ascension. Lorsque la chaussure de ski de rando est en position « marche », cela permet d’avoir un débattement au niveau de la cheville et donc une plus grande flexibilité pour marcher. C’est à ce niveau que se trouve la plus grosse différence avec le ski alpin où la chaussure reste rigide. Les fixations de skis de rando permettent de détacher le talon à la montée et d’avoir seulement la partie avant du pied attaché au ski. 

Le plus beaux endroits pour faire du ski de rando en Ariège dans les Pyrénées. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Les paysages ariégeois durant l’ascension du pic du Tarbésou

Nous évoluons à travers les pins à crochet pour arriver au niveau des premières combes. Avec les pauses photos, nous mettons plusieurs heures avant d’arriver au sommet du Tarbésou. Pendant l’ascension, nous voyons d’autres groupes de skieurs dévaler les pentes. Profiter de la montagne sans les remontées mécaniques, c’est apprécier la nature dans son état sauvage, préservée des modifications de l’homme. 

Avant d’arriver au sommet du Tarbèsou, nous devons mettre des couteaux sur les skis, car le vent a chassé la neige rendant le terrain dur comme de la glace. Valentin, me donne les bonnes indications pour ne pas trop me fatiguer et garder mes jambes pour la descente. Nous atteignons le sommet et son panorama avec cette belle montée. De là nous pouvons voir d’un côté les Pyrénées-Orientales et de l’autre la réserve d’Orlu. Un point de vue à 360 degrés sur les plus beaux sommets de l’Ariège. 

La dent d'Orlu et la réserve depuis le pic du Tarbésou en  hiver. Crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
La dent d’Orlu et la réserve naturelle

Après avoir fait 900 mètres de dénivelé positif, il est temps d’enlever les peaux de phoques pour s’attaquer à la descente. La pente n’est pas si abrupte, mais la neige cartonnée rend la chose plus compliquée que sur une piste damée de station de ski. Avec les conseils de Valentin, je fais de grands virages pour appréhender cette neige dont je n’ai pas l’habitude. Moi qui pensais que la montée serait le plus physique, je me trompais...L’appréhension d’une neige que je ne connais pas me fait contracter mes cuisses qui me brûlent. Bien que j’avais déjà fait une première initiation au ski de rando dans les Vosges, ces deux sorties ont été bien différentes, tant au niveau du type de terrain que de la météo. 

L'ascension du pic de tarbésou en hiver avec des skis de rando. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
La descente du pic du Tarbésou à skis

Cette initiation au ski de rando m’a beaucoup plu, j’étais enchantée par les paysages sauvages du pic du Tarbésou. Valentin a été un super guide pour découvrir cette discipline. 

Pour vivre cette expérience, contactez le bureau des guides de Ax-les-Thermes et demandez Valentin. 

Visiter Ax-les-Thermes et ses bains chauds

La station thermale d’Ax-les-Thermes pour un week-end détente en Ariège 

Ax-les-Thermes est une station thermale très accessible en Ariège, car elle possède une gare avec des liaisons régulières avec Toulouse. Vous n’avez donc pas forcément besoin d’être véhiculé pour vous y rendre. De plus, les remontées mécaniques permettant d’accéder à la station de ski de Ax les 3 domaines se trouvent directement au centre-ville. Des bassins où se déversent les sources sulfureuses sont accessibles toute l’année en plus du centre thermal. Ax-les-Thermes possède un centre-ville piéton charmant, avec des boutiques de produits locaux. Si vous êtes fan de fromages comme moi, je vous conseille de vous rendre au Proxi pour acheter du tricorne, un fromage de chèvre délicieux. 

Un week-end en Ariège à la station thermale D'Ax-les-Thermes. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
La ville de Ax-les-Thermes au coeur de l’Ariège

Les bassins extérieurs de sources chaudes d’Ax-les-Thermes 

Dans le centre-ville d’Ax-les-Thermes, se trouvent plusieurs bassins de sources chaudes. Le plus grand bassin thermal, le bassin de ladre qui date du XVIIIème siècle, se trouve face à l’hôpital Saint-Louis. On peut y tremper les pieds pour se relaxer après une journée d’activité outdoor. Un autre petit bassin est situé à côté des sources thermales, il est en général plus chaud, car sa superficie est moins grande. Le bassin le plus récent se trouve face aux remontées mécaniques.

Se loger pour un week-end à la montagne en Ariège

Le Passage est un endroit qui propose plusieurs appartements en location à la semaine ou à la nuitée pour un séjour à la montagne. Situé en plein cœur du centre-ville d’Ax-les-Thermes, ces appartements, d’une capacité de 2 à 12 personnes, possèdent tout le confort nécessaire pour profiter des activités autour de la ville. Vous pouvez par exemple stocker vos skis dans le local à ski privé situé à l’intérieur de l’immeuble. Les appartements ont été agencés avec des meubles chinés par le propriétaire, un alsacien installé dans la région depuis quelques années. Vous aurez l’impression d’être dans un chalet de montagne avec toutes les commodités de la ville à deux pas. 

Où se loger pour un week-end en hiver en Ariège. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad

Se baigner dans une source sulfureuse en pleine nature en Ariège 

À seulement 15 minutes en voiture d’Ax-les-Thermes, se trouve le petit village de Merens-les-Vals connu pour son église romane et ses sources sulfureuses. Pour accéder aux petits bassins d’eau chaude, vous devrez marcher sur une partie du sentier du GR10, qui se trouve au bout du village sur la gauche après une fontaine. Par temps pluvieux, le chemin est très glissant car il est parsemé de gros rochers, privilégiez les chaussures de randonnée ou des baskets pour y accéder. Comptez environ 20 minutes de marche pour atteindre les bassins. 

Ce petit paradis sur terre est très fréquenté les week-ends et pendant les vacances scolairesVous pourrez peut-être tomber nez à nez avec quelqu’un qui s’y baigne nu. J’ai été surprise de trouver un endroit comme celui-ci en France, car je pensais que cela n’existait qu’aux États-Unis où j’avais eu la chance de me baigner dans des sources similaires lors de mon voyage dans l’Oregon. Le fait d’être en pleine nature et de profiter d’une eau chaude sulfureuse est vraiment très agréable. 

Petit conseil de préservation de l’endroit : afin de ne pas détériorer ces sources naturelles, ne vous lavez pas dans ces sources. Respectez le calme des lieux et ne déplacez pas les pierres qui entourent les bassins. Laissez l’endroit tel que vous l’avez trouvé en partant et pensez à remporter vos déchets. Ces sources sont très fréquentées et peuvent malheureusement subir des dégradations dues à des incivilités. 

Faire une micro-aventure raquettes autour du roc du Scaramus 

Randonner autour du col de Marmare en hiver

Si vous cherchez un endroit où randonner en hiver en Ariège, rendez-vous au col de Marmare. C’est de là que j’ai débuté ma micro-aventure sur le plateau de sept Cases sur deux jours avec Loïc, un accompagnateur montagne du bureau des guides de Ax-les-Thermes. Juste derrière le col de la Chioula, le col de Marmare est l’endroit parfait pour faire une sortie hivernale en raquettes. De là, on accède facilement au roc du Scaramus qui donne accès à un panorama privilégié sur les Pyrénées ariégeoises. 

Pour notre première journée autour du roc du Scaramus, la météo n’était pas très favorable, nous avons donc fait une boucle autour du pic de Géral en passant par le col de la Gardie. Nous avons pris le temps d’observer la faune et ses traces, bien visibles dans la neige. Loïc m’a également montré les bornes royales en forme de Lys, vestiges de l’époque médiévale où le roi souhaitait préserver la forêt qui avait été décimée pour produire du charbon de bois. Nous avons décidé de garder l’ascension de roc du Scaramus pour le lever de soleil le lendemain en espérant une météo plus clémente. 

Dormir dans une cabane pastorale en plein hiver dans les Pyrénées 

Être accompagnée par un guide pour une sortie offre quelques privilèges, notamment celui d’accéder à des endroits qui sont normalement fermés au public. Sur le plateau de sept cases, se trouve une cabane pastorale qui sert au vacher l’été. En hiver, cette cabane est louée par le bureau des guides afin d’y accueillir des groupes pour des soirées fondues dans une ambiance conviviale. Pour cette micro-aventure, nous avons exceptionnellement pu dormir dans cette cabane, ce qui nous a permis de passer une soirée coupée du monde dans un cadre sauvage.

Fondue ariégeoise au coin du feu dans une cabane pastorale. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Passer une nuit dans une cabanes pastorale dans les Pyrénées. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad
La cabane pastorale du plateau de Sept Cases

Faire l’ascension du roc du Scaramus au lever du soleil 

Après une soirée à refaire le monde autour d’une bonne fondue, nous avons mis nos réveils à 5h du matin pour engager l’ascension du roc du Scaramus à la frontale. La nuit était tellement claire que nous aurions pu marcher sans lampe, Loïc connaissant parfaitement le relief, il était impossible de se perdre. Au-dessus de nos têtes, nous pouvions admirer le ciel étoilé et les constellations comme la Grande Ourse. Un peu plus tard, nous avons assisté à la traversée dans le ciel des satellites d’Elon Musk, ce qui donnait à cette aventure des airs de Star Wars. 

Le ciel étoilée des Pyrénées ariégeois durant une randonnée nocturne. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Le ciel étoilée en Ariège
La Voie lactée en hiver dans les Pyrénées ariégeoise. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Panorama nocturne des Pyrénées ariégeoises

Peu à peu le ciel a commencé à prendre des couleurs autour du pic de Geral, les sommets pyrénéens se sont mis à rougir. Avec la neige nous avions l’impression d’être dans un pays nordique sur ce sommet vallonné. Juste en face de nous se trouvait la plus grande carrière de talc d’Europe dans le massif de Tabe. Nous étions seuls, face à cette immensité qui s’offrait à nous. Après avoir vu le mont Vallier se réveiller sous les premiers rayons du soleil, nous avons entamé la descente par la crête. À ce moment, nous avons repéré des traces d’isard, ce cousin pyrénéen du chamois. Puis quelques secondes, plus tard, j’ai aperçu l’un d’eux fuyant notre présence, sa silhouette frêle et légère s’éloignant rapidement derrière le relief. 

Les randonnées raquettes à faire en hiver en Ariège. crédit photo : Clara Ferrand - blog Wildroad
Lever de soleil depuis le roc du Scaramus

Nous sommes repassés à la cabane récurer nos affaires avant de redescendre au col. Cette aventure a été créée sur-mesure pour moi, et j’en remercie Loïc du bureau des guides qui a été formidable durant toute la durée du séjour. 

Pour refaire cette aventure, contactez le bureau des guides et demandez une sortie avec Loïc.

Randonner en raquettes dans la station nordique du plateau de Beille 

Le plateau de Beille se trouve à 40 minutes de voiture de Ax-les-Thermes, vous pourriez y passer un week-end entier tellement il y a d’activités à faire. Pour ma part, j’ai décidé de m’y rendre pour admirer le coucher du soleil, car on m’avait dit que c’était un des endroits les plus accessibles pour avoir un point de vue incroyable. Le plateau de Beille est une station nordique dotée de nombreuses infrastructures, idéale pour le ski de fond et la randonnée en raquettes. Les sentiers et les pistes sont très bien balisés, cette station est familiale mais convient totalement également pour les couples. 

Découvrir le plateau de Beille en hiver dans les Pyrénées. crédit photo : Clara Ferrand - blog WIldroad

Faire la boucle en raquettes jusqu’au point de vue de Laparan 

Pour faire l’un des sentiers balisées pour les raquettes, vous pouvez louer l’équipement à l’accueil si vous n’en possédez pas. N’hésitez pas à vous munir d’un plan des pistes et des sentiers afin de bien pouvoir vous repérer dans la station. Il existe plusieurs boucles de randonnée balisée, si vous avez le temps, je vous conseille de faire celle qui mène au point de vue sur le barrage de Laparan. Pour faire cette randonnée, suivez les panneaux « La Passejade » qui est un sentier balisé de 6,5 km.

Informations pratiques pour le plateau de Beille
Que vous soyez en raquettes ou à ski, vous devrez vous acquitter d’un billet d’entrée pour accéder au plateau de Beille. 
Les tarifs :


Enfant 3-5 ans : 5,50 euros

Jeune 6-15 ans : 7,50 euros
Adultes : 8 euros

Étudiants et senior : 7,50 euros

Famille 30 euros 



Pour plus d’informations sur les activités à faire sur plateau de Beille rendez-vous sur le site officiel. 


J’espère que cet article vous aura donné des idées d’activités hivernales à faire lors d’un week-end en Ariège. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux et avec vos amis, vous pouvez également l’enregistrer sur Pinterest avec les images ci-dessous pour le relire plus tard.

À bientôt sur Wildroad ! 

Ce reportage a été réalisé en collaboration avec Ariège Pyrénées tourisme, je reste toutefois indépendante concernant la ligne éditoriale de cet article. 

Un commentaire

  1. La prochaine fois il faudra aller du côté du MontValier ou bien vers le Soulcem, étangs de Bassiès, Montcalm…
    Bel article en tout cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.